The Chamber of Commerce of Metropolitan Montreal

More information

Telephone

514 871-4000

Email

info@ccmm.ca

La Ville doit demander du soutien aux ordres supérieurs de gouvernement afin d’éviter de faire porter le poids de la crise au marché foncier (in French only)

Montréal, le 25 août 2020 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain présente aujourd’hui ses recommandations à la Commission sur les finances et l’administration de la Ville de Montréal dans le cadre de la consultation prébudgétaire en vue du budget 2021.

 

« Il y a quelques mois à peine, l’économie de la métropole fonctionnait à plein régime et elle jouait pleinement son rôle de locomotive. La COVID-19 a interrompu cet élan. En quelques semaines, Montréal est devenue l’épicentre canadien de la pandémie, forçant la mise en place de mesures nécessaires, mais sévères, qui ont provoqué un choc économique sans précédent. Le budget de la Ville est plombé par une hausse des dépenses et une perte importante de revenus. Nous l’enjoignons aujourd’hui à faire preuve de prudence dans la gestion de son budget afin d’assurer le maintien des services à la population et aux entreprises durant cette période incertaine », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

 

Assurer une saine gestion des finances publiques pour mieux se préparer aux mois à venir

« La Ville doit procéder à un exercice d’analyse rigoureux des impacts de la crise sur ses revenus et ses dépenses. Cet exercice doit l’amener à limiter ses dépenses dans les fonctions qui relèvent d’autres gouvernements et à les concentrer dans ses champs de compétences premiers, tout en résistant à la tentation de hausser la charge fiscale. Au moment où les économies du Québec et de la métropole redémarrent, la Ville doit veiller à ne pas freiner cet élan et éviter de hausser le fardeau fiscal des Montréalais et des entreprises au-delà de l’inflation. Nous l’invitons également à poursuivre les efforts de réduction de l’écart de la taxation foncière entre les immeubles résidentiels et commerciaux, et à miser davatange sur l’écofiscalité pour poursuivre les efforts de lutte aux changements climatiques », a mentionné M. Leblanc.   

 

Demander du soutien spécifique aux autres ordres de gouvernement

« La crise expose les limites budgétaires qui contraignent les capacités de financement des villes. Or, la Chambre n’appuie pas l’approche voulant que le gouvernement du Québec autorise la Ville à encourir un déficit extraordinaire. Cette option reviendrait à faire porter le poids des actions nécessaires pour soutenir la Ville durant la relance uniquement sur des revenus fonciers futurs. Nous estimons que cette option serait insoutenable et que Montréal ne doit pas faire face seule à une telle pression budgétaire. Les gouvernements du Québec et du Canada doivent assumer leur rôle de soutien des municipalités. Nous invitons donc la Ville à préparer un budget qui s’appuie explicitement sur un soutien financier extraordinaire des gouvernements du Québec et du Canada, sans avoir recours à une autorisation de faire un déficit », a ajouté Michel Leblanc.

 

Faciliter la vie des commerçants, particulièrement ceux du centre-ville

« Les commerçants de la métropole, plus précisément ceux du centre-ville, continuent de subir les contrecoups de la crise en raison de l’absence de touristes, de travailleurs et d’étudiants. Même avant la pandémie, ceux-ci devaient composer avec plusieurs obstacles, notamment des chantiers routiers qui réduisaient l’accès et l’achalandage sur les artères commerciales. Nous saluons à cet égard la Ville qui a su être à l’écoute de leurs besoins durant la crise en proposant des mesures d’aide ciblées. Nous invitons l’administration municipale à accorder des allègements réglementaires temporaires aux secteurs d’activité particulièrement touchés par la crise et aux commerces établis au centre-ville », a souligné M. Leblanc.

 

Miser sur des secteurs stratégiques pour relancer l’économie

« Nous le répétons : la relance économique de la métropole doit passer par des investissements dans des projets structurants. La Ville doit travailler étroitement avec les gouvernements du Québec et du Canada pour maintenir un environnement d’affaires attractif, en créant des conditions gagnantes qui vont attirer les investisseurs et en coordonnant leur mise en œuvre. La crise actuelle présente son lot de défis, mais la Ville doit saisir cette occasion pour aller de l’avant avec des projets d’envergure, comme le redéploiement de l’Est de Montréal », a précisé Michel Leblanc.

 

Réévaluer et réviser le Règlement pour une métropole mixte dans l’actuel contexte de récession

« Nous appuyons les investissements souhaités par la Ville dans le logement social et abordable. Ceux-ci répondent à un besoin bien réel. Bien que la Ville se soit engagée à apporter des modifications à son Règlement pour une métropole mixte, qui imposait des obligations démesurées aux promoteurs, nous nous inquiétons de la volonté de procéder rapidement à son éventuelle entrée en vigueur, en pleine période d’incertitude économique. La Ville doit suspendre son règlement pour le réévaluer et le réviser dans le contexte actuel de récession. La solution repose plutôt sur les gouvernements du Québec et du Canada qui doivent conclure sans plus attendre l’entente réclamée dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement », a conclu M. Leblanc.

 

Le mémoire de la Chambre peut être consulté en cliquant ici.

 

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)

Forte d’un réseau de plus de 8 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

30

Source: 
Julie Serero
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
jserero@ccmm.ca

Facebook: www.facebook.com/chambremontreal
Twitter: @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

By continuing to use this website, you agree to our Privacy Policy and the use of cookies to offer you content and services tailored to your interests. Learn more about our Privacy Policy