la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Vous avez des questions? Contactez-nous :

Pauline Mallet
Sophia Boutet

Conseillères, programmes d'accélération des exportations

Courriel

pacmontreal@ccmm.ca

Téléphone

514 871-4002

Formulaire de prise de contact

Contactez nous

Témoignages d’entreprises participantes au PAC

Visionnez les témoignages

Commerce international : des entrepreneurs s’illustrent grâce au PAC

Retour sur les apprentissages des entrepreneurs derrière Daily tous les jours et la Distillerie Wabasso grâce au PAC.

Qu’ont en commun Daily tous les jours et la Distillerie Wabasso? Outre la mise en œuvre de leur plan d’exportation qui va bon train, ces deux entreprises ont bénéficié du Programme d’accélération du commerce international (PAC). Voici un retour sur les défis et apprentissages de Mouna Andraos, Melissa Mongiat et Noémie Rivière, respectivement cofondatrices et coordonnatrice de portfolio du studio montréalais d’art et de design, et de Guyaume Parenteau, cofondateur et vice-président de la distillerie de Trois-Rivières.

La résilience et la croissance comme objectifs clés de participation

À l’aide des ateliers de formation virtuels et des rencontres individuelles avec les experts du PAC, les cofondatrices Mouna Andraos et Melissa Mongiat souhaitaient franchir une nouvelle étape de la croissance de Daily tous les jours. Portées par une réflexion déjà bien entamée, elles voulaient transformer leur modèle d’affaires en y revoyant la stratégie d’exportation de leurs œuvres permanentes. Leur cible? Le marché international des aménagements urbains, plus précisément en Ontario, en Australie et aux États-Unis (Californie et Floride).

En partenariat avec la Piscine, leur cohorte était composée d’acteurs des industries créatives, artistiques et culturelles. Au contact de leurs pairs et d’experts ancrés dans leur domaine, les entrepreneures ont pu confirmer certaines hypothèses et préciser les besoins distincts des marchés visés. « Grâce à notre portfolio de propriétés intellectuelles et à la mise en produits de nos créations, affirme Mme Andraos, nous pouvons passer d’un mode de réponse aux demandes à un mode de génération d’occasions pour mieux planifier et contrôler notre offre. »

En faisant d’une pierre deux coups, l’équipe de développement de Daily tous les jours a aussi été renforcée en facilitant l’intégration de Noémie Rivière, nouvellement arrivée dans l’organisation.

Des échanges entre pairs qui mènent à des partenariats adaptés

De son côté, Guyaume Parenteau souhaitait surtout confirmer ses intuitions et structurer son plan d’exportation pour Wabasso avec le PAC. Il a pu valider la stratégie de pénétration de marché et la structure des prix, ainsi que déterminer ses éléments différenciateurs et élaborer une proposition de valeur adaptée aux marchés visés – les États-Unis et la France.

La cohorte de M. Parenteau a également participé à diversifier son plan d’exportation. Certains participants lui ont même donné des contacts à l’étranger. Pour l’entrepreneur, cette collaboration rendue possible grâce au programme correspond parfaitement à sa vision entrepreneuriale : « Je ne crois pas au self-made man : c’est grâce à la validation et au codéveloppement qu’on réussit à exceller et à créer une synergie pour se dépasser. »

À ce sujet, Benoît Robert, accompagnant du programme, reconnaît aussi la valeur collaborative du PAC : « Notre objectif est de créer des occasions, des dialogues et un environnement qui facilite l’échange. Si des lumières s’allument, on a atteint notre objectif. Une partie de l’apprentissage des entrepreneurs vient des experts, mais les échanges entre pairs sont aussi très importants. »

Un des défis d’exportation de Guyaume Parenteau s’inscrivait dans cette veine : la distillerie souhaite s’allier avec des partenaires qui comprennent les enjeux de la fabrication du gin et de spiritueux artisanaux. « Dans notre industrie, explique-t-il, le goût et le storytelling sont très liés : on est dans l’expérientiel. Il fallait trouver des gens qui pourraient être la courroie de transmission de cette histoire et des valeurs qu’on a choisies. » Selon lui, c’est mission accomplie!

Le secret de leur réussite : bien s’entourer et prendre le temps d’apprendre

Selon Mme Andraos, tout le monde gagnerait à participer à un tel programme : « Tous nos amis sont déjà sur le lineup! Le bon moment pour le faire, poursuit-elle, c’est tout de suite, dès qu’on a un projet d’exportation et même si on n’a pas encore de contrat. Le programme donne accès à beaucoup de ressources de plein de milieux différents, et c’est bien de les connaître dès le début. »

M. Parenteau est aussi de cet avis : « On a toujours quelque chose à apprendre, pas nécessairement de la théorie, mais de l’humain aussi. On oublie souvent que derrière la business il y a des gens et que c’est grâce aux interactions qu’une entreprise perdure. »

Tant du côté de Daily tous les jours que de la Distillerie Wabasso, les participants sont unanimes : le programme est un franc succès grâce à ses ressources pratiques et à ses intervenants chevronnés, à condition de prendre le temps de s’investir dans le processus d’apprentissage. Comme l’affirme Guyaume Parenteau, le PAC est un outil qui porte ses fruits si les entrepreneurs se donnent la peine de faire le travail.

Que ce soit pour la validation d’un plan d’exportation ou pour affiner vos connaissances sur le commerce international, le PAC pourrait vous aider à passer à la prochaine étape de votre croissance. Renseignez-vous sur les prochaines cohortes!

Pour plus d'information sur le Programme d'accélération du commerce international (PAC), visitez notre page Web.

  • Mouna Andraos Cofondatrice et codirectrice
    Daily tous les jours
  • Melissa Mongiat Cofondatrice et codirectrice
    Daily tous les jours
  • Guyaume Parenteau Cofondateur
    Distillerie Wabasso
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée