Nous travaillons sur la mise en ligne d'une nouvelle plateforme de gestion de la clientèle. Si vous éprouvez des difficultés avec notre site, veuillez consulter notre FAQ à ce sujet.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Les entreprises demandent une accélération des procédures régissant l’attraction des travailleurs internationaux lors du quatrième Forum stratégique sur l’internationalisation

Montréal, le 6 juin 2022 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Montréal International et Investissement Québec International tenaient aujourd’hui leur événement « L’international au cœur de la croissance de nos entreprises ». La quatrième édition de ce Forum stratégique a rassemblé plus de 350 personnes au New City Gas venues discuter de la dynamique des marchés internationaux et d’outils concrets pour prendre de l’expansion à l’étranger ou attirer des capitaux et des talents. 

Ce rendez-vous s’est déroulé avec la participation de Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie. 

« Dans un contexte mondial incertain, le milieu des affaires du Grand Montréal demeure résolument tourné vers les possibilités qu’offre l’international. Le dynamisme économique de la métropole s’illustre par son attractivité. On le constate avec les investissements étrangers annoncés ou en cours, tels que l’usine de fabrication de vaccins de Moderna et le développement de la filière des batteries. La métropole est également très attrayante pour les talents, qui continuent de faire le choix du Québec et du Grand Montréal. Nous devons poursuivre le travail pour garder cette position enviable face à nos concurrents », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. 

« Les discussions de ce matin ont cependant permis d’identifier certaines difficultés rencontrées pour attirer et retenir les entreprises et les talents internationaux. Plusieurs intervenants ont notamment décrit les lourdeurs administratives et des délais pour recruter à l’étranger dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et de forte concurrence internationale. Nous devons prioriser un allègement rapide des fardeaux administratif et règlementaire afin de soutenir pleinement le développement et la prospérité économique du Québec et du Grand Montréal. Le rayonnement de la métropole dépend de notre capacité d’attraction et de rétention, nous devons donc agir rapidement », a poursuivi Michel Leblanc.

« Alors que la relance économique bat son plein, le constat est clair : le Grand Montréal est un endroit stratégique tant pour le talent hautement qualifié que pour les entreprises et les organisations internationales. La métropole peut se targuer d’attirer des projets d’envergure qui auraient pu atterrir à Londres, New York, San Francisco ou Paris. Nos écosystèmes de pointe attirent des talents internationaux qui cherchent à donner un nouvel élan à leur carrière. On doit s’en réjouir : leur présence fait rayonner notre métropole à l'international et crée de la richesse pour l’économie québécoise, pour l’économie canadienne », a expliqué Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International.

« Ce forum concorde pleinement avec la vision d’Investissement Québec et sa grande équipe internationale d’être un partenaire incontournable de la croissance des entreprises québécoises ici et à l’extérieur de nos frontières. Ce lieu de rencontres et d’échanges a mis de l’avant des moyens concrets pour aider nos entrepreneurs à tirer leur épingle du jeu dans leur développement à l’international », a ajouté Hubert Bolduc, président d’Investissement Québec International.

« Le recrutement et la rétention de la main-d’œuvre représentent un défi partout au Québec. La grande région de Montréal n’échappe pas à cette réalité. Il s’avère donc essentiel d’offrir aux entreprises des outils pour attirer et recruter des talents. Je suis fier de participer à cet événement, qui favorise l’internationalisation et l’expansion des marchés des entreprises québécoises et qui mise sur l’immigration comme solution pour contrer la pénurie de main-d’œuvre », a indiqué Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie. 

« La relance des exportations en contexte post-COVID-19 représente une occasion à saisir pour les entreprises québécoises souhaitant intégrer de nouveaux réseaux d’affaires. Au cours de la dernière année, notre gouvernement a dévoilé cinq stratégies territoriales qui identifient les secteurs et territoires prioritaires en fonction des intérêts du Québec, et ciblent des pistes d’action adaptées au contexte de chaque marché. Le réseau des représentations du Québec à l’étranger est mieux outillé que jamais pour soutenir les ambitions internationales des entreprises d’ici », a précisé Nadine Girault, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides. 

« L’attraction des étudiants étrangers contribue fortement à l’identité de Montréal et à son rayonnement à l’international. À ce titre, il était important que le ministre Boulet clarifie la position du gouvernement à propos du programme sur l’exemption des frais de scolarité supplémentaires pour les étudiants internationaux en région. Il a notamment précisé que les mesures de régionalisation ne se feraient pas au détriment des universités du Grand Montréal. Nous continuerons de suivre avec attention la mise en place de ce programme pour nous assurer qu’il ne fragilise pas l’écosystème universitaire de la métropole. L’enseignement et la recherche sont des atouts majeurs du Grand Montréal, il faut les préserver », a conclu Michel Leblanc.

À propos du Forum stratégique « L’international au cœur de la croissance de nos entreprises »
Le Forum stratégique « L’international au cœur de la croissance de nos entreprises » a été codéveloppé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Montréal International et Investissement Québec International. Il a été présenté par RBC et réalisé en collaboration avec Ubisoft Montréal, ainsi qu’en partenariat avec EDC Exportation et développement Canada et Montreal Gazette. Cet événement a été rendu possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec. 

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Forte d’un réseau de 8 000 membres, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (ci-après « la Chambre ») agit sur deux fronts : elle porte la voix du milieu des affaires de la métropole et offre des services spécialisés aux entreprises et à leurs employés. Depuis 200 ans, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la Chambre vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international. 

À propos de Montréal International
Montréal International (MI) est un organisme sans but lucratif financé par le secteur privé, les gouvernements du Québec et du Canada, la Communauté métropolitaine de Montréal et la Ville de Montréal. MI a comme mandat d’attirer et de retenir dans la région métropolitaine des investissements étrangers (entreprises et start-ups), des organisations internationales, des travailleurs qualifiés ainsi que des étudiants internationaux en leur offrant des services d’accompagnement adaptés à leurs besoins.   

À propos d’Investissement Québec
Investissement Québec a pour mission de participer activement au développement économique du Québec en stimulant l’innovation dans les entreprises, l’entrepreneuriat et le repreneuriat, ainsi que la croissance de l’investissement et des exportations. Présente dans toutes les régions administratives du Québec, la Société soutient la création et le développement des entreprises de toutes tailles au moyen d’investissements et de solutions financières adaptées. Investissement Québec propose également de nombreux services-conseils, dont l’accompagnement technologique offert par Investissement Québec – CRIQ. De plus, grâce à Investissement Québec International, elle accompagne les entreprises québécoises dans leurs projets d’exportation, tout en assurant la prospection de talents et d’investissements étrangers au Québec.

 

-30-

 

 Source : 
Jean-Baptiste Portrait
Attaché de presse
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4072
jbportrait@ccmm.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée