la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Tendre la main, un geste de survie


Dès les premiers jours de la pandémie en mars 2020, alors que le Québec était mis sur pause, Jacques Francisque, président de Planète Mobile/Mobifone, et Carol Colizza, présidente de Norcom/ActionPage, n’ont pas attendu longtemps avant de mettre l’épaule à la roue.

Malgré à peine le tiers de leurs magasins ouverts et leurs employés confinés à domicile, les deux entrepreneurs ont mis sur pied des cellules de crise pour continuer à fournir des services essentiels de qualité à leurs clients.

À cette époque, Rogers a attitré quelques magasins pour desservir la clientèle en cas d’urgence seulement, tout en suspendant le service des ventes. Planète Mobile/Mobifone faisait partie de ces concessionnaires désignés. Tout le monde nageait dans l’inconnu, mais l’importance de fournir les services essentiels aux PME restait une priorité.

Téléphonie, Internet, essais gratuits et formation sur des produits tels qu’Unisson (pour les transferts d’appels du bureau vers un téléphone mobile), embauche d’une compagnie de messagerie pour la livraison sans contact de produits divers, mise sur pied d’une gestion de flotte pour localiser les véhicules de livraison et ainsi accroître la sécurité des chauffeurs et des camions.

En plus de fournir un appui aux PME, Planète Mobile/Mobifone a élargi son soutien à certains CHSLD et RAP en faisant don de tablettes numériques et de téléphones mobiles pour que les usagers puissent communiquer avec leurs familles en ces temps de strict confinement. Pour sa part, Norcom a prêté aux écoles de la région des tablettes numériques, dont les élèves avaient grandement besoin pour poursuivre leurs apprentissages. Il était primordial pour ces concessionnaires d’être à l’écoute et de répondre aux urgences et aux besoins des citoyens. Norcom a également organisé des rencontres virtuelles avec les entrepreneurs afin d’échanger sur les meilleures pratiques à adopter en temps de pandémie, les ressources utilisées pour optimiser les rendements ainsi que la réorganisation des équipes de chaque entreprise.

L’écoute des uns envers les autres, le regard différent qu’avaient les entrepreneurs à propos de certains enjeux et le leadership inspirant de Mme Colizza ont contribué à tisser des liens et à créer un sentiment de sécurité et de réconfort. Ces aspects plus humains étaient tout aussi importants que l’aspect technique et matériel pour aider les PME à passer à travers les mois les plus difficiles de la pandémie. Ce réseau de soutien spontané a servi au partage du savoir et des connaissances. Ensemble, chacun a pu mieux comprendre les différents programmes d’aide gouvernementale, les nouvelles subventions et les mesures d’aide mises en place avec diverses institutions financières.

Ce qui a permis aux équipes de M. Francisque et Mme Colizza de faire une différence auprès de leurs clients est la grande écoute dont ils ont fait preuve envers les besoins de leur clientèle. Le travail d’équipe, la solidarité, le partage des connaissances et surtout l’entraide au niveau local ont porté fruit. Le prêt d’équipement, parfois même de locaux, a aidé certaines PME à garder la tête hors de l’eau durant les mois les plus difficiles de la pandémie. Autant chez Norcom que chez Planète Mobile/Mobifone, la direction et les employés se sont mobilisés pour rassurer les clients. Le mot d’ordre qui a guidé les concessionnaires affiliés à Rogers a été « l’entraide ».

Les partenaires d’affaires ont aussi tendu la main en contribuant de diverses manières à alléger le fardeau de la pandémie sur les PME. Selon Mme Colizza, c’est rassurant pour le futur.

Contribuer à une cause sociétale et humanitaire était LA chose à faire pour M. Francisque. C’était comme une mission d’être présent pour les gens de son magasin, dit-il.

Chez Norcom, la pandémie a permis à l’entreprise d’approfondir sa relation avec ses clients existants. Le soutien aux entreprises est resté 100 % ouvert. Tous les clients ont été contactés dans les premières semaines de la pandémie au printemps 2020 afin de sonder leurs besoins.

L’électrochoc causé par la pandémie a aussi provoqué une prise de conscience chez les entrepreneurs. Avec la fragilité qui persiste, certains ont entamé une réflexion au sujet de la réalité de leurs employés. Avec la pénurie de main-d’œuvre qui frappe certains secteurs, il est encore plus nécessaire d’assurer le bien-être des employés, notamment au moyen d’horaires flexibles.

Certaines PME ont aussi profité du contexte d’activités mises au ralenti pour numériser plusieurs aspects ou secteurs de leur entreprise et augmenter la sécurité à certains niveaux.

Malgré les grands bouleversements causés par la pandémie, que l’on pense au confinement, à la fermeture des services non essentiels, au télétravail, aux vagues qui se sont succédé depuis plus de 18 mois maintenant et qui ont obligé l’arrêt ou le ralentissement de nos activités, la plupart des PME ont pu bénéficier de mesures d’aide et de soutien. En repensant leurs pratiques, leurs façons de faire, leur vision, elles ont su braver la tempête. C’est rassurant pour le futur du paysage entrepreneurial.

Rogers est fier de pouvoir compter sur un réseau de PME qui soutient un plus grand réseau de PME.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée