la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Communiqué : La communauté des affaires de la région métropolitaine croit à la réussite des nouvelles villes

Communiqué

La communauté des affaires de la région métropolitaine croit à la réussite des nouvelles villes

Montréal, le 27 mai 2003 - À la veille de la rentrée parlementaire et du dépôt de la Loi cadre sur l'avenir des nouvelles villes, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, la Chambre de commerce et d'industrie de Laval et la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud, au nom de leurs quelque 10 000 membres, enjoignent le gouvernement du Québec à mettre de l'avant les conditions nécessaires au développement et à la réussite des villes de Montréal et de Longueuil.

« Nous connaissons une époque où l'activité économique, sociale, culturelle, universitaire et scientifique est de plus en plus concentrée dans les grandes villes et le demeurera. Les agglomérations urbaines établissent de plus en plus, directement entre elles, des liens et des échanges dans tous ces secteurs d'activités, en même temps qu'elles se livrent une concurrence intense afin d'attirer et de retenir les talents et les nouveaux investissements.  La consolidation des nouvelles villes, tout particulièrement dans la région métropolitaine, est une nécessité économique, dictée par cet environnement concurrentiel international et d'interrelations urbaines en pleine mutation. Les nouvelles villes représentent une étape essentielle pour donner un élan irréversible à la vitalité de la région de Montréal. La prospérité de nos entreprises et de nos concitoyens en dépend », a déclaré le président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, M. Benoit Labonté.

C'est pourquoi, au nom de la communauté des affaires de la région métropolitaine, les trois Chambres identifient trois facteurs déterminants pour la mise en œuvre d'assises démocratiques solides permettant d'assurer le succès des nouvelles villes.

Premièrement, les trois Chambres demandent au gouvernement de permettre à l'ensemble des citoyens des nouvelles grandes villes de se prononcer collectivement sur l'avenir des nouvelles villes dans le cadre d'un éventuel référendum. Elles pensent notamment aux citoyens des neuf arrondissements de l'ex-ville de Montréal dont la destinée serait irrémédiablement remise en question par un tel exercice.

Deuxièmement, compte tenu de la nature même d'un tel référendum et de ses conséquences pour le développement de la grande région de Montréal, les trois Chambres recommandent au gouvernement d'établir le taux de participation, à un éventuel référendum, à 66,6 % des personnes inscrites sur la liste électorale.  Un taux de participation inférieur signifierait, par voie de conséquence, une adhésion aux nouvelles villes.  Cette disposition conférerait une véritable et nécessaire légitimité démocratique au résultat de cet exercice.

Troisièmement, les trois Chambres croient à l'importance d'une Loi cadre qui soit très claire quant au fait que, quel que soit le résultat de ce référendum, une péréquation devra nécessairement être instaurée afin de répartir la richesse de façon équitable sur le territoire des grandes villes.

« Nous sommes convaincus de la nécessité absolue d'une plus grande équité dans le financement des villes-centres et de leurs infrastructures à portée métropolitaine », a conclu M. Raymond Talbot, président de la Chambre de commerce et d'industrie de Laval.

La communauté des affaires de la région métropolitaine demande au gouvernement du Québec de démontrer concrètement sa volonté politique d'appuyer les grandes villes et lui réitère son appui pour l'aider en ce sens.

« Il faut désormais penser régionalement. Pour la communauté des affaires, il ne fait pas de doute que le succès des nouvelles villes est la pierre angulaire de la prospérité, du développement durable et de la cohésion sociale de l'agglomération urbaine de Montréal », a renchéri M. Denis Marcil, président de la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud.

-30-

Source :
Isabelle Hudon
Vice-présidente, Stratégies et communications
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4010
ihudon@ccmm.qc.ca