The Chamber of Commerce of Metropolitan Montreal

More information

Telephone

514 871-4000

Email

info@ccmm.ca

La CCMM, en partenariat avec le gouvernement du Québec et la Ville de Montréal, est fière de lancer le programme « Passerelle sectorielle » pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises de Montréal (in French only)

Montréal, le 23 novembre 2020 Le président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, M. Michel Leblanc, accompagné du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, ainsi que du responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal, M. Luc Rabouin, a annoncé aujourd’hui le lancement de « Passerelle sectorielle », un nouveau programme virtuel de maillage professionnel qui vise à accélérer l’intégration professionnelle et économique des travailleurs formés à l’étranger au sein d’entreprises montréalaises. Ce programme créé pour répondre aux besoins de main-d’œuvre des entreprises montréalaises en contexte de pandémie est rendu possible grâce à la contribution financière du gouvernement du Québec et de la Ville de Montréal.

« Au cours des dix dernières années, la Chambre a développé une solide expertise dans l’intégration des nouveaux arrivants qualifiés sur le marché du travail. Nous sommes fiers de lancer le programme Passerelle sectorielle, qui offrira une solution à la rareté de main-d’œuvre que rencontrent plusieurs entreprises de l’île de Montréal et aidera à pallier la hausse potentielle du taux de chômage des immigrants que pourrait avoir entraînée la crise actuelle. Les actions entreprises dans le cadre du programme Passerelle sectorielle contribueront à concrétiser la relance inclusive de l’économie à laquelle nous nous affairons avec nos partenaires dans le cadre du mouvement Relançons MTL », a déclaré M.  Leblanc. 

« Nous tenons à remercier les équipes du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale ainsi que le ministre M. Boulet, qui ont su reconnaître le potentiel d’un tel programme pour combler les besoins de main-d’œuvre de plusieurs secteurs clés de notre économie, comme le transport et la logistique ou les technologies de l’information. Soulignons également l’adhésion de la Ville de Montréal au projet. En plus d’être un partenaire financier, la Ville s’engage dans le programme à titre d’employeur, ce qui démontre sa confiance envers le projet en plus de sa volonté de contribuer concrètement à faire de Montréal une ville plus inclusive. La relance passe par la mobilisation pleine et entière de toutes les forces vives de notre économie, incluant les travailleurs issus de l’immigration. Ce programme fait appel à l’engagement des gouvernements, mais également des grappes, des associations sectorielles et des organismes en employabilité desservant les immigrants, ce qui reflète bien l’esprit de collaboration dont nous sommes témoins depuis plusieurs mois », a poursuivi Michel Leblanc.

« Le soutien financier que nous annonçons aujourd’hui pour le programme Passerelle sectorielle témoigne de l’engagement de votre gouvernement à favoriser la vitalité économique de la région métropolitaine de Montréal. Le contexte actuel de crise sanitaire a des impacts majeurs sur l’emploi au Québec. Votre gouvernement est là pour accompagner les personnes immigrantes en recherche d’emploi. Nous sommes aussi présents pour soutenir les entreprises du Québec confrontées à de nouveaux enjeux de recrutement. Je félicite la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et le Bureau d’intégration des nouveaux arrivants à Montréal pour leur proactivité. Ce programme favorisera le maillage virtuel entre les chercheurs d’emploi et les entrepreneurs. Cette approche est adaptée aux réalités auxquelles fait face le marché de l’emploi au Québec. Nous devons multiplier les actions innovantes comme celle que nous lançons aujourd’hui », a ajouté Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« La crise sanitaire causée par la COVID-19 a des impacts majeurs sur l’ensemble de la population, mais ses conséquences sont d’autant plus importantes sur les personnes immigrantes. Alors que nous travaillons ensemble à assurer une relance inclusive de l’économie montréalaise, le programme Passerelle sectorielle constitue une solution concrète qui permettra à des centaines de personnes immigrantes de trouver un emploi et à des dizaines d’entreprises de secteurs clés de l’économie de combler leurs besoins de main-d'œuvre. La Ville de Montréal est très fière de soutenir financièrement ce projet de la CCMM et d’y participer elle-même à titre d'employeur », a déclaré Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal.

Le programme Passerelle sectorielle mise sur une approche adaptée et intégrée, qui repose sur la collaboration entre les grappes, les associations sectorielles montréalaises et les organismes spécialisés en employabilité qui desservent une clientèle immigrante. Grâce à une plateforme de maillage professionnel intelligent et à une banque de candidatures filmées bonifiée régulièrement, les entreprises peuvent lancer le processus de recrutement pour trouver des travailleurs qui répondront à leurs besoins. Les entreprises participantes pourront également bénéficier d’un service d’accompagnement en matière de mentorat pour favoriser l’intégration et la rétention des nouveaux talents. 

Le programme Passerelle sectorielle s’adresse aux immigrants citoyens, qualifiés et non qualifiés, aux résidents permanents et aux réfugiés acceptés, de même qu’aux étudiants étrangers postdiplômés, aux travailleurs étrangers temporaires et à leurs conjoints.  

Plus de détails à propos du programme sont disponibles sur le site Web de la Chambre.

 

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)

Forte d’un réseau de plus de 8 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

 

- 30 -

 

Source : 
Julie Serero

Conseillère, Relations médias

Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Tél. : 514 871-4000, poste 4042

jserero@ccmm.ca

 

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

 

By continuing to use this website, you agree to our Privacy Policy and the use of cookies to offer you content and services tailored to your interests. Learn more about our Privacy Policy