Veuillez noter que tous nos événements publics pour les mois de mars et avril sont suspendus.
Les événements de mai et juin sont à confirmer selon l’évolution de la situation.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

CV québécois : 8 conseils percutants pour les nouveaux arrivants

Conseils pour votre CV québécois : brillez sur le marché de l’emploi

Le marché de l’emploi québécois accorde plus d’importance aux compétences qu’au nombre d’années et de diplômes que vous cumulez. Délaissez les listes exhaustives et tentez plutôt de mettre votre expérience de l’avant. Votre CV est un outil de mise en valeur professionnelle qui doit s’adapter à chaque offre d’emploi pour répondre aux besoins spécifiques de l’entreprise.

1-Déterminez votre identité professionnelle sur votre curriculum vitae

La première chose à faire est d’établir les fondements de votre « identité professionnelle ».

  • Que souhaitez-vous qu’on retienne à votre sujet?
  • Que pouvez-vous apporter à un employeur?
  • Qu’est-ce qui vous différencie des autres?
Vous n’aurez ensuite qu’à transposer cette identité dans votre curriculum vitae. Voici quelques idées pour y arriver :

2-N’hésitez pas à vous donner un titre intéressant.

Par exemple : comptable axé sur la relation client. Le titre que vous donnez à votre CV au Québec doit s’adapter à chaque candidature, selon le poste auquel vous postulez.

3-Utilisez les bons mots-clés en fonction du secteur.

Plusieurs recruteurs se servent d’un algorithme pour faire une première lecture du CV québécois. Le grand dictionnaire terminologique et les offres d’emploi consultées vous aideront. Les sites proposés par les comités sectoriels de main-d’œuvre (CSMO) ainsi que le site d’information sur le marché du travail vous fourniront des renseignements précieux.

4-Énoncez les spécificités de votre profil professionnel en 5 points :

  • Nombre d’années d’expérience professionnelle en lien avec le poste (5 années en tant que comptable dans une PME)
  • Spécialité (ex. : comptable dans le secteur de l’hôtellerie)
  • Vos réalisations (ex. : suivi de projet de réduction de coûts, 20 % de réduction en 1 an)
  • Compétences (savoir-être) (ex. : sens de l’organisation)
  • Compétences (savoir-faire) (ex. : logiciel SAP)

5-Adaptez la description de vos expériences de travail.

Vos anciens employeurs ne seront peut-être pas connus au Québec. Sur votre CV québécois, précisez donc le secteur d’activité et la taille de l’entreprise, sans oublier de cibler certaines de vos responsabilités (maximum 5) en lien avec le poste. Après avoir indiqué vos responsabilités, spécifiez dans un autre paragraphe vos réalisations professionnelles en donnant des chiffres. N’incluez que les postes pertinents par rapport au poste convoité et mentionnez vos succès dans ces rôles. Ces explications donneront un aperçu des compétences transposables dans votre futur emploi.

6-Mettez de l’avant vos expériences locales.

Si vous n’avez pas encore eu l’occasion de travailler au Québec, n’hésitez pas à intégrer à votre CV vos expériences de bénévolat. L’implication sociale est très valorisante, car elle témoigne de votre proactivité et de votre désir d’intégration sur le sol québécois.

7-Abandonnez la section intérêts et passe-temps.

Concentrez-vous plutôt sur une liste de vos compétences particulières : les langues que vous maîtrisez, les logiciels pertinents et autres atouts qui vous permettront de vous distinguer. Mieux vaut les démontrer que les énoncer! Donc, n’hésitez pas à donner des exemples concrets sur votre curriculum vitae québécois.

8-Pensez à la règle des 6 secondes.

C’est le temps qu’accorde en moyenne un recruteur à un CV avant de décider s’il le lira ou non. Faites le test : observez le document à un mètre de distance et notez ce qui en ressort. Ajouter une couleur d’accent et mettre le titre de vos emplois en évidence aideront votre CV à sortir du lot. N’hésitez pas à vous faire conseiller par des organismes en employabilité.

Et d’autres conseils importants pour votre CV québécois

Souvenez-vous :

  • D’utiliser le format lettre (8 ½ x 11)
  • De vous limiter à deux pages, personnalisées en fonction de l’emploi
  • De mettre en évidence vos nom, numéro de téléphone et adresse courriel
  • D’indiquer le lien vers votre profil LinkedIn
  • De porter une attention particulière à l’orthographe
  • D’éviter toute information personnelle : photo, date de naissance, statut d’immigration au Canada, numéro de sécurité sociale, nationalité…
  • D’enregistrer le document en format PDF

Avec un CV à votre image en main, c’est maintenant l’heure de partir en quête d’occasions! Contactez l’un de nos conseillers et relancez votre carrière au Québec!

Découvrez le programme Interconnexion

Prochainement, des outils pratiques pour rédiger le courriel et la lettre de présentation : de petits plus qui font pencher la balance!

COVID-19 | Suspension des activités – Accompagnement à distance

Notre équipe maintient à distance son offre de service personnalisée et travaille actuellement à des solutions de rechange pour nos événements à venir.

N’hésitez pas à nous contacter par courriel (interconnexion@ccmm.ca) ou par téléphone (514 871-4200). Pour vous tenir au courant en temps réel, visitez nos réseaux sociaux.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée