la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Quatre stratégies pour produire du contenu en français

Si vous faites des affaires au Québec, le français est un incontournable dans les activités de votre entreprise. La Charte de la langue française prévoit des obligations quant aux droits des travailleurs et des consommateurs auxquels on ne peut déroger.  

Votre équipe possède-t-elle les capacités nécessaires à l’interne (soit la maîtrise de la langue française) pour répondre à ces obligations?  

Quel volume de textes destinés aux employés ou aux consommateurs produisez-vous?  

Les informations à traiter sont-elles sensibles?  

Posez-vous ces quelques questions pour alimenter votre réflexion, puis identifiez les stratégies adaptées aux besoins de votre entreprise.  

Nous vous proposons un tour d’horizon des options à envisager.  

Quatre stratégies à portée de main  

  1. Rédigez vos documents d'abord en français  

Efficace, directe et peu coûteuse, cette solution est certainement la plus accessible! La rédaction en français requiert bien évidemment la disponibilité d’une ressource maîtrisant le français écrit au sein de son équipe.   

Outils et références pratiques  

Les outils ne manquent pas pour soutenir les rédacteurs dans leur travail. Voici quelques références et outils pratiques :   

  1. Confiez la traduction à des personnes qualifiées  

En faisant appel à des professionnels, vous assurez une qualité irréprochable à vos communications. Deux options s'offrent à vous : engager un professionnel à l'intérieur de votre organisation ou mandater une agence externe.   

Un professionnel à l'interne : Vous assurez un traitement uniforme de vos demandes, une économie d'échelle si le volume de textes à traiter est grand ainsi qu’une plus grande discrétion si les informations à traduire sont sensibles.   

Une agence externe : Vous accédez à un service à la demande (selon vos besoins) pouvant accommoder de très petits mandats ponctuels ou des mandats volumineux à traiter en peu de temps.  

Outils et références pratiques  

Visitez le site de l'Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec (OTTIAQ) pour joindre un de ses membres ou pour publier une offre d'emploi. L’Ordre – OTTIAQ   

  1. Recourez aux outils informatiques pour la traduction et la terminologie   

Les multiples outils informatiques accessibles démontrent leur efficacité. Nous vous conseillons toutefois de les utiliser avec discernement, car leur justesse peut être mise en doute par moments.   

  1. Optez pour une formule hybride 

La personne-ressource au sein de votre équipe est en congé? Vous avez un grand volume à traiter en quelques jours, voire quelques heures? Vous craignez les erreurs de votre logiciel de traduction pour le traitement d’un texte publicitaire qui sera imprimé des milliers de fois? 

Choisir un amalgame de solutions offre une plus grande flexibilité selon le travail à accomplir, ainsi qu’une meilleure capacité à rebondir face aux différents contextes. Dans l’adversité, mieux vaut avoir plus d’un tour dans son sac.  

Il vous apparaît coûteux de recourir à une agence, d’embaucher une ressource affectée à la traduction ou d’acquérir des logiciels? Découvrez comment le français peut être profitable à votre petite entreprise.


Retrouvez plus d’information sur les bonnes pratiques linguistiques ici ou appelez notre centre de relation client pour discuter avec un conseiller.

lefrancais@ccmm.ca
Téléphone : 514 496-4636 
Sans frais : 1 888 576-4444 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée