la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Dirigeants : 5 conseils pour faire grandir votre entreprise

Dirigeants : 5 conseils pour faire grandir votre entreprise

La croissance d’une entreprise passe par une remise en question de ses produits, de ses services ainsi que de ses processus d’affaires pour consolider ses acquis et innover dans un marché en constante évolution. Cet exercice permet à l’organisation de se doter alors d’une stratégie offrant stabilité, sécurité et bénéfices sur le long terme, comme le mentionne Info entrepreneurs. Voici les principaux conseils pour faire passer votre organisation au prochain niveau. Ils sont issus d’une sélection d’articles portant sur ce sujet.

La règle d’or

Pour faire grandir votre entreprise, vous ne devez pas être uniquement en mode « réactivité », malgré les impératifs liés à l’exploitation opérationnelle quotidienne (traiter des factures, rencontrer des clients, répondre aux demandes, gérer les crises…). Il vous faut également faire preuve de « proactivité », par exemple en mettant sur papier des processus d’affaires, en suivant le marché, en mesurant vos succès ou en établissant des objectifs.

Il n’est pas toujours facile de trouver du temps pour se concentrer sur l’avenir. Aussi, faites participer vos collaborateurs à cet exercice lors de réunions d’équipe, afin de mieux amorcer cette réflexion. Ce partage insufflera un dynamisme créatif à vos rencontres hebdomadaires! Discutez d’un segment par période et allouez à l’équipe trente minutes d’échanges.

Conseil no 1 : tirez des leçons de vos bons et moins bons coups

Quels sont les trois plus gros succès dans votre dernière année? Quel est le dénominateur commun à ces succès?

Pourquoi avez-vous perdu des contrats? Tâchez de recueillir les trois principales raisons. Était-ce lié à la livraison du produit ou du service? À sa qualité ou à son coût? À la manière dont vous l’avez présenté? Ces questions sont importantes pour cerner vos faiblesses et améliorer vos processus d’affaires ainsi que votre offre.

Conseil no 2 : analysez ce qui vous différencie de la concurrence

Prenez vos trois plus grands concurrents et étudiez comment vous vous démarquez. Quelle est votre valeur ajoutée? Par quels moyens la communiquez-vous à vos clients?

Conseil no 3 : évaluez votre clientèle

Qui sont vos clients les plus rentables et qu’est-ce qui les lie? Déterminez pourquoi ces clients font affaire avec vous en prenant le temps de discuter avec eux. Vous saurez ainsi ce qu’ils veulent, auxquels de leurs besoins vous répondez déjà de manière efficace et quels autres besoins vous pourriez vouloir couvrir grâce au développement de nouveaux produits et services. En phase d’expansion, il est vital de ne pas négliger cette clientèle puisque c’est elle qui vous fournira la trésorerie dont vous aurez alors besoin.

Dressez également la liste des clients potentiels que vous n’avez pas encore rejoints. Comme le mentionne Kim Auclair, votre stratégie d’acquisition doit être à jour afin de garder le rythme de vente de votre entreprise [1].

Conseil no 4 : déterminez où en sont vos produits et vos services dans leur cycle de vie

Attention au vieillissement de vos produits et services, car cela a une incidence sur votre marge bénéficiaire. Il vous faut connaître la rentabilité de ce que vous offrez. Qu’est-ce qui marche le mieux? Lesquels de vos produits et services paraissent périmés ou répondent moins bien aux besoins de vos clients?

Il est temps pour vous d’innover? Faites-le en accord avec vos forces et la vision globale de la direction que vous souhaitez donner à votre entreprise, comme le souligne Info entrepreneurs[2].

Ce qui implique également d’être au fait des tendances commerciales, de la réalité de votre marché d’exploitation et de ce que font vos concurrents.

Conseil no 5 : faites le point sur votre trésorerie

Est-ce le bon moment pour faire prendre de l’expansion à votre entreprise? Il vous faut mesurer périodiquement son rendement afin de savoir si, dans une perspective de croissance, vos objectifs sont réalistes. Comme le mentionne Info entrepreneurs, une gestion efficace du crédit et un contrôle serré des dettes en souffrance sont essentiels.

Et ensuite?

Faites une étude de marché.

Rédigez un plan de croissance. Cet outil vous sera notamment très précieux pour l’allocation d’éventuelles ressources financières et la priorisation de certains objectifs.

Enfin, comment toujours garder le cap durant cette période d’expansion? Dans son guide portant sur les défis de développement d’une entreprise, Info entrepreneurs indique que ce qui a fonctionné il y a un an pourrait ne plus être la bonne approche. Autrement dit : sachez toujours faire preuve de curiosité et de promptitude face à l’innovation ou à l’amélioration!


[1] 8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise, Kim Auclair, Les Affaires, 7 novembre 2013.

[2] Les défis du développement d’une entreprise – et comment les relever, Info entrepreneurs.


Sources:

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise, Kim Auclair, Les Affaires, 7 novembre 2013.

6 More Questions CEOs Should Be Asking to Fuel Business Growth, Richard Browne, Vistage.com, 1er novembre 2013

Préparer un plan d’affaires pour la croissance, Info entrepreneurs

Défis du développement d’une entreprise – et comment les relever, Info entrepreneurs
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée