Veuillez noter que tous nos événements publics pour les mois de mai et juin sont suspendus.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Trois façons de préparer votre entreprise pour la prochaine décennie


Dans un monde où la technologie numérique évolue à la vitesse grand V, la réussite des organisations d’aujourd’hui ne dépend pas uniquement de leur agilité et de leur créativité, mais aussi de leur capacité à suivre le rythme des changements et à rester constamment tournées vers l’avenir.

Les projets visant à repenser les modèles d’affaires, à réinventer les produits et les services et à créer des écosystèmes qui inspirent l’innovation ne devraient pas être de simples initiatives ponctuelles. Ce sont des projets nécessitant de la part des entreprises un processus continu d’investissement, d’évaluation et d’adaptation à long terme. Et c’est pour cette raison même qu’il est essentiel d’asseoir l’innovation sur des bases solides. Voici trois façons de placer votre organisation sur la voie de la réussite pour la prochaine décennie :

1. Soyez le numérique plutôt que de simplement prendre le virage numérique

Les entreprises dépensent des sommes importantes dans les transformations liées au numérique sans avoir une idée précise de la valeur qu’elles veulent en tirer ou qu’elles créent, de la cohérence de leurs investissements par rapport à la stratégie globale de leur organisation ou de la façon d’assurer la pérennité des changements mis en place.

La question n’est pas de savoir comment intégrer le plus récent gadget dans l’entreprise, mais plutôt de déterminer les résultats qu’elle espère en tirer et la manière dont elle veut y parvenir. Afin de réussir leur transformation numérique, les dirigeants doivent avant tout établir des objectifs mesurables, traçables et, surtout, réalisables.

Il faut ensuite choisir les outils, les technologies et les méthodes de travail qui vous permettront d’atteindre ces objectifs afin d’accroître vos chances de réussite, non seulement pour ce qui est d’exécuter la transformation, mais aussi d’en réaliser les avantages.

Et souvenez-vous que le numérique ne fonctionne que s’il est utilisé dans l’ensemble d’une organisation afin d’atteindre trois principaux objectifs : améliorer les interactions avec les clients, optimiser les capacités de l’entreprise et l’expérience des employés, et stimuler l’innovation. Mais, trop souvent, un projet de transformation numérique se limite à améliorer l’expérience client de première ligne sans faire de lien avec ce qui se passe en coulisses. Cette attention particulière accordée à l’expérience client est compréhensible et essentielle pour fidéliser les clients et en attirer de nouveaux. Pour opérer une transformation qui leur permettra véritablement de conserver leur place auprès des clients de demain, les entreprises ne peuvent pas négliger les fonctions du suivi de marché et de post-marché.

Bref, prenez du recul et envisagez ce processus dans sa globalité, tout en innovant d’une manière applicable et adaptable. C’est à ce moment-là que, plutôt que de simplement prendre le virage numérique, vous deviendrez véritablement le numérique.

2. Exploitez la puissance de la collaboration en écosystème

Le cycle de l’innovation est de plus en plus court, et les structures de partenariats traditionnelles, comme les fusions et acquisitions, prennent du temps à mettre en place. Dans ce contexte, les dirigeants devront rechercher des occasions de collaborations fluides et agiles. Par exemple, les banques traditionnelles et les FinTech mettent en commun leurs capacités, leurs meilleures pratiques, leurs technologies et leurs données dans le but de stimuler l’innovation et de mieux répondre aux attentes des clients.

Bien que ce type de collaboration se voie de plus en plus dans le secteur des services financiers, il n’est pas toujours facile de repérer les meilleurs collaborateurs et partenaires stratégiques. Heureusement, bon nombre d’initiatives locales et internationales peuvent aider les entreprises à relever ce défi. Organisée par les spécialistes en commerce international d’Acclr – Services aux entreprises de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, et dirigée par mes collègues, Anne-Marie Hubert et Stéphanie Jean, la mission commerciale consacrée aux technologies et aux jeunes pousses en Israël en est un bon exemple. Les participants à cette mission ont non seulement découvert les possibilités commerciales du marché israélien, mais ils ont aussi pu cerner les nouvelles tendances en matière d’innovation technologique et établir des relations d’affaires avec d’éventuels clients et collaborateurs.

3. Tirez un avantage concurrentiel de la confiance que vous inspirez

Les organisations adoptent de plus en plus des modèles d’affaires et des processus axés sur les données et font notamment appel à l’intelligence artificielle pour résoudre des problèmes complexes. Et pour que ces outils leur soient véritablement utiles, les entreprises auront besoin d’un actif essentiel : la confiance.

Les informations précieuses tirées d’une analyse plus approfondie des données aideront les entreprises à faire des choix plus éclairés, à adapter leurs produits aux besoins de leurs clients et à prendre des mesures plus audacieuses.

Ces données peuvent cependant exposer les entreprises à de nouveaux risques, car des erreurs coûteuses et rarement réparables peuvent découler de leur accessibilité de plus en plus grande. La gestion des risques associés aux données ne doit pas se limiter à protéger votre entreprise de leurs répercussions sur le plan juridique et réputationnel. Pour inspirer confiance, vous devez aussi repenser votre stratégie pour attirer les clients et les fidéliser, offrir une valeur importante dans chacune de vos interactions et conserver votre avantage concurrentiel.

Alors que nous entamons une nouvelle décennie, toutes ces considérations nous permettent de réaliser que les défis à venir ne manqueront pas d’être nombreux et imprévisibles. Les entreprises qui se rallient à la transformation numérique, qui trouvent de nouvelles solutions d’innovation pour l’optimisation de leurs modèles d’affaires et qui sont reconnues comme étant dignes de confiance seront celles qui assureront leur prospérité dans la nouvelle économie. Pour ce faire, elles doivent d’abord résoudre les défis actuels, envisager les prochaines étapes et imaginer l’avenir. Et ce n’est pas tout. Intégrer dès maintenant les principes de rapidité, de flexibilité et d’agilité à leurs modèles d’affaires et à leurs modèles opérationnels pour réaliser une transformation axée sur le numérique à l’échelle de leur organisation sera un gage de succès.

Découvrez 20 sujets d’actualité, tendances et points de vue présentés par EY au cours de la dernière année afin de permettre au monde des affaires de bien appréhender les questions cruciales à traiter au cours de la prochaine décennie (disponible en anglais seulement).

À propos de l’auteur

Anthony Rjeily est associé au sein d’EY Canada où il dirige le groupe Transformation numérique et innovation. En dirigeant les programmes de transformation numérique les plus complexes d’EY pour les clients désirant stimuler leur croissance, il aide ces derniers à transformer leur entreprise au moyen d’outils numériques et à créer des capacités d’innovation disruptive.

Les opinions exprimées dans ce billet sont celles de leur auteur et ne représentent pas nécessairement celles de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. En conséquence, la Chambre ne peut en aucun cas être tenue responsable du contenu publié.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée