la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Les ports comme piliers de notre vitalité économique

Les ports sont des piliers économiques des métropoles. Le Port de Montréal ne fait pas exception et les dernières années ont été marquées par une croissance spectaculaire de ses activités. Aujourd’hui, le Port fait face à de nouveaux défis pour poursuivre son élan et continuer à répondre à la demande grandissante. La présente consultation lancée par Transports Canada offre une occasion unique de réfléchir aux besoins futurs des ports canadiens afin d’assurer leur compétitivité à long terme.

Ce mémoire s’inscrit dans le cadre d’une consultation de Transports Canada qui vise à mener un examen exhaustif des administrations portuaires canadiennes afin de mieux se positionner « dans le but d’optimiser leur rôle actuel et futur dans le réseau de transport en tant qu’actifs novateurs qui appuient une croissance inclusive et le commerce ».  La Chambre et le milieu des affaires de la métropole appuient cet objectif sans réserve.

Pour le milieu des affaires, un principe directeur doit guider les réflexions de Transports Canada dans son Examen de la modernisation des ports : les ports canadiens doivent pouvoir profiter de l’élan créé par l’essor économique en lien avec l’augmentation des relations commerciales.

Ce mémoire met de l’avant plusieurs recommandations afin de renforcer les ports dans leur rôle de véritables piliers économiques pour les métropoles où ils sont situés.

Voici les recommandations formulées par la Chambre :

Recommandation n° 1 : Établir une stratégie de modernisation axée sur la transformation numérique et l’innovation afin d’assurer la compétitivité de nos ports.

Recommandation no 2 : Mettre en place une stratégie nationale de collaboration entre les administrations portuaires et les établissements universitaires et prévoir des fonds dédiés à son fonctionnement.

Recommandation no 3 : Encourager l’harmonisation des lois et des réglementations canadiennes dans tous les ordres de gouvernement pour que les administrations portuaires puissent jouer pleinement leur rôle en matière de coordination des biens et du commerce.

Recommandation n° 4 : Établir un fonds fédéral permanent dédié aux infrastructures portuaires avec une vision à long terme qui établit des ententes de performance et des objectifs communs pour les administrations portuaires.

Recommandation no 5 : Reconnaître les activités portuaires comme étant des services essentiels en cas d’un arrêt de travail.

Recommandation no 6 : Accorder aux ports les pleins pouvoirs pour explorer de nouveaux modes de financement afin de favoriser l’atteinte de leurs objectifs de croissance.

Grâce à une meilleure synergie entre les acteurs du milieu et une attention particulière portée aux besoins en matière de compétitivité et de financement pour répondre aux enjeux et aux occasions à venir, nous espérons outiller nos entreprises pour qu’elles puissent continuer à profiter de l’élan économique actuel et percer à l’international.

Télécharger

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée