la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Comment réussir efficacement la mise en œuvre de son virage 4.0?


Qu’on l’appelle industrie 4.0, usine intelligente ou manufacturier 4.0, la nouvelle ère de la transformation industrielle est à nos portes et de nombreux entrepreneurs se lancent dans ce projet en vue d’accroître leur compétitivité et de maintenir leur valeur ajoutée pour leurs marchés. Cependant, une fois leur projet lancé, plusieurs sont confrontés à des enjeux qu’ils n’avaient pas cernés au départ. La mise en œuvre de votre projet 4.0 comporte son lot de défis et d’impacts opérationnels qu’il faut prévoir dès le départ.

Gérer le changement

Les employés risquent d’être déstabilisés par les changements causés par le virage 4.0 et il vous faut identifier ces réticences dès le départ. Il est nécessaire de gérer le changement en communiquant et en informant le personnel des projets à venir, et en les impliquant activement dans la mise en œuvre, que ce soit pour le choix de technologies, la revue de processus, etc. Le soutien de leaders positifs dans l’organisation, capables de motiver et d’identifier la résistance possible, est aussi un facteur clé de succès pour une gestion du changement efficace.

Former vos employés

L’ajout de nouvelles machines et de systèmes connectés changent la nature des postes, complexifient les tâches et nécessitent de nouvelles compétences pour les employés. Bien que le recrutement de nouveaux talents puisse être une avenue pour répondre à ce besoin, il faut aussi former les employés en poste pour actualiser leurs compétences. Des plans de formation interne et externe et des programmes de développement professionnel doivent être établis rapidement pour assurer de faire évoluer vos ressources et de les retenir.

Transformer vos processus

L’intégration de la technologie dans les activités oblige à faire évoluer les processus et les façons de faire. Mais attention! Un bon outil informatique ou technologique ne suffira pas à lui seul à vous faire gagner en efficacité et en agilité. Il est nécessaire de prendre le temps de faire une cartographie des étapes clés des processus d’affaires et de gestion pour comprendre comment la technologie permet de les bonifier, de les améliorer et ainsi, d’optimiser vos activités.

Revoir votre coût de revient

L’automatisation et la robotisation dans le processus de production modifie les activités de l’entreprise et, par conséquent, votre coût de revient. Il sera nécessaire de l’adapter afin d’avoir une mesure fiable de vos coûts et de fixer un prix juste. Fort heureusement, les données acquises par la numérisation des processus de l’entreprise permettront de déployer le coût de revient de façon plus rapide et souvent plus précise.

Protéger vos données

La plus grande connectivité des systèmes de gestion et des machines dans l’usine génère de la donnée et pose un défi de sécurité. Bien souvent, la structure TI actuelle n’est plus suffisante pour protéger l’entreprise. Il est primordial que la direction mette en place des mesures de sécurité adaptées à cette nouvelle réalité et aux besoins que celle-ci engendre si elle veut assurer la continuité des affaires de l’entreprise. 

En bref, la mise en œuvre du virage 4.0 va bien au-delà du simple choix technologique. Elle oblige à évoluer dans l’ensemble de ses activités et de placer les humains au cœur du changement pour s’assurer de maximiser les impacts de cette transformation pour le futur de l’entreprise.

À propos de l’auteur
Suzanne Breton est directrice principale dans l’équipe de conseil en management de Raymond Chabot Grant Thornton. Elle accompagne de nombreuses PME québécoises dans l’identification de leur stratégie d’affaires et dans leur projet de transformation 4.0.