la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Eric Girard présente le budget du Québec 2022-2023

Le 28 mars dernier, le ministre des Finances, Eric Girard, était à la tribune de la Chambre pour présenter le budget récemment dévoilé par le gouvernement du Québec pour l’année 2022-2023. 

Il est notamment revenu sur les mesures de lutte contre l’inflation et les perspectives optimistes quant à la santé de l’économie québécoise et des finances publiques de la province. 

Les bons chiffres de l’économie québécoise

Le ministre Girard a particulièrement insisté sur la robustesse de l’économie québécoise, faisant remarquer qu’elle se démarquait positivement par rapport à ses voisines. 

« La reprise de l’activité économique qu’a connue le Québec en 2021 a été plus robuste que celle observée au Canada. Les niveaux actuels d’activité dépassent même ceux d’avant la pandémie. » – Eric Girard, ministre des Finances

Cette reprise s’accompagne de signaux encourageants quant à la gestion des comptes publics, avec un objectif d’équilibre budgétaire fixé à 2027-2028.

« Nous avons une gestion saine des finances publiques, avec une réduction graduelle du déficit structurel. Notre prochain budget posera un nouvel objectif de réduction de la dette couvrant les 10 ou 15 prochaines années. »

Malgré tout, le ministre a insisté sur l’importance de la pression inflationniste, causée selon lui par trois facteurs majeurs. 

« On a trois éléments clés sur l’inflation : la reprise synchronisée de l’économie mondiale, les effets de la cinquième vague sur la main-d’œuvre et la hausse des cours des matières premières du fait de la guerre en Ukraine. »

Des mesures phares pour faire face aux défis de l’économie

Eric Girard est revenu en détail sur la logique derrière la mesure la plus commentée du budget : le versement ponctuel de 500 $ à 6,4 millions de Québécois pour faire face à la hausse du coût de la vie. 

« L’idée des 500 $, c’est de combler le trou entre l’indexation des revenus et la hausse réelle des prix. Nous avons choisi de faire confiance aux Québécois. »

Malgré des progrès constants, l’économie continue de faire face à un défi de productivité. Souhaitant rattraper les niveaux de richesse de l’Ontario à moyen terme, le ministre a notamment mis l’accent sur l’accroissement de la productivité par l’innovation. 

« Notre budget contient 2,2 milliards pour accroître la productivité de l’économie québécoise. Une des pistes prioritaires, c’est le soutien à l’innovation et à la recherche grâce à la Stratégie québécoise de la recherche et de l’innovation 2022-2027, que nous allons déployer. »

En conclusion, le ministre a aussi rappelé que la priorité du gouvernement était d’aider les Québécois à faire face à la hausse du coût de la vie dans le cadre d’une gestion saine des finances de l’État. Il a aussi indiqué qu’un nouvel exercice budgétaire serait réalisé durant l’été en amont de l’élection provinciale du 3 octobre 2022.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée