la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Sciences de la vie : deux cas de technologies qui transforment le secteur de la santé

La vision qu’a exposée à notre tribune Paul Lepage, président de TELUS Santé, nous a permis de réaliser l’ampleur des possibilités liées à l’application des technologies de l’information (TI) à la santé. Son approche innovante est en train de transformer l’écosystème des sciences de la vie au Québec et dans la métropole.

Devant près de 500 personnes du milieu des affaires montréalais, Paul Lepage a souligné le besoin de moderniser notre système de santé en s’appuyant sur les technologies. Véritable chef de file du développement des TI en sciences de la vie, TELUS Santé offre des solutions innovantes qui facilitent la communication entre les prestataires de soins de santé et les patients. Pour démontrer la capacité des innovations technologiques à améliorer la prestation des soins, Paul Lepage a présenté deux cas inspirants à l’international :

1. La télémédecine en Israël

Les pouvoirs publics israéliens ont investi rapidement dans la santé numérique dans le but de gérer plus efficacement les cas de maladies chroniques et de réduire la durée moyenne des hospitalisations. La télémédecine permet aux médecins et aux patients d’avoir accès à leur dossier et d’échanger des informations depuis leur ordinateur ou leur téléphone intelligent. Elle s’avère particulièrement efficace pour le suivi médical chez les enfants et 60 % des consultations pédiatriques se font en mode télémédecine. Ces innovations ont engendré une réduction importante des dépenses en santé et du temps de séjour moyen à l’hôpital : il est de 4 jours en Israël comparativement à près de 7 jours au Canada.

2. La prescription électronique aux États-Unis

Au début des années 2000, les États-Unis ont lancé un service de prescription électronique. En pratique, le médecin transmet sa prescription au patient et à son pharmacien. Ce dernier peut alors préparer le médicament et ensuite aviser le patient que sa prescription est prête. Grâce à cette solution, le nombre de prescriptions traitées en pharmacie a connu une augmentation de  30 %. Non seulement la prescription électronique augmente la prise assidue de médicaments, mais elle permet aussi un contrôle plus étroit sur la distribution des narcotiques pour éviter la surprescription. L’efficacité de cette innovation a incité plusieurs États américains à rendre la prescription électronique obligatoire.

Ces cas démontrent que l’intégration de l’innovation au système de santé permet de réduire considérablement les coûts du système de santé et facilite les processus. Dans la métropole, une pluralité d’entreprises développe des produits et technologies innovants et le secteur des sciences de la vie est en effervescence. Nous pouvons miser sur la force de ce pôle pour transformer notre système de santé.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a dressé un portrait du secteur des sciences de la vie au Québec et dans le Grand Montréal.

Un secteur créateur de richesse et un instrument de prospérité pour le Québec