Nous travaillons sur la mise en ligne d'une nouvelle plateforme de gestion de la clientèle. Si vous éprouvez des difficultés avec notre site, veuillez consulter notre FAQ à ce sujet.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Stratégie fédérale pour le tourisme : la Chambre dévoile ses recommandations pour favoriser le développement pérenne d’un secteur porteur

Montréal, le 1er août 2022 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain dévoile aujourd’hui son mémoire intitulé Stratégie fédérale pour la croissance du tourisme : des gestes nécessaires pour faire du Canada une destination de premier choix. Il est déposé dans le cadre des consultations lancées en mai dernier par l’honorable Randy Boissonnault, ministre du Tourisme et ministre associé des Finances du Canada.

 

Un secteur stratégique et résilient qui a besoin de prévisibilité

 

« Le secteur touristique canadien a démontré sa grande résilience depuis le début de la pandémie, et sa relance est au cœur de nos priorités. Dans un contexte sanitaire encore incertain, les joueurs de l’industrie, des transporteurs aux hôteliers en passant par les aéroports, comptent sur une concertation exemplaire de la part des décideurs politiques. Comme les autres secteurs, ils ont besoin d’une plus grande prévisibilité dans l’éventualité d’une mise en place de nouvelles mesures », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

 

« L’industrie touristique profite du retour attendu des voyageurs depuis le début de l’été. Or, la pénurie de la main-d’œuvre demeure un obstacle majeur à la croissance du secteur, et empêche notamment la pleine ouverture de nombreux hôtels. Nous insistons sur l’importance de soutenir l’industrie touristique en misant,  entre autres, sur l’attraction des talents et en accélérant le traitement des demandes pour les travailleurs issus de l’immigration. La situation actuelle met en péril la bonne reprise et la compétitivité de Montréal à l’international », a poursuivi Michel Leblanc.

 

Améliorer la fluidité aux points d’entrée et développer la connectivité du Grand Montréal

 

« L’expérience touristique des visiteurs au Canada doit être au niveau de la réputation enviable de notre pays à l’international. Dès l’arrivée, les touristes d’agrément et d’affaires doivent pouvoir bénéficier de processus simples et agréables. C’est pourquoi nous demandons au gouvernement fédéral d’assurer un parcours optimisé et rapide, notamment dans les aéroports. Nous devons aussi continuer d’accroître l’attractivité du Grand Montréal en renforçant sa connectivité. Un plus grand soutien pour le développement de nouvelles liaisons aériennes directes devrait être une priorité. La métropole est déjà une destination touristique de choix, il faut poursuivre nos efforts pour asseoir cette position », a ajouté Michel Leblanc

 

Des infrastructures modernes et adaptées au secteur

 

« L’attractivité du Grand Montréal repose sur des actifs touristiques de grande qualité, capables d’accueillir des événements internationaux aux retombées économiques importantes. Pour conserver cet avantage, nous devons poursuivre les investissements et moderniser nos infrastructures. À cet égard, il est urgent qu’un financement soit enfin octroyé à l’agrandissement du Palais des congrès. Ce projet, déjà soutenu par la Ville et étudié par le gouvernement provincial, doit aussi bénéficier du soutien du gouvernement fédéral », a expliqué Michel Leblanc.

 

Renforcer l’image de marque et la réputation du Canada

 

« L’excellente réputation du Canada auprès des touristes ne peut compter que sur les paysages et les attraits culturels du pays : elle doit être renforcée par un financement plus important des initiatives de promotion de Destination Canada. Nous recommandons notamment l’élaboration de nouvelles actions de mise en valeur et d’une offre touristique s’appuyant sur les principes du tourisme durable, qui permettrait au Canada de se démarquer à l’international. Les dernières années ont accéléré la sensibilisation à l’urgence de la lutte aux changements climatiques, cette nouvelle stratégie gouvernementale doit s’inscrire dans ce nouveau paradigme », a conclu Michel Leblanc.

 

Le mémoire est disponible sur le site de la Chambre.

 

Synthèse des recommandations :

Recommandation n° 1 : Assurer une plus grande prévisibilité dans l’environnement d’affaires et tenir compte du rôle clé du secteur du tourisme en matière de développement économique, culturel et social, et ce, pour toute décision d’imposition de restriction aux activités, ainsi que pour la mise en place de mesures d’aide ciblées.

Recommandation n° 2 : Développer une stratégie ciblée pour soutenir l’industrie touristique face aux enjeux de pénurie de main-d’œuvre, en misant notamment sur l’attraction des talents et en accélérant le traitement des demandes pour les travailleurs issus de l’immigration.

Recommandation n°3 : Revoir les exigences relatives aux processus de départ et d’arrivée dans les aéroports canadiens en concertation avec les parties prenantes, incluant l’Agence des services frontaliers du Canada, afin de réduire les délais et de simplifier les formalités.

Recommandation n°4 : Augmenter la connectivité internationale du Grand Montréal grâce à un plus grand soutien au développement de liaisons aériennes directes.

Recommandation n°5 : Renforcer le positionnement du Canada en matière d’accueil de congrès internationaux en confirmant rapidement un financement consacré à l’agrandissement du Palais des congrès de Montréal.

Recommandation n°6 : Assurer un meilleur arrimage entre les stratégies maritimes et soutenir le développement de l’industrie des croisières et des activités touristiques au Port de Montréal.

Recommandation n°7 : Soutenir les efforts de revitalisation du Vieux-Port en tant qu’actif stratégique situé au cœur de la métropole.

Recommandation n° 8 : Augmenter le financement octroyé à Destination Canada pour la promotion du Canada à l’étranger.

Recommandation n°9 : Renforcer l’image de marque du pays en misant sur les éléments distinctifs à travers les campagnes de Destination.

Recommandation n° 10 : Soutenir la création et la promotion de l’offre en matière de tourisme durable, afin de permettre au Canada de se démarquer à l’international par ses innovations et son approche verte.

Recommandation n° 11 : Se doter d’une stratégie de relance et de transition des centres-villes de nos métropoles en bonifiant le soutien aux grandes villes dans les champs de compétences du gouvernement fédéral.

 
À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) 

Forte d’un réseau de 8 000 membres, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (ci-après « la Chambre ») agit sur trois fronts : elle porte la voix du milieu des affaires de la métropole, offre des services spécialisés aux entreprises et à leurs employés et mène des initiatives d’impact pour renforcer l’environnement d’affaires. Depuis 200 ans, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la Chambre vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international. 

 

-30-

 

Source :  

Jean-Baptiste Portrait 

Attaché de presse

Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Tél. : 514 871-4000, poste 4072

jbportrait@ccmm.ca

 

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter :
@chambremontreal
Pour poursuivre la discussion :
#ccmm

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée