la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Élections fédérales 2019 : La Chambre dévoile les priorités de la communauté d’affaires de Montréal

Montréal, le 22 août 2019 – À l’aube du déclenchement de la campagne électorale fédérale, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain dévoile aujourd’hui les priorités du milieu des affaires de la métropole.

« L’économie de la métropole va bien. Les investissements de nos entreprises et les indices de confiance sont à la hausse, alors que le taux de chômage se trouve à un creux que nous n’avions pas observé depuis des décennies. Le prochain gouvernement du Canada aura à prendre des décisions déterminantes pour permettre à l’économie du Canada et du Montréal métropolitain de poursuivre sur cette lancée. La rareté de la main-d’œuvre, additionnée aux défis en matière de productivité et d’innovation, représente le principal frein à la croissance des entreprises de la métropole. La Chambre insiste donc sur l’importance d’assurer un environnement d’affaires compétitif et agile pour nos entreprises et pour les travailleurs. De plus, la modernisation des infrastructures de la région montréalaise représente un chantier prioritaire pour rehausser la productivité de notre économie. », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Pour faire suite à ces constats, la communauté d’affaires a ciblé des priorités qui s’articulent autour de six thématiques principales. La Chambre formule maintenant 13 demandes à l’attention des différents partis politiques afin de soutenir la prospérité de la métropole :

Appuyer quatre dossiers stratégiques pour le Grand Montréal

  1. S’engager à verser une contribution de 350 millions de dollars au cours du prochain mandat pour la décontamination et la réhabilitation économique des terrains industriels de l’est de l’île de Montréal.
  2. Soutenir la croissance du Port de Montréal et s’assurer qu’il aura accès au financement requis pour réaliser le déploiement du terminal de Contrecoeur.
  3. Rendre plus souple le financement des aéroports canadiens en permettant l’ouverture du capital à des partenaires privés, et ce, jusqu’à un maximum de 20 % du capital.
  4. Assurer la réalisation rapide du projet de train à grande fréquence entre Québec et Windsor.

Promouvoir une fiscalité concurrentielle et assainir les finances Publiques

  1. Améliorer la compétitivité de l’environnement fiscal canadien et baisser les impôts des entreprises afin qu’ils redeviennent inférieurs à ceux en vigueur aux États-Unis.
  2. Prélever systématiquement les taxes de vente sur les produits et services achetés en ligne, y compris les contenus numériques. À défaut, exempter de ces taxes toutes les transactions effectuées en ligne.
  3. Adopter un plan de retour à l’équilibre budgétaire d’ici les quatre prochaines années qui inclut des cibles intermédiaires à atteindre.

Soutenir l’innovation et la transformation numérique des entreprises

  1. Maintenir l’Initiative des supergrappes d’innovation et en maximiser les effets à travers une stratégie canadienne de développement économique comprenant des programmes de soutien à l’adoption de l'intelligence artificielle, notamment pour les PME.
  2. Accélérer les investissements dans la technologie 5G à l’échelle canadienne et soutenir le déploiement d’infrastructures numériques de pointe.

Améliorer l’accès à la main-d’oeuvre

  1. Accroître le nombre de travailleurs étrangers temporaires qui répondent à des besoins du marché du travail et renforcer, de concert avec les provinces, les mesures qui facilitent la transition du statut temporaire au statut permanent.

Stimuler le commerce intérieur canadien

  1. Adopter une stratégie ambitieuse d’accélération du commerce intérieur canadien et abolir les barrières aux échanges interprovinciaux.

Accélérer la transition énergétique

  1. Bonifier le soutien aux entreprises qui oeuvrent dans le secteur des technologies vertes et participent aux efforts de décarbonisation de l’économie canadienne.
  2. Maintenir un système de tarification des émissions de CO2 et tirer parti des revenus générés par la lutte aux changements climatiques afin de financer les efforts de transition énergétique.

L’ensemble des recommandations peut être consulté ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d’un réseau de plus de 7 500 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient sur des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

– 30 –

Source : 
Julie Serero
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
jserero@ccmm.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée