Veuillez noter que tous nos événements publics pour le mois d'avril sont suspendus.
Les événements de mai et juin sont à confirmer selon l’évolution de la situation.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Stratégie numérique : il faut encourager l’émergence de nouveaux modèles d’affaires ici au Québec, dans tous les secteurs de l’économie

Montréal, le 1er mars 2017 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a déposé aujourd’hui ses recommandations dans le cadre des consultations portant sur la Stratégie numérique du Québec. Il s’agit d’un dossier prioritaire pour la communauté d’affaires en raison du caractère transversal du numérique, qui représente un vecteur incontournable de croissance, de productivité et de compétitivité pour les entreprises de tous secteurs confondus.

Amener nos entreprises à « démarrer et croître en numérique »
« La future Stratégie doit permettre à nos entreprises d’adopter une démarche proactive face aux nouvelles technologies numériques plutôt que réactive. Pour ce faire, nous devons mettre en place une dynamique créative permettant aux entreprises de prévoir les prochaines tendances et d’être elles-mêmes à l’origine des technologies de demain. Le rôle du gouvernement dans ce contexte est de veiller à ce que le cadre législatif et fiscal soit propice à l’innovation et à la création de nouveaux modèles d’affaires », a déclaré Michel Leblanc.

Créer un environnement d’affaires concurrentiel et propice à l’innovation
« Le gouvernement doit créer un environnement d’affaires concurrentiel qui favorise l’innovation pour que les entreprises québécoises empruntent pleinement le virage numérique. Il faut notamment optimiser nos infrastructures numériques et nos réseaux, accélérer l’ouverture des données (open data) par toutes les institutions publiques et faciliter l’intégration des innovations et des technologies numériques dans l’administration publique. La Chambre insiste également sur le fait que la Stratégie doit comporter des mesures concrètes pour encourager nos entreprises à se lancer rapidement dans le cybercommerce, qui constitue un levier d’expansion et d’internationalisation à prioriser », a poursuivi Michel Leblanc.  

Augmenter le niveau général de littératie numérique
« L’accès à une main-d’œuvre qualifiée est l’un des principaux enjeux pour permettre aux entreprises de profiter pleinement des occasions d’affaires liées au numérique. Nous devons nous doter d’une stratégie ambitieuse pour accroître le taux de diplomation dans les disciplines techniques, professionnelles et universitaires, notamment dans les STEM (sciences, technologies, ingénierie et mathématiques), les mégadonnées et l’intelligence artificielle. La Stratégie numérique doit faire du développement des compétences numériques une partie intégrante de la formation scolaire, du primaire à l’université. Le gouvernement devra également faciliter l’adaptation de l’offre de formation continue et mettre en place des mesures efficaces pour retenir davantage d’étudiants internationaux ayant les compétences requises », a ajouté Michel Leblanc. 

Miser sur des créneaux d’excellence du numérique
« Pour tirer notre épingle du jeu dans un environnement fortement concurrentiel, il faut prioriser des créneaux d’excellence de la métropole hautement innovants en matière de numérique et offrant des perspectives de croissance élevées dans les prochaines années tels que l’intelligence artificielle, le jeu vidéo et les fintech. La Stratégie doit également accorder une attention particulière aux industries créatives et culturelles productrices et distributrices de contenu ainsi qu’au secteur manufacturier, qui présentent des défis en matière d’intégration des technologies numériques », a conclu Michel Leblanc. 

Le mémoire présentant les recommandations de la Chambre dans le cadre des consultations sur la Stratégie numérique du Québec peut être consulté en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d’un réseau de plus de 7 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient sur des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

 

-30-

 

Source : 
Guillaume Bérubé
Conseiller, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
gberube@ccmm.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée