la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

En affaires à Montréal : les mémoires d’Alex Harper, ancien président du Montreal Board of Trade

Homme de conviction et d’action, Alex Harper nous livre dans ses mémoires un récit de ses années passées au Montreal Board of Trade. Dans En affaires à Montréal, 30 ans de relations d’affaires et de représentation, Alex Harper retrace les grandes étapes de sa carrière dans l'organisme créé il y a plus de 150 ans et y fait l’éloge de la communauté d’affaires, sans qui la métropole ne serait pas ce qu’elle est aujourd’hui.

Les gens d’affaires, bâtisseurs d’un Montréal économique fort

Au fil de ses mémoires, l’ancien président du Montreal Board of Trade rend hommage aux gens d’affaires de Montréal, à leur dévouement sans faille pour favoriser l’essor économique de la métropole et améliorer sa qualité de vie. Il s’attache à mettre en valeur l'implication de leaders de tous niveaux, qui a permis de renforcer les établissements d'enseignement, les musées et les hôpitaux pour le bien-être de tous. C’est grâce à leur contribution que l'aménagement de la ville, sa gouvernance, ses infrastructures et la création d'entreprises ont pu également se développer.

« J’ai pris beaucoup de plaisir à dévoiler les coulisses du développement économique de Montréal, façonné par les femmes et les hommes d’affaires, qui incarnent les bâtisseurs de la métropole d’aujourd’hui et de demain. J’ai toujours été admiratif de leur énergie investie pour favoriser la prospérité de notre ville », explique M. Harper.

Alex Harper, un homme engagé

Figure emblématique du Montreal Board of Trade, Alex Harper y gravit les échelons depuis ses débuts en 1963 comme adjoint administratif jusqu’en 1992, comme président, puis comme vice-président exécutif de 1992 à 1994. Pendant plus de 30 ans, il s’implique dans la vie économique et sociale du Grand Montréal, et travaille avec passion sur de nombreux dossiers qui ont été marquants pour l’histoire de notre métropole.

C’est d’ailleurs lui qui entreprend la fusion avec la Chambre de commerce du Montréal métropolitain en 1992, réunissant ainsi les forces anglophones et francophones de Montréal. Son témoignage relate une période importante de la mobilisation des entreprises, alors divisée sur des bases linguistiques, comme le figuraient les deux entités « Board of Trade » et « Chambre de commerce ».

Dans En affaires à Montréal, 30 ans de relations d’affaires et de représentation, Alex Harper décrit, avec détails et anecdotes, une période charnière de l’histoire économique de Montréal. Ses confessions nous permettent d’avoir un regard plus éclairé sur cette époque, qui a connu de vastes changements, et sur l’évolution de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, reflet de ses ambitions et de celles des gens d’affaires.

Découvrez quelques extraits en exclusivité :

« Alors j’ai invité Marcel Côté à venir faire un tour à mon bureau. Quand il arriva, je lui montrai le document que nous avions préparé, et lui indiquai l’espace vide, en lui disant : « Si le premier ministre vient à l’événement, c’est là qu’il apposera sa signature : devant une banque de caméras de télévision, une meute de journalistes, plus de 700 cadres de chambres de commerce et des gens d’affaires de partout au Canada et aux États-Unis. De surcroît, il pourra féliciter de jeunes entrepreneurs des quatre coins du pays, qui auront été reconnus par la BDC. » »

Extrait du chapitre 2 – Activités, page 7

« Un des cadeaux reçus au cours de la soirée fut un livre monté de toutes pièces par Kevin et relié par Sonia et Olaf Silva, dans lequel on retrouvait des lettres de félicitations. Ces lettres étaient écrites par des gens de divers milieux : de dirigeants d’entreprises, de politiciens, etc., y compris du premier ministre Robert Bourassa. Je conserve toujours précieusement ce très beau livre.

J’ai trouvé particulièrement édifiant le fait que plusieurs lettres avaient été rédigées en français. Pour moi, je voyais là la preuve du chemin parcouru. Il n’y avait rien de négatif dans le fait que ces gens m’écrivent en français : bien au contraire! J’ai été ému que tous ces gens veuillent exprimer clairement leurs sentiments, et ce, dans leur propre langue. Ils ont senti que c’est ce que j’aurais voulu … et ils avaient entièrement raison. »

Extrait du chapitre 10 – 25 ans au Bureau de commerce, page 149

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain est très reconnaissante envers M. Harper pour son engagement infaillible tout au long de ces années. Elle le remercie chaleureusement de lui offrir ce beau cadeau, alors que Montréal fête son 375e anniversaire et que la Chambre se prépare à célébrer son 200e en 2022.

Pour plus d’informations sur le livre, consultez www.anchor-harper.com.

Cliquez ici pour en savoir plus sur le parcours en relief d’Alex Harper.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée