The Chamber of Commerce of Metropolitan Montreal

More information

Telephone

514 871-4000

Email

info@ccmm.ca

Budget de la Ville de Montréal : la Chambre dépose ses recommandations pour assurer la prospérité de la métropole et lui permettre de retrouver son élan prépandémique (in French only)

Montréal, le 5 mai 2021 La Chambre de commerce du Montréal métropolitain dépose aujourd’hui ses recommandations à la Commission sur les finances et l’administration de la Ville de Montréal dans le cadre de la consultation prébudgétaire en vue du budget 2022.

« L’économie de la métropole a fait preuve d’une grande résilience dans sa réponse à la crise. Après plus d’un an, elle a retrouvé son rôle de locomotive économique du Québec alors qu’elle affiche désormais un taux d’emploi qui se rapproche de celui enregistré avant la pandémie. Le milieu des affaires est d’ailleurs optimiste pour la prochaine année, même si plusieurs secteurs d’activité demeurent en situation de grande précarité et auront besoin d’aide additionnelle au cours des prochains mois. Nous sommes évidemment particulièrement préoccupés par la situation au centre-ville, où l’absence de travailleurs, de touristes et d’étudiants provenant de l’extérieur de la ville a provoqué un effondrement de l’achalandage et pourrait entraîner une baisse temporaire des valeurs foncières. Paradoxalement, le prochain budget de la Ville devrait être adopté dans un contexte de relance, mais avec des finances municipales sous tension », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. 

Assurer la prospérité de la Ville pour être prêts pour la relance

« Dans son budget, le deuxième déposé en temps de crise, la Ville de Montréal doit élaborer une feuille de route destinée à assurer sa prospérité économique postpandémie. Notre premier message est clair : la Ville doit s’assurer de ne pas alourdir le fardeau fiscal des entreprises. Les commerces ont déjà suffisamment souffert, eux qui doivent composer avec des évaluations commerciales parmi les plus élevées au Canada. La capacité de payer de plusieurs s’est parfois effondrée. Augmenter le fardeau serait susceptible d’accélérer les fermetures et de mettre la relance en péril. Le second est tout aussi direct : la Ville doit créer un environnement propice aux investissements privés. Pour ce faire, elle doit faire preuve d’agilité réglementaire et assurer un processus d’approbation exemplaire, afin de faciliter le déploiement rapide de projets d’infrastructures ou immobiliers ayant le potentiel de relancer l’économie de la métropole », a poursuivi Michel Leblanc.  

« La Ville devrait aussi engager un exercice pour identifier les dépenses qu’elle supporte pour répondre à des besoins qui ne relèvent pas de sa compétence. Nous demandons également à la Ville d’amorcer un second chantier pour examiner les avenues qui permettraient de déployer des mesures d’écofiscalité à coût fiscal global nul pour les citoyens et les entreprises. Ainsi, plus de 65 % des répondants à notre récent coup de sonde se sont montrés en faveur d’une tarification de l’eau et des déchets selon les volumes. Cela s’inscrirait dans une trajectoire de transformation écologique au niveau municipal, tout en contribuant à diversifier les revenus de la Ville. Évidemment, tout nouveau revenu issu de ces mesures d’écofiscalité devrait être compensé par une baisse équivalente des revenus tirés des taxes foncières », a ajouté Michel Leblanc.

Renforcer l’attractivité de Montréal et consolider son statut de métropole de calibre international

« Montréal s’était placée dans une position enviable au palmarès des métropoles les plus attrayantes du monde avant la pandémie. Nous devons réunir les conditions gagnantes pour y revenir. La Ville peut agir en facilitant le lancement de projets structurants et ambitieux et le déploiement des futures zones d’innovation qui seront soutenues par le gouvernement du Québec. Cette approche contribuera à positionner avantageusement Montréal parmi les villes modernes, innovantes et ouvertes sur le monde. La Ville doit également se préparer à la réouverture des frontières pour amorcer immédiatement une stratégie de positionnement favorable afin d’attirer les investissements et les touristes de loisir et d’affaires. Elle doit s’engager à promouvoir une image de marque forte et distinctive pour la métropole », a ajouté Michel Leblanc.  

Rehausser la qualité de vie de ses citoyens et permettre au centre-ville de retrouver sa vitalité et son accessibilité

« La pandémie a mis en lumière l’importance de l’aménagement urbain pour la qualité de vie des citoyens de la métropole. Outre les investissements nécessaires dans du mobilier et des équipements de qualité, nous demandons à la Ville de revoir ses plans d’investissements dans la mobilité, en vue d’adopter une approche de mobilité équilibrée qui reconnaît pleinement l’importance de maintenir une fluidité du transport automobile, notamment sur les artères de transit », a souligné Michel Leblanc.

« Enfin, le prochain budget devra comporter une enveloppe spécifique pour soutenir une stratégie centre-ville. La Ville devra investir pour améliorer l’expérience sur rue vécue par les citoyens, travailleurs et touristes. Elle devra maintenir certains assouplissements, notamment en ce qui concerne la tarification des espaces de stationnement et l’octroi des permis de terrasses. Elle devra limiter les chantiers. Le défi de la revitalisation du centre-ville doit être prioritaire », a conclu Michel Leblanc.

Le mémoire complet est disponible sur le site Web de la Chambre.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d’un réseau de plus de 8 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

 

-30-

 

Source : 
Dominique Talbot

Conseiller, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514871-4000, poste 4052
dtalbot@ccmm.ca

 

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

 

By continuing to use this website, you agree to our Privacy Policy and the use of cookies to offer you content and services tailored to your interests. Learn more about our Privacy Policy