Veuillez noter que tous nos événements publics pour le mois d'avril sont suspendus.
Les événements de mai et juin sont à confirmer selon l’évolution de la situation.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Planifier l’immigration pour répondre aux besoins du Québec

La Chambre a présenté son mémoire intitulé Planifier l’immigration pour répondre aux besoins du Québec devant la Commission des relations avec les citoyens, dans le cadre de panification pluriannuelle de l’immigration.

La croissance soutenue de l’économie du Québec et de sa métropole ainsi que l’effervescence du marché du travail, combinées à l’important resserrement démographique, mettent plus que jamais en relief les défis des employeurs en matière d’embauche. Dans ce contexte, la Chambre estime qu’il est essentiel que le gouvernement élabore une planification de l’immigration en phase avec les besoins de l’économie québécoise.

Voici la synthèse de nos principales recommandations :

Recommandation no 1 : Mettre en place un mécanisme semi-annuel de consultation des entreprises et des organismes les représentant afin d’évaluer les besoins en main-d’œuvre.
 
Recommandation no 2 : Ajuster annuellement les critères de sélection de la plateforme Arrima afin qu’ils reflètent l’évolution des besoins du marché de travail.

Recommandation no 3 : Exiger que chaque ordre professionnel présente un plan pour offrir des voies d’accréditation à l’intérieur d’une période de 12 mois. 

Recommandation no 4 : Poursuivre les efforts d’intégration des nouveaux arrivants, mesurer les résultats des différentes initiatives et s’assurer que les services offerts sont bien communiqués aux nouveaux arrivants.

Recommandation no 5 : Augmenter les seuils d’immigration pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des employeurs :

  • Dans un premier temps, viser un seuil minimal de 60 000 immigrants par année ;
  • Puis, rehausser le nombre d’immigrants reçus dans une proportion équivalente au poids démographique du Québec dans le Canada (23 %).

Recommandation no 6 : Augmenter progressivement la part d’immigration économique pour qu’elle atteigne minimalement 65 % de l’immigration totale.

Recommandation no 7 : Renforcer, de concert avec le gouvernement fédéral, les mesures facilitant la transition du statut temporaire au statut permanent des travailleurs étrangers temporaires qui répondent à des besoins du marché du travail.

Recommandation no 8 : Procéder à une analyse fine des ressources, humaines et financières, nécessaires pour traiter rapidement tous les dossiers reçus dans le système Arrima et les bonifier au besoin.

Recommandation no 9 : Entreprendre un vaste effort de communication, tant au Québec qu’à l’échelle internationale, afin de souligner l’importance de l’ouverture à l’immigration et de positionner le Québec comme destination idéale pour les talents venus de l’étranger.

Consultez le mémoire
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée