The Chamber of Commerce of Metropolitan Montreal

More information

Telephone

514 871-4000

Email

info@ccmm.ca

Financement de la mobilité : une taxe kilométrique comme clé de voûte d’un financement durable (in French only)

Montréal, le 4 novembre 2019 La Chambre de commerce du Montréal métropolitain dévoile aujourd’hui son mémoire intitulé Pour un financement visionnaire de la mobilité. Ce mémoire a été élaboré dans le cadre du Chantier sur le financement de la mobilité de la Politique de mobilité durable – 2030, mené par le ministère des Transports du Québec. La Chambre invite le gouvernement à aborder la réforme du financement de la mobilité de manière à assurer un financement pérenne qui incite à adopter des comportements susceptibles de réduire la pression sur le réseau routier.

« Le dynamisme de l’économie de la région métropolitaine, sa croissance démographique et l’étalement urbain ont entraîné depuis quelques années une augmentation marquée de l’achalandage des infrastructures de transport. Les niveaux de congestion sont très élevés, alors même que les systèmes de transport collectif subissent une pression extrêmement forte. Cette surcharge cause des délais de déplacement de plus en plus coûteux pour l’économie. Le consensus est clair en faveur d’investissements majeurs dans le déploiement de solutions additionnelles en transport collectif. Le défi est de trouver des solutions de financement pérennes alors que les besoins augmentent et que l’une des sources de financement – la taxe sur l’essence – est appelée à se tarir progressivement. Seul un financement durable permettra de revoir les pratiques de planification du déploiement du transport en commun en fonction d’une approche de réalisation itérative et en continu », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Le transport en commun est l’une des solutions les plus efficaces pour atténuer la congestion, dont les coûts ont plus que doublé en dix ans dans le Grand Montréal. Cependant, le mode actuel de financement du transport en commun a atteint ses limites. Il n’arrive plus à répondre aux besoins grandissants, qu’il s’agisse de mise à niveau ou de développement de nouveaux projets. Le grand chantier présentement en cours dans la métropole, le REM, a pu être lancé grâce à une innovation en matière de financement en s’appuyant sur la Caisse de dépôt et placement du Québec. La Chambre insiste sur l’importance de s’inspirer de ce projet pour développer le réseau », a poursuivi M. Leblanc.

Instaurer une taxe kilométrique en remplacement de la taxe sur le carburant
« L’électrification des transports rend la taxe sur le carburant de plus en plus désuète. À long terme, cette dernière ne permettra plus d’assurer la stabilité du financement de l’exploitation et de la mise à niveau des infrastructures de mobilité. Le gouvernement du Québec doit élaborer dès maintenant une stratégie qui permettra d’instaurer une taxe kilométrique s’appliquant à tous les véhicules, en remplacement de la taxe sur le carburant. Ce mode de tarification dynamique offre plusieurs avantages. Sa souplesse permettra de moduler les tarifs de manière à créer des incitatifs pour les usagers de la route afin qu’ils ajustent leurs comportements et permettent de réduire les coûts de congestion. Les revenus prélevés seront mieux alignés sur l’utilisation réelle des infrastructures routières. Enfin, ce type de taxation sera pérenne, alors que se généralisera l’électrification des véhicules. Cet outil de financement, équitable et prévisible pour les utilisateurs, facilitera l’atteinte des cibles de réduction de la congestion routière », a ajouté M. Leblanc.

 

Consultez le mémoire de la Chambre ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)

Forte d’un réseau de plus de 7 500 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

 

– 30 –


Source : 
Julie Serero
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
jserero@ccmm.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

By continuing to use this website, you agree to our Privacy Policy and the use of cookies to offer you content and services tailored to your interests. Learn more about our Privacy Policy