Nous travaillons sur la mise en ligne d'une nouvelle plateforme de gestion de la clientèle. Si vous éprouvez des difficultés avec notre site, veuillez consulter notre FAQ à ce sujet.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Développer un avantage concurrentiel et créer de la valeur durablement

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain tenait le 13 juin dernier la toute première édition de son Forum stratégique sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) en entreprise. Ce forum a réuni plus de 550 participants, ainsi que l’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, et Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, ministre responsable de la Lutte contre le racisme et ministre responsable de la région de Laval.

Cet événement a été l’occasion pour les entreprises présentes de s’informer et de prendre connaissance des solutions soutenant le passage à l’action, en plus de s’inspirer de cas concrets d’entreprises ayant récemment adopté une telle démarche. Retour sur la première édition fort prometteuse de ce Forum.

BLOC 1 – État des lieux sur la démarche ESG dans le Grand Montréal

« Le contexte incertain actuel peut amener les entreprises à baisser le regard sur les défis ESG. C'est un danger. Des solutions existent pour répondre aux défis à court et à long terme en même temps. »
– Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

« Les défis environnementaux représentent des occasions économiques incroyables. Ce sont plusieurs milliards de dollars qui seront investis dans la lutte aux changements climatiques dans les prochaines années. »
– Benoit Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, gouvernement du Québec

La transformation des entreprises : un changement inévitable

« Les entreprises et les grands donneurs d’ordre qui sont déjà avancés dans l’intégration des critères ESG doivent partager leurs connaissances avec les PME dans leur chaîne de valeur, afin d’éviter que ces dernières prennent du retard. La réussite de la transition énergétique de notre économie doit être collective. »
– Anne-Josée Laquerre, directrice générale et co-initiatrice, Québec Net Positif

L’authenticité des intentions comme fondement des succès de demain

« Les gens doivent changer. La manière de former le personnel et de démontrer le succès individuel doit changer. On est la même personne à l’intérieur et à l’extérieur de l’organisation. On doit redéfinir nos codes sociaux pour pouvoir redéfinir ceux de l’organisation. »
– Olivier Laquinte, président, Talsom

Développer des standards financiers plus écoresponsables

« L’International Sustainability Standards Board est ravi de s’établir dans la métropole. Nous travaillons à élaborer des normes mondiales de divulgation financière environnementale qui seront utilisées pour l’ensemble des entreprises à l’échelle planétaire. »
– Sue Lloyd, vice-présidente, International Sustainability Standards Board (ISSB)

BLOC 2 – Les critères ESG comme levier de croissance pour nos entreprises

« Les changements climatiques sont le plus gros risque qu’on va traverser. à l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, on accompagne les PME à s’y préparer. Nos entreprises doivent demeurer pertinentes et performantes pour les prochaines années. »
– L’honorable Pascale St-Onge, ministre des Sports et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec, gouvernement du Canada

Créer de la valeur grâce à une démarche ESG 

« Moins d’un tiers des investisseurs considèrent que l’information ESG disponible est d’une quantité suffisante pour la prise de décision. Il incombe donc aux entreprises de miser sur les deux piliers de la création de valeur : une meilleure reddition de compte ESG et une meilleure gestion des risques et opportunités. »
– Edouard Clement, chef des partenariats, Novisto

La finance, un secteur d’influence pour une transformation durable

« Il doit y avoir une démarche de conscientisation pour comprendre d’où provient la valeur de l’entreprise au-delà du capital financier. On parle du capital humain, social, intellectuel et environnemental. Cette démarche doit inclure les dirigeants, mais aussi les opérations. C’est la première étape. »
– Isabelle Laprise, gestionnaire de portefeuille institutionnel, Jarislowsky Fraser

Miser sur une politique de ressources humaines responsable et inclusive

« Les employeurs doivent aller chercher l’engagement de leur personnel pour réussir une transition plus durable et leur donner les outils pour faire une différence. Les entreprises qui embrassent la diversité et l’inclusion et qui donnent à leurs employés les mêmes chances de s’exprimer performent mieux. »
– David Santelli, président, Rhizome

Des modèles gagnants d’écoresponsabilité

« On ne survit pas si on n’embrasse pas les critères ESG. D’autant plus que la nouvelle génération est très sensibilisée à ces principes et veut faire partie d’un réel changement. »
– Sébastien Mousseau, vice-président principal, énergie, réseaux et solutions industrielles, SNC-Lavalin

Allocution politique

« Les entreprises et les investisseurs ont un rôle essentiel à jouer dans la lutte contre les changements climatiques et l’utilisation durable des ressources naturelles en contribuant à mobiliser les capitaux pour le bien-être collectif. »
– Jean Lemire, émissaire aux changements climatiques et aux enjeux nordiques et arctiques, gouvernement du Québec

Se propulser à l’international grâce à une démarche ESG

« Le défi à l’international est que les normes soient abordées dans une approche de haut niveau. Ce ne sont pas tous les principes ESG qui sont reconnus. Des organisations comme l’International Sustainability Standards Board sont très importantes. »
– Mamiko Yokoi-Arai, chef de l’unité Infrastructure et financement alternatif, OCDE

BLOC 3 – Outiller nos entreprises dans leur approche ESG

Augmenter la productivité durable des entreprises 

« On doit encourager les entreprises à adopter des technologies propres et des pratiques écoresponsables afin de devenir plus compétitives tout en réduisant leur empreinte environnementale. »
– Julien Bourque, directeur, Initiatives stratégiques, Investissement Québec

L’intégration des critères ESG au cœur de la mission des jeunes pousses et PME

« Les jeunes pousses sont motivées à répondre à des enjeux de société à travers la mission de leur entreprise. Aujourd’hui, si une entreprise est incapable de nous faire ressentir sa motivation à créer de l’impact, on estime qu’elle sera désuète d’ici cinq à sept ans. »
– Geneviève Tanguay, présidente-directrice générale, Anges Québec

Accompagner nos entreprises dans leurs ambitions d’affaires

« On n’a jamais vu autant de capitaux au Québec pour les entrepreneurs et de fonds naître avec cette volonté d’accélérer la transition qu’on a besoin de voir. Les entreprises qui ont un haut potentiel de croissance ont accès à plus de ressources que les entreprises traditionnelles. Dans le contexte où notre tissu économique est habité par des entreprises utiles avec des modèles traditionnels et de proximité, nos sources de financement doivent être ouvertes à ces modèles d’affaires. Tout ce qui touche les critères ESG doit être démocratisé à l’ensemble des entrepreneurs. »
– Sévrine Labelle, présidente-directrice générale, Evol


À propos du Forum stratégique sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) en entreprise

Le Forum stratégique sur l’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) en entreprise a été organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Il a été réalisé en association avec la Caisse de dépôt et placement du Québec, le Fonds de solidarité FTQ et Jarislowsky Fraser, en collaboration avec Desjardins, Evol, Investissement Québec, Loto-Québec, Rio Tinto et Talsom, ainsi qu’en partenariat avec Bombardier, Casacom, Coesio, Hydro-Québec, Montreal Gazette, Réseau Environnement, Rogers, SNC-Lavalin et Ubisoft Montréal. L’événement a été rendu possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec.


Certaines présentations de conférenciers sont disponibles :
Sue Lloyd (In English only) Investissement Québec

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée