la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Communiqué : La stratégie énergétique du Québec 2006-2015 : un moteur de développement pour le Québec

Communiqué

La stratégie énergétique du Québec 2006-2015 :
un moteur de développement pour le Québec

Montréal, le 4 mai 2006 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain salue la stratégie énergétique présentée aujourd'hui par le premier ministre du Québec, Jean Charest, et par le ministre des Ressources naturelles du Québec, Pierre Corbeil, pour assurer un approvisionnement stable et prévisible en énergie aux citoyens et aux entreprises.

« Le Québec, à bien des égards, se trouve dans une position plus qu'enviable quant à la production et à la vente de ses ressources énergétiques. La province compte des ressources majeures, dispose d'un potentiel de développement très important, et jouit de la possibilité de stocker de l'énergie et de la vendre sur les marchés extérieurs lorsque les prix sont élevés. Peu d'États sont dotés de tels atouts et, pour la Chambre, le Québec n'a pas les moyens de ne pas mettre à profit ses ressources énergétiques et l'expertise qu'elle a su développer. Or, la stratégie constitue une initiative très importante qui permet de contribuer au Fonds des générations et de soutenir le remboursement de la dette », a déclaré la présidente et chef de la direction de la Chambre, Isabelle Hudon.

« Dans la mesure où les ressources énergétiques constituent une richesse importante du développement de l'économie québécoise, où le Québec détient un potentiel de production énergétique encore inexploité majeur – particulièrement dans le nord du Québec – et où les sources de production d'énergie préconisées sont renouvelables, la Chambre se réjouit du fait que le gouvernement annonce aujourd'hui des actions concrètes permettant d'exploiter une ressource qui bénéficiera à l'ensemble des Québécois », a ajouté Isabelle Hudon.

« Le gouvernement, par une politique de tarifs d'électricité concurrentielle et en maintenant les blocs énergétiques, fait de l'énergie un véritable levier de développement économique pour les entreprises. Afin d'éviter les chocs tarifaires, il importe d'assurer une stabilité et une prévisibilité à long terme des tarifs de façon à assurer la productivité, la compétitivité des entreprises et de stimuler les investissements. De plus, le choix d'accorder une place prépondérante aux sources d'énergie innovantes et, notamment la mise en place des mesures fiscales qui permettent de compenser les coûts supplémentaires d'acquisition du carburant biodiesel démontrent la volonté du gouvernement de faire des énergies propres une source de développement pour le Québec », a dit madame Hudon.

« Historiquement, le Québec a fait le choix de se doter de tarifs d'électricité avantageux, tant pour ses citoyens que pour ses entreprises. Pour la Chambre, ce choix constitue, en définitive, un élément de compétitivité extrêmement important, particulièrement pour les entreprises, qu'elles soient grandes consommatrices d'énergie, ou de moindre envergure comme certaines PME du secteur manufacturier. Un tel avantage comparatif contribue largement à attirer et à retenir des entreprises et des investisseurs sur l'ensemble du territoire québécois », a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca