We are working on a new customer management platform. If you experience any difficulties using our site, please consult our FAQ on this subject.
The Chamber of Commerce of Metropolitan Montreal

More information

Telephone

514 871-4000

Email

info@ccmm.ca

Rappel de la position de la Chambre sur le projet de loi 96 (in French only)

Montréal, le 9 mai 2022 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain rappelle sa position au sujet du projet de loi 96, Loi sur la langue officielle et commune du Québec, le français.

« La Chambre a participé aux consultations menées par la Commission de la culture et de l’éducation sur la réforme de la Charte de la langue française en octobre dernier. Le mémoire que nous y avons présenté affirmait que la Chambre et le milieu des affaires de la métropole reconnaissent que la langue des affaires du Québec est le français. La Chambre appuie l’esprit et les objectifs du projet de loi. La Chambre avait toutefois émis quelques réserves au sujet du projet de loi, notamment à l’égard de certaines dispositions ne tenant pas suffisamment compte de la réalité des entreprises », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Les préoccupations du milieu des affaires au sujet du projet de loi sont centrées sur quatre enjeux : préserver notre attractivité; faciliter l’internationalisation de nos entreprises; assurer un environnement réglementaire et administratif clair; et miser sur un dispositif gouvernemental de francisation performant et adapté aux besoins du marché du travail. Le ministre Jolin-Barrette a d’ailleurs précisé par la suite le fait que l’enjeu sur les contrats rédigés dans une langue autre que le français allait être clarifié dans la version finale du projet de loi », a ajouté Michel Leblanc.

« C’est ce point de vue que nous avons réitéré en entrevue à la Presse canadienne le 5 avril dernier, entrevue dont le contenu a été publié le 8 mai. Cette entrevue ne constitue pas une critique du projet de loi, mais évoque les préoccupations déjà soulevées par la Chambre », a soulevé Michel Leblanc.

« Nous suivrons avec attention la suite du processus législatif, ainsi que la formulation de la mouture finale de la réforme. Nous continuons de croire que le projet de loi 96 peut véritablement renforcer la vitalité du français au Québec et dans le Grand Montréal, et que les entreprises peuvent contribuer au succès de la réforme, en faisant en sorte qu’elle soit adaptée à leur réalité », a conclu Michel Leblanc.

Le mémoire de la Chambre sur le projet de loi 96 peut être consulté sur notre site Web. 

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Forte d’un réseau de 8 000 membres, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (ci-après « la Chambre ») agit sur deux fronts : elle porte la voix du milieu des affaires de la métropole et offre des services spécialisés aux entreprises et à leurs employés. Depuis 200 ans, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la Chambre vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

 

-30-

 

Source : 
Julien Provencher-Proulx
Consultant, Relations médias
Tél. : 514-226-0757 

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : 
@chambremontreal
Pour poursuivre la discussion :
#ccmm

 

By continuing to use this website, you agree to our Privacy Policy and the use of cookies to offer you content and services tailored to your interests. Learn more about our Privacy Policy