la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Dans la foulée de la COP15, 95 % des entreprises veulent entamer leur virage vert, mais les PME de la métropole auront besoin d’aide

Montréal, le 20 décembre 2022 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue l’adoption du Cadre mondial pour la biodiversité Kunming-Montréal au terme de la 15e conférence des parties à la Convention sur la diversité biologique des Nations unies à Montréal. Nous sommes fiers de la participation de plusieurs entreprises d’ici, qui se sont engagées dans les discussions tenues au Palais des congrès depuis deux semaines.

« Le passage généralisé à l’action nécessitera une convergence d’efforts d’une intensité inédite. Les négociations qui ont eu lieu démontrent que les entreprises ont un rôle important à jouer pour atteindre nos objectifs collectifs de protection de la nature. Ces échanges s’inscrivent dans un contexte plus global d’un secteur privé conscient de l’urgence d’une transition écologique et de plus en plus engagé à poser des gestes concrets », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Malgré des défis, la transition verte au cœur des stratégies d’affaires des entreprises

Dans le cadre de la Zone d’action publique en marge de la COP15, la Chambre a organisé un panel intitulé Entreprises et biodiversité : des exemples à suivre pour passer à l’action, qui a mis en lumière des cas d’entreprises en milieu urbain qui sont déjà passées à l’action pour inclure la protection de la biodiversité dans leurs stratégies d’affaires.

Pour mieux comprendre les besoins et défis des entreprises, la Chambre a aussi réalisé un sondage sur le virage vert des entreprises du Grand Montréal. Ce sondage a rejoint 323 répondants entre le 22 novembre et le 13 décembre 2022. Nous dévoilons aujourd’hui certaines données préliminaires.

« Une très large majorité de répondants sont préoccupés par la transition écologique (90 %). Ce sentiment se reflète concrètement dans les stratégies d’affaires des entreprises, puisque 77 % d’entre elles affirment que la transition écologique y occupe une place prioritaire. Cette proportion est nettement plus forte chez les grandes entreprises ‒ 89 % pour celles ayant un chiffre d’affaires de 100 millions de dollars et plus. La proportion est nettement moindre chez les PME qui manquent de ressources à l’interne. Parmi les principaux enjeux, les entreprises connaissent des difficultés en matière de ressources financières pour supporter la stratégie (58 %), de mise en œuvre et d’évaluation de la performance de l’entreprise (43 %) et d’outils de suivi et d’identification des indicateurs (39 %) », a précisé Michel Leblanc.

« Les données préliminaires de notre sondage démontrent que les entreprises sont prêtes à agir pour la transition verte. De fait, 95 % des répondants jugent important d’entamer le virage vert. Cependant, il y a un écart entre cette volonté et la mise en œuvre. En effet, 60 % des organisations déclarent rencontrer des défis dans le développement et le déploiement d’une stratégie intégrant des facteurs environnementaux. Cela confirme le besoin d’un accompagnement et même possiblement d’un soutien de la part des PME confrontées simultanément à une multitude de défis – pénurie de main-d’œuvre, forte inflation, taux d’intérêt élevés, perturbation dans les chaînes d’approvisionnement. Les gouvernements devront bien organiser l’accompagnement et l’aide aux entreprises si l’on veut réussir une transition accélérée vers la carboneutralité et la protection de nos écosystèmes », a conclu Michel Leblanc.

La Chambre procède présentement à la compilation finale des réponses au sondage. L’ensemble des résultats sur le virage vert des entreprises en milieu urbain sera dévoilé au début de 2023 et servira de fondement pour les discussions qui auront lieu lors de son second Forum stratégique sur le virage vert des entreprises au printemps. La Chambre pourra ainsi contribuer à bien cibler les leviers qui permettront de passer à l’action dans un contexte d’urgence.

 

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) 

Forte d’un réseau de 8 000 membres, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (ci-après « la Chambre ») agit sur trois fronts : elle porte la voix du milieu des affaires de la métropole, offre des services spécialisés aux entreprises et à leurs employés et mène des initiatives d’impact pour renforcer l’environnement d’affaires. Depuis 200 ans, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la Chambre vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international. 

 

-30-

 

Source :  

Jean-Baptiste Portrait 

Attaché de presse

Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Tél. : 514 669-6768

jbportrait@ccmm.ca

 

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter :
@chambremontreal
Pour poursuivre la discussion :
#ccmm

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée