Nous travaillons sur la mise en ligne d'une nouvelle plateforme de gestion de la clientèle. Si vous éprouvez des difficultés avec notre site, veuillez consulter notre FAQ à ce sujet.
la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Valoriser le potentiel local et se démarquer à l’international

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Montréal International et Investissement Québec International ont tenu le 6 juin dernier le Forum stratégique « L’international au cœur de la croissance de nos entreprises ». La quatrième édition de cet événement a rassemblé plus de 350 personnes au New City Gas venues discuter de la dynamique des marchés internationaux et d’outils concrets pour prendre de l’expansion à l’étranger ou attirer des capitaux et des talents.

Ce rendez-vous s’est déroulé avec la participation de Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie.

« Les villes tournées vers l’international vont connaître une croissance plus forte. »
– Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

« On doit inciter les entreprises à exporter. 70 % d’entre elles misent sur les États-Unis, mais il faut diversifier nos activités à l'étranger. »
– Hubert Bolduc, président, Investissement Québec International

« Cette année, on va ouvrir la machine et reprendre nos missions en présentiel dès l'automne si tout va bien. »
– Stéphane Paquet, président-directeur général, Montréal International

Discussion – L’immigration : solution clé à la pénurie de main-d’œuvre

« Il y a une pénurie de main-d’œuvre qui représente pour la société québécoise et le marché de l’emploi une occasion de devenir inclusifs et de faire en sorte que les travailleurs étrangers temporaires soient bien encadrés, supervisés et aient accès à tous les bénéfices découlant des lois sociales et de travail du Québec. Il demeure des efforts à consentir. L’immigration est l’une des options phares pour contrer la pénurie de main-d’œuvre. »
– Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie.

BLOC I – ÉTAT DES LIEUX : ENJEUX ET DÉFIS DE L’INTERNATIONALISATION

Panel – Les grands enjeux mondiaux et leur impact sur les entreprises

« Pour accroître la résilience des entreprises, il faut régionaliser les chaînes de valeur au niveau des intrants et diversifier les exportations québécoises et canadiennes, extrêmement dépendantes du marché américain. »
– Julien Martin, titulaire de la Chaire de recherche UQAM sur l'impact local des multinationales, ESG UQAM

Panel – lnnover pour rester compétitif dans un contexte incertain

« On mise sur l’innovation dans le recrutement, et plus particulièrement par le recrutement de jeunes au moyen de programmes de formation afin qu’ils puissent grandir dans l’entreprise. Il incombe aux entreprises d’attirer le talent, certes, mais également de contribuer au développement de celui-ci. »
– Sophia Bennaceur, responsable régionale, Morgan Stanley Montréal

BLOC II – L’INTERNATIONAL : UNE RÉPONSE CONCRÈTE POUR PALLIER LES ENJEUX DE TALENTS ET DE MAIN-D’ŒUVRE

Panel – La course aux talents : attraction et rétention

« Les entreprises qui souhaitent recruter à l’international doivent bien gérer leurs attentes. C’est un processus qui peut être plus long, plus compliqué et plus coûteux qu’un recrutement local. Cela étant dit, l’offre de services en accompagnement s’est professionnalisée. L’écosystème à Montréal a atteint un niveau élevé d’efficacité, au bénéfice des entreprises. »
– Christian Bernard, vice-président, Talents internationaux, Intelligence d’affaires et communications, Montréal International

Panel – Miser sur le potentiel des étudiants internationaux

« Lorsqu’on regarde le choix des programmes des étudiants internationaux, on constate qu’ils choisissent à près de 80 % des programmes techniques : soins infirmiers, technologies de l’information, gestion de commerce, tourisme, etc. Ce sont des programmes dont les secteurs d’emploi sont en pénurie de main-d’œuvre. C’est important de valoriser le recrutement des étudiants internationaux pour la vitalité économique de Montréal. »
– Caroline Roy, présidente du Campus d’études supérieures techniques de Montréal et directrice générale du Collège de Rosemont

BLOC III – TIRER SON ÉPINGLE DU JEU SUR LES MARCHÉS INTERNATIONAUX

Panel – Ressources d’accompagnement au développement à l’international

« Les entreprises qui ont du succès exportent, mais tirent aussi profit de marchés de proximité et travaillent sur des stratégies complexes, dont des acquisitions. Les ressources d’accompagnement ont un objectif commun : aider les entreprises dans leur projet. »
– Marie-Eve Jean, vice-présidente, Exportations, Investissement Québec International

Allocution politique

« Par l’entremise de nos représentations à l’étranger, nous souhaitons renforcer nos liens économiques avec des régions stratégiques, créer des occasions d’affaires et ouvrir des portes aux entreprises québécoises sur de nouveaux marchés. »
– Éric Dequenne, sous-ministre adjoint, Relations économiques et interministérielles, ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec

Panel – Tirer parti des marchés à fort potentiel de l'Amérique du Nord et de l'Indo-Pacifique

« Au Mexique, il y a énormément d’opportunités; c’est un marché de 130 millions de personnes, on a exporté du Québec près de 1,9 milliard de dollars, 600 entreprises québécoises sont présentes sur le territoire et une centaine y ont des bureaux. Il reste néanmoins beaucoup d’espace sur ce terrain de jeu là. »
– Stéphanie Allard-Gomez, déléguée générale du Québec à Mexico

BLOC IV – LE GRAND MONTRÉAL : SE DÉMARQUER COMME MÉTROPOLE MONDIALE

Panel – Bonnes pratiques d’exportation : leçons apprises des champions québécois

« La clé de notre succès aura été de s’adapter à nos marchés. Il n’y a pas une recette qui se répète sur tous les marchés. »
– Éloïse Harvey, chef de la direction, EPIQ Machinerie

Panel – Témoignages de filiales étrangères implantées à Montréal

« La raison pour laquelle nous nous sommes installés à Montréal est multifactorielle : une structure financière stable et prédictive, tant pour les clients que pour les fournisseurs de services, la multiethnicité, le bassin de talents, qui favorise grandement les solutions créatives, et un lieu central entre l’Europe et l’Amérique du Nord, deux grands pôles de notre clientèle. »
– Émilie Dussault, chef de pays, Technicolor Canada


À propos du Forum stratégique « L’international au cœur de la croissance de nos entreprises »

Le Forum stratégique « L’international au cœur de la croissance de nos entreprises » a été codéveloppé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Montréal International et Investissement Québec International. Il a été présenté par RBC et réalisé en collaboration avec Ubisoft Montréal, ainsi qu’en partenariat avec EDC Exportation et développement Canada et Montreal Gazette. Cet événement a été rendu possible grâce à la participation financière du gouvernement du Québec.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée