Veuillez noter que tous nos événements publics pour les mois de mars et avril sont suspendus.
Les événements de mai et juin sont à confirmer selon l’évolution de la situation.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

L’urgence économique de la COVID-19 : les gouvernements doivent mettre en place des subventions salariales temporaires pour appuyer entreprises et travailleurs

Déclaration conjointe de la Fédération des chambres de commerce du Québec
et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Montréal, le 25 mars 2020 ‒ Depuis deux semaines, notre réalité s’est complètement transformée. Nous avons réduit nos activités sociales et économiques à un rythme sans précédent.

Pour commencer, les grands rassemblements ont été interdits et les travailleurs qui pouvaient faire du télétravail ont été appelés à rentrer à la maison. L'enseignement dans les établissements scolaires a été suspendu et nous avons mis la clé dans la porte de bon nombre de lieux commerciaux. Puis, nous avons fermé les frontières.

Hier, coup dur, c’est la suspension de toute activité économique et de tout service non essentiel qui a été ordonnée. Ce temps d’arrêt est nécessaire – l'urgence sanitaire est sans équivoque. Mais, en même temps que nous prenons la pleine mesure de cette urgence, nous constatons qu’elle s’accompagne d’une grande urgence économique.

Les entreprises, à Montréal et dans toutes les régions du Québec, sont durement touchées par les restrictions en vigueur. Presque toutes les PME sont en situation critique et, si rien n’est fait, elles n’auront d’autre choix que de mettre massivement à pied leur personnel. Les entreprises, peu importe leur taille, doivent prendre des décisions lourdes de conséquences dans des délais extrêmement courts.

Le nombre de demandes d'assurance-emploi présentées au pays depuis une dizaine de jours a atteint un million. Ce n’est probablement que le début. On prévoit que les nouvelles demandes continueront d’affluer par centaines de milliers.

C’est un volume insoutenable qui se traduira par des retards inévitables dans les délais de traitement. Nous devons modifier notre approche maintenant pour assurer rapidement une forme de rémunération temporaire des travailleurs touchés.

Devant cette nécessité, il faut prendre exemple sur plusieurs États européens qui ont instauré des programmes de subventions salariales pour les entreprises qui s’engagent à garder leurs employés. La France, le Royaume-Uni, le Danemark et les Pays-Bas sont tous des pays qui subventionnent les salaires selon des formules et des modalités diverses.

On doit implanter cette pratique. Ces subventions offrent l’avantage de maintenir le lien d’emploi entre les travailleurs et leur employeur, ce qui élimine les traitements administratifs liés aux mises à pied et à l’inscription à l’assurance-emploi et, de façon très stratégique, facilitera la réintégration progressive des travailleurs lorsque la situation le permettra.

La Fédération des chambres de commerce du Québec et la Chambre de commerce du Montréal métropolitain demandent aux gouvernements d’évaluer cette approche et de s’engager rapidement à mettre en place ici de telles subventions.

La crise historique que nous vivons présentement est sans précédent. Elle nécessite une réponse immédiate et tout aussi inédite.

Charles Milliard
Président-directeur général
Fédération des chambres de commerce du Québec

Michel Leblanc
Président et chef de la direction
Chambre de commerce du Montréal métropolitain

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d’un réseau de plus de 8 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

À propos de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ)
Grâce à son vaste réseau de 130 chambres de commerce et 1 100 membres corporatifs, la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) représente plus de 50 000 entreprises exerçant leurs activités dans tous les secteurs de l'économie et sur l'ensemble du territoire québécois. Plus important réseau de gens d'affaires et d'entreprises du Québec, la FCCQ est à la fois une fédération de chambres de commerce et une chambre de commerce provinciale. Ses membres, qu'ils soient chambres ou entreprises, poursuivent tous le même but : favoriser un environnement d'affaires innovant et concurrentiel.

 

 30 –

 

Sources : 

Julie Serero
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
jserero@ccmm.ca

Félix Rhéaume
Directeur principal, Communications et relations externes
Fédération des chambres de commerce du Québec
Cell. : 514-912-2639
felix.rheaume@fccq.ca

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée