la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Persévérance scolaire et conciliation études-travail : il faut éviter que la pénurie de main-d’œuvre fasse augmenter le décrochage scolaire

Montréal, le 26 août 2019 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain et le Réseau réussite Montréal, en partenariat avec le Regroupement des cégeps de Montréal, ont dévoilé aujourd’hui une étude intitulée Persévérance scolaire et conciliation études-travail : une piste de solution à la pénurie de main-d’œuvre. Cette étude formule des recommandations qui visent à éviter que la pénurie de main-d’œuvre amène les employeurs à embaucher les jeunes avant qu’ils n’aient obtenu leur diplôme, tout en reconnaissant l’importance d’acquérir une formation appliquée et la nécessité pour plusieurs de gagner un revenu durant leurs études.

« L’éducation est un des piliers de notre vitalité économique. Elle permet aux Québécois de développer leur savoir-faire et de s’épanouir éventuellement dans un emploi qui correspond à leurs champs d’intérêt. L’étude démontre encore une fois à quel point l’obtention d’un diplôme augmente substantiellement les revenus d’un travailleur durant sa vie active et bénéficie à l’ensemble de la collectivité. Or, la période de prospérité que nous connaissons rend l’entrée dans le marché du travail attrayante pour les jeunes, ce qui accroît le risque de voir le décrochage scolaire augmenter », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Il faut être vigilant. C’est toute la société qui est interpellée. Les entreprises ont elles-mêmes un rôle essentiel à jouer, ne serait-ce qu’en insistant auprès de leurs jeunes employés pour qu’ils poursuivent leurs études jusqu’à l’obtention de leur diplôme. Elles doivent leur offrir des horaires flexibles qui tiennent compte du rythme des exigences des études tout au long de l’année. Le milieu de l’éducation doit lui aussi se mobiliser. Il faut faciliter l’arrimage entre l’organisation de la formation dans les établissements et les possibilités de stages et de formation en entreprises », a ajouté Michel Leblanc.

« La diplomation des jeunes s’est beaucoup améliorée au cours de la dernière décennie, autant à Montréal qu’ailleurs au Québec. Par contre, certains signes pourraient annoncer un recul de la persévérance scolaire, notamment en raison de la forte demande pour des emplois peu ou pas qualifiés. Or, même s’ils obtiennent des emplois répondant à leurs besoins immédiats, les jeunes qui ne terminent pas leur parcours scolaire compromettent leur avenir à long terme. Il faut donc mettre en place de nouveaux modèles qui permettent aux jeunes de prioriser leurs études, tout en occupant un emploi en parallèle. Cela implique de susciter des engagements de tous : les gouvernements, la société civile, la communauté d’affaires et les milieux scolaire et communautaire », a déclaré Andrée Mayer-Périard, directrice générale du Réseau réussite Montréal.

L’étude comporte six grandes sections :

  1. État de la situation de l’éducation secondaire et collégiale à Montréal : un état des lieux chiffré et documenté de la persévérance et de la réussite scolaires au sein du réseau d’éducation publique québécois et montréalais.
  2. Contexte de rareté de la main-d’œuvre : un portrait du contexte de rareté de la main-d’œuvre qui affecte le Québec et Montréal, et les perspectives du marché du travail.
  3. Conciliation études-travail au secondaire et au collégial : une analyse de la conciliation études-travail qui illustre la nécessité pour les étudiants de trouver un équilibre entre les responsabilités liées au parcours scolaire et le temps dédié à un emploi rémunéré.
  4. Bénéfices de l’éducation et coûts du décrochage : une présentation des bénéfices économiques et sociaux de l’éducation, tant sur le plan individuel que collectif, qui permet d’estimer les conséquences économiques du décrochage.
  5. Facteurs et enjeux de la réussite et de la persévérance scolaires : des constats sur les facteurs de réussite et de persévérance scolaires, ainsi qu’un bilan des enjeux et défis auxquels la société est confrontée relativement à la réussite des jeunes.
  6. Initiatives, pratiques et modèles inspirants : une présentation de différentes initiatives qui peuvent servir d’inspiration à l’égard de la conciliation études-travail dans un contexte de rareté de la main-d’œuvre.

Au total, l’étude formule douze recommandations pour favoriser la conciliation études-travail et encourager la persévérance scolaire. Tous les acteurs sont interpellés : le secteur privé, le milieu scolaire et le réseau de l’éducation, le milieu communautaire, les gouvernements, ainsi que la société québécoise dans son ensemble.

Pour consulter les faits saillants de l’étude, cliquez ici.
Pour consulter l’étude intégrale, cliquez ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d’un réseau de plus de 7 500 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

À propos de Réseau réussite Montréal
Avec pour noyau les 5 commissions scolaires montréalaises, Réseau réussite Montréal (RRM) réunit 33 acteurs régionaux d’envergure dont les actions intersectorielles visent l’amélioration de la persévérance scolaire et de la réussite éducative des jeunes. Grâce à sa connaissance des enjeux montréalais touchant la réussite des 0 à 20 ans, RRM rend possible et accompagne l’émergence, le développement et la bonification d’actions qui répondent aux besoins des jeunes et de leurs familles, tant au niveau local que régional. RRM joue également un rôle d’agent de changement en orchestrant de grands chantiers thématiques, tels que la mobilisation des gens d’affaires pour la persévérance scolaire, le mandat ministériel de mise en valeur de la lecture au sein des communautés et les Journées de la persévérance scolaire. 

À propos du Regroupement des cégeps de Montréal
Le Regroupement des cégeps de Montréal (RCM), créé en 1986, rassemble à des fins de concertation, de coordination et de représentation les douze cégeps publics, francophones et anglophones, de l’île de Montréal. Le RCM constitue un lieu privilégié de concertation pour les cégeps de Montréal sur toute question liée au développement de l’enseignement collégial, notamment en ce qui concerne la formation technique, la formation continue, le service aux entreprises et la recherche appliquée. Les cégeps membres du RCM sont des établissements d’enseignement supérieur. Ils ont comme mission de former des étudiants et des étudiantes par l’entremise d’un enseignement général et professionnel de niveau collégial de manière à leur permettre de poursuivre des études universitaires ou d’intégrer le marché du travail, et ce, tant par l’enseignement régulier que la formation continue. Les cégeps ont aussi une mission de services aux collectivités et aux entreprises ainsi que de recherche appliquée et en pédagogie.

À propos de l’étude
Persévérance scolaire et conciliation études-travail : une piste de solution à la pénurie de main-d’œuvre est une étude de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et de Réseau réussite Montréal, réalisée en partenariat avec le Regroupement des cégeps de Montréal.

-30-

Sources :

Julie Serero
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
jserero@ccmm.ca

Virginie Lefrançois
Responsable, Communications + Journées de la persévérance scolaire
Réseau réussite Montréal
Tél. : 514 286-2346, poste 209
Cell : (514) 817-1399 
vlefrancois@reseaureussitemontreal.ca

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée