la Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Info-Guide

Info-Guide – Avant de démarrer votre entreprise

Partager sur :
Sauvegarder ce document Vous devez d'abord être connecté pour sauvegarder ce document. Imprimer

1. Êtes-vous fait pour être entrepreneur?

Être son propre patron peut être très enrichissant, mais l'entrepreneuriat ne convient pas à tout le monde. Avant de vous lancer en affaires, vous devez d'abord déterminer si vous avez l'étoffe d'un entrepreneur; vous devez aussi savoir quels sont les avantages à le devenir et quelles sont vos chances de réussite.

2. Évaluez vos ressources financières

Avant de vous lancer en affaires, vous devez faire le bilan de vos ressources financières. Vous devez évaluer :

  • combien d’argent que vous êtes prêt à risquer
  • le revenu minimum nécessaire pour répondre à vos obligations actuelles et pour continuer à vivre convenablement

Évaluez le revenu nécessaire pour assurer votre subsistance

Le revenu mensuel minimum que vous retirerez de votre entreprise doit assurer votre subsistance.

Vous devez inclure les dépenses telles que :

  • les paiements mensuels sur les prêts et les cartes de crédit
  • le loyer
  • la nourriture et les vêtements
  • les dépenses d’automobile
  • les impôts
Moins :
  • les revenus tirés d’autres sources

Évaluez vos capitaux propres

Il faut ensuite déterminer le capital (argent, biens et efforts) que vous êtes prêt à investir dans votre entreprise.

Vous devrez peut-être vendre une partie de votre actif pour obtenir l’argent dont vous avez besoin pour lancer votre entreprise. Au moment d’entreprendre cette évaluation, vous devez déterminer votre actif net, c’est-à-dire ce que vous possédez moins ce que vous devez.

Ce que vous possédez :

  • argent liquide
  • investissements
  • biens immobiliers
  • automobiles et équipement
  • assurance-vie

Moins ce que vous devez :

  • prêts
  • comptes mensuels
  • hypothèques.

Quels sont les risques?

Divers facteurs peuvent être à l’origine de l’échec d’une entreprise. Il est donc important de savoir reconnaître les risques, notamment :

  • le manque d’expérience
  • un mauvais produit
  • un moment mal choisi pour agir
  • le manque d’argent
  • une mauvaise politique de prix (prix trop élevés ou trop bas)
  • une mauvaise gestion des stocks
  • un investissement trop important dans les immeubles ou l’équipement
  • une mauvaise pratique d’octroi de crédit
  • des retraits d’argent excessifs de la part des propriétaires
  • une expansion imprévue
  • une mauvaise attitude
  • un mauvais emplacement
  • les pressions familiales

Stratégies visant à réduire les risques

  • Votre premier défi est de déterminer quel est le niveau de risque que vous êtes prêt à assumer et de prendre conscience des conséquences de votre décision de vous lancer en affaires.
  • Parlez de votre idée à votre entourage et rencontrez des clients potentiels pour discuter de leurs besoins.
  • Repérez les chefs de file de votre secteur ou d’autres domaines et voyez quels facteurs contribuent à leur succès. N’hésitez pas à copier les bonnes idées.
  • Envisagez de faire un essai pilote ou un sondage portant sur les besoins de vos clients.
  • Vous pourriez réduire vos risques en mettant votre idée à l’épreuve sur une petite échelle.
  • Assurez-vous d’avoir les compétences requises pour gérer votre entreprise. Au besoin, suivez des formations d’appoint sur la tenue de livres, le marketing, la gestion du personnel, etc.
  • Toutes les entreprises doivent se conformer à une forme ou une autre de réglementation gouvernementale : permis, taxes, incendies, sécurité, transport, etc. Assurez-vous d’être au fait de tout changement touchant votre entreprise.
  • Travaillez en collaboration avec d’autres entreprises comme celle que vous voulez démarrer.
  • Songez à d’abord lancer votre entreprise à domicile à temps partiel ou à temps plein.

3. Acheter une entreprise ou créer la vôtre?

Créer une entreprise à partir de zéro peut être accablant pour le nouvel entrepreneur. Si vous avez un bon concept d'affaires et que vous êtes prêt à travailler fort pour le mettre sur pied, il vous serait peut-être bon de créer votre propre entreprise. Toutefois, si vous voulez prendre une longueur d'avance et éviter certaines des embûches courantes liées au démarrage d'une entreprise, alors acheter une entreprise existante ou une franchise prospère pourrait s'avérer un choix judicieux.

Créer votre propre entreprise

Avantages

  • Vous êtes complètement libre de concevoir et de gérer l'entreprise selon votre vision.
  • Vous n'êtes lié ni aux règles, ni aux antécédents, ni aux actifs d'un tiers.
  • Vous avez la possibilité d'exploiter un nouveau créneau sur le marché.
  • Peut être moins cher que d'acheter une entreprise prospère.

Défis

  • Il peut s'écouler beaucoup de temps avant que votre entreprise ne soit rentable.
  • Le succès de votre entreprise n'est pas garanti et il existe un taux élevé d'échecs pour les nouvelles entreprises.
  • Il est plus difficile d'obtenir du financement parce que les prêteurs ou les investisseurs prennent un risque en appuyant votre concept d'affaires.

Acheter une entreprise existante ou une franchise

Avantages

  • Vous tirez parti du travail qui a déjà été accompli dans la création de la marque, l'établissement des relations avec les clients, l'élaboration des processus opérationnels et l'acquisition d'actifs.
  • Vous pouvez faire des profits plus rapidement.
  • Il est plus facile d'obtenir des fonds parce que le modèle d'entreprise a déjà fait ses preuves.

Défis

  • L'investissement initial est souvent plus élevé que si vous lanciez votre propre entreprise.
  • Le modèle d'entreprise et la façon dont s'y prenait le propriétaire ou le franchiseur précédent pour exercer ses activités pourraient ne pas cadrer parfaitement avec votre vision.

4. Créer votre propre entreprise – Développer vos idées

Si vous décidez de créer une nouvelle entreprise, vous devrez consacrer du temps à l'élaboration de votre projet d'entreprise. S'adonner à un travail stimulant qui nous passionne, c'est l'un des principaux avantages de l'entrepreneuriat. Malheureusement, la passion n'est pas toujours source de profits.

Recherche, recherche, recherche! Plus vous recueillerez de renseignements sur la demande potentielle pour vos produits ou services, sur la concurrence et sur les besoins de vos futurs clients, plus vous aurez de chances de réussir.

Avant de lancer une entreprise, vous devez évaluer votre idée ainsi que les chances que vous avez de réaliser un profit grâce à cette idée. Le présent document comprend une liste des éléments dont vous devriez tenir compte ainsi que des liens vers des renseignements supplémentaires qui vous aideront à évaluer votre idée.

Votre idée est-elle vraiment originale?

Vous devrez faire des recherches sur votre idée pour vérifier si elle est vraiment originale ou si quelqu'un d'autre l'a déjà commercialisée. Conquérir un nouveau marché — un marché que personne d'autre ne cible — pourrait être plus rentable que de faire concurrence à d'autres personnes qui vendent un produit ou qui offrent un service semblable. Un expert en affaires ou un mentor pourraient vous aider à évaluer votre idée ou à l'améliorer.

Les gens seront-ils prêts à payer pour votre produit ou service?

Une idée géniale ne peut se transformer en une entreprise prospère que si les gens sont prêts à payer pour le produit ou le service offert.

  • Tout d'abord, vous devez préciser quel est le marché cible pour ce que vous offrez. Prévoyez-vous le vendre à des jeunes ou à des aînés? Votre produit vise-t-il principalement les femmes, les hommes ou les deux? S'agit-il d'un produit de nécessité ou d'un article de prestige? Allez-vous vendre à des particuliers, à d'autres entreprises ou au gouvernement?
  • Une fois que vous savez à qui vous allez vendre, il vous sera utile de déterminer le prix que le marché cible serait disposé à payer pour votre produit ou service.
  • Si vous déterminez que votre produit ou service intéresserait les gens, mais qu'ils ne seraient pas prêts à payer pour l'obtenir, vous pouvez envisager d'autres modèles d'entreprise. Certaines entreprises, en particulier dans le secteur des services, offrent leur service gratuitement ou à bas prix, mais sont capables de faire de l'argent par d'autres moyens, comme la publicité.

Qui est votre client?

Avant de commencer à vendre quoi que ce soit, vous devez savoir à qui vous le vendez. Si vous n'avez pas déterminé votre clientèle cible, vous allez probablement tenter de plaire à monsieur et madame Tout-le-monde, et vous vous retrouverez avec un produit que personne n'aime ou un service qui ne répond aux besoins de personne.

Pour créer le profil général de vos clients, vous pourriez les regrouper par caractéristiques démographiques, telles que :

  • l'âge, habituellement présenté en tranches (de 20 à 35 ans);
  • le sexe;
  • l'état civil;
  • le lieu de résidence;
  • la taille et la description du ménage;
  • le revenu, surtout le revenu disponible (argent à dépenser);
  • le niveau de scolarité, d'habitude le dernier cycle achevé;
  • l'emploi;
  • les intérêts, le comportement d'achat (que sait-on de la motivation des consommateurs?);
  • les antécédents culturels et l'origine ethnique.

À titre d'exemple, un fabricant de vêtements envisagera un certain nombre de marchés cibles : tout-petits, athlètes, grands-parents, adolescents et touristes. Un profil général de chacun de ces marchés possibles révélera ceux qui sont les plus réalistes, qui posent le moins de risques et qui peuvent être rentables. Un marché-test des groupes cibles, ou des acheteurs de biens à ces derniers, comme les parents pour les bébés et les tout-petits, peut aider à distinguer les véritables marchés cibles des marchés improbables.

Une fois vos clients cibles définis, vous devez déterminer leurs besoins et leurs préférences.

  • Quels défis pourraient-ils relever à l'aide de votre produit ou service?
  • Quels sont leurs besoins et leurs attentes par rapport à ce produit ou service?
  • Quel genre de choses désirent-ils?
  • Quelles sont leurs dépenses?
  • Où magasinent-ils?
  • Comment prennent-ils leurs décisions concernant les dépenses?

Ces éléments ne représentent qu'une infime partie de tout ce que vous pourriez apprendre sur vos clients potentiels.

Pour créer le profil de vos clients et comprendre leurs besoins, vous devrez faire des études de marché.

Votre produit ou service sera-t-il en mesure de faire concurrence aux produits et services des entreprises existantes?

Une fois que vous aurez déterminé qui sont vos clients, vous devrez déterminer quelles sont les entreprises qui vendent des produits semblables et l'endroit où elles les vendent. Aurez-vous à faire concurrence à un produit déjà sur le marché? Si votre idée est un produit de consommation, visitez des magasins, consultez des catalogues ou visitez des salons professionnels pour examiner les produits offerts et les entreprises qui les commercialisent. Vous devez déterminer la raison pour laquelle les consommateurs achèteront votre produit et non celui de votre concurrent. Votre produit est-il supérieur ou votre prix est-il plus bas que celui des produits des autres entreprises? La meilleure façon de procéder consiste à effectuer des études de marché en utilisant des données existantes ou en utilisant des données issues de votre propre enquête.

De quelle façon distribuerez-vous votre produit ou service?

Pour distribuer votre produit ou service, vous pouvez créer votre propre entreprise ou tenter de convaincre une entreprise existante d'acheter votre produit ou votre idée. Il pourrait être plus facile de lancer votre propre entreprise que d'essayer de convaincre une entreprise de distribuer votre produit ou service. Bon nombre d'acheteurs potentiels sont mieux disposés à faire affaire avec une entreprise qui fait la distribution d'un produit ou d'un service qu'à adopter un produit ou une invention venant d'un particulier.

Comment ferez-vous la promotion de votre produit/service?

Une idée ou une invention ne sert pas à grand-chose, s'il n'y a pas de consommateurs pour l'acheter! Avez-vous pensé à la façon dont les consommateurs découvriront votre produit? Voici certaines façons de mettre votre produit en marché :

  • en ayant un site Web et en étant actif dans les médias sociaux;
  • en participant et en visitant des salons professionnels et se fesant connaître par l'entremise d'associations commerciales;
  • en plaçant des annonces publicitaires dans les journaux, à la radio, à la télévision et sur Internet;
  • en distribuant des brochures.

Pour en savoir plus sur le marketing efficace et les techniques de promotion, consultez :

Avez-vous besoin de protéger la propriété intellectuelle de votre idée ou de votre invention?

Votre idée, invention ou produit pourrait devoir être protégé afin de ne pas être copié par d'autres. Voyez si les résultats tangibles de votre activité intellectuelle sont admissibles à une protection de la propriété intellectuelle et comment l'obtenir.

  • Liste des agents de marques de commerce 

    Si vous avez besoin d'aide pour préparer votre demande d'enregistrement de marque de commerce, vous pouvez accéder à une liste d'agents de marques de commerce par région.

  • Liste des agents de brevets 

    Vous avez besoin d'aide professionnelle pour présenter une demande de brevet? Si c'est le cas, vous pouvez accéder à une liste d'agents de brevets enregistrés qui acceptent de nouveaux clients.

Existe-t-il des restrictions ou des obligations gouvernementales qui pourraient limiter votre idée?

Avant d'aller de l'avant avec votre projet d'entreprise, vous devriez vérifier s'il existe une réglementation qui interdit ou qui limite la vente de vos produits ou services, ou même l'exploitation de votre entreprise.

Où pouvez-vous aller pour obtenir de l'aide pour évaluer votre idée et la préciser?

Pendant que vous évaluez encore votre idée, vous aimeriez peut-être avoir de l'aide.

Adressez-vous à Info entrepreneurs

Pour obtenir plus de renseignements, n'oubliez pas de faire appel à Info entrepreneurs, par téléphone ou par courriel, ou vous y rendre en personne. Nos agents d’information aux entreprises sont prêts à répondre à vos questions. Ils peuvent repérer pour vous des renseignements pertinents dans notre grande collection de publications, répertoires et bases de données électroniques du domaine des affaires.

Consultants en affaires

Vous pouvez aussi solliciter l'aide de conseillers professionnels, comme des avocats, des comptables et des experts-conseils en affaires. Consultez nos répertoires d'entreprises canadiennes pour trouver celles qui sont situées près de vous.

5. Acheter une entreprise

Acheter une entreprise peut prendre du temps et de l'énergie, et nécessiter pas mal de recherches. L'achat d'une entreprise existante peut être moins risqué et plus abordable que la création d'une entreprise à partir de zéro, mais il est important d'effectuer des recherches poussées pour vous assurer que vous achetez l'entreprise qui vous convient et que vous payez le prix juste.

Où trouver une entreprise à acheter

Les entreprises à vendre sont souvent annoncées dans la presse écrite ou en ligne, mais parfois, les occasions d'affaires peuvent être trompeuses. Faites preuve de diligence raisonnable avant d'agir. Consultez des publications ou des revues sur les investissements commerciaux, ou discutez avec un courtier spécialisé dans une industrie donnée. Le réseautage lors d'événements d'affaires peut contribuer à faire savoir que vous souhaitez acheter une entreprise.

Quel genre d'entreprise devrais-je acheter?

Si vous achetez une entreprise existante, vous avez deux choix : une franchise ou une entreprise traditionnelle (indépendante). Les deux types présentent des avantages et des inconvénients.

Franchise

  • Réputation bien établie — Il s'agit d'une entreprise établie avec un concept éprouvé; les risques et le capital initial requis sont moindres que pour le démarrage d'une nouvelle entreprise. Dans le même ordre d'idées, quand vient le temps de vendre, il peut être plus facile de trouver des acheteurs potentiels pour une entité connue.
  • Clientèle intégrée — Les gens savent à quoi s'attendre de votre entreprise parce qu'ils connaissent la marque et qu'ils ont confiance au produit ou service.
  • Création, soutien et formation — Avoir une société mère signifie avoir une infrastructure et des processus en place (comme de l'équipement, des uniformes, de la publicité), plutôt que de devoir les élaborer vous-même. Les autres franchises peuvent également être une source de soutien.
  • Ensemble de règles et de règlements à suivre — Lorsque vous exploitez une franchise, l'influence que vous exercez sur les opérations est plus restreinte que si vous étiez propriétaire d'une entreprise indépendante; vous devez également verser un pourcentage de vos recettes à la société mère, ce qui réduit le bénéfice total. 

Entreprise indépendante

  • Plus d'influence et de responsabilités — Vous êtes en mesure d'établir vos propres règles, mais la réussite ou l'échec de l'entreprise repose uniquement sur vos épaules.
  • Pas de frais ou de redevances — Vous gardez tous vos gains sans avoir à partager les bénéfices.
  • Plus de possibilités et de risques — Vous pouvez parfois trouver une entreprise qui n'est pas florissante, mais qui a du potentiel. Si vous êtes disposé à y investir les efforts voulus, vous pourriez en recueillir les bénéfices; soyez prêt au cas où vous n'obtenez pas les résultats escomptés. 

Évaluer une entreprise

Avant d'acheter une entreprise, vous devriez évaluer son état et son potentiel. Vous seriez bien avisé de tenir compte des éléments suivants :

  • À quoi ressemble l'emplacement physique de l'entreprise? Le bureau, l'entrepôt, l'usine ou l'espace pour la vente de détail est-il en bon état? Qu'en est-il de l'équipement ou de l'inventaire?
  • S'il s'agit d'une entreprise en ligne, quelle est la qualité de conception du site Web? Est-il sécurisé? Y a-t-il des paramètres à étudier?
  • L'entreprise a-t-elle bonne réputation? Vous pouvez vérifier en ligne pour obtenir les évaluations des clients.
  • La visibilité et l'accessibilité de l'entreprise sont-elles bonnes? Est-elle située dans une région urbaine ou rurale? Il vous faudra tenir compte des dépenses, comme l'augmentation des coûts d'expédition, si vous êtes situé loin de vos fournisseurs et de vos clients.
  • Les produits ou services génèrent-ils des revenus? Les ventes sont-elles croissantes, décroissantes ou sont-elles inchangées?
  • L'entreprise a-t-elle une bonne relation de travail avec ses fournisseurs et sa banque?

Si une entreprise est en difficulté, examinez les causes possibles. Il peut s'agir d'un cas de mauvaise gestion ou de ressources insuffisantes. Si vous croyez que vous pouvez changer la situation et la rentabiliser, votre investissement pourrait vous rapporter des bénéfices; d'un autre côté, vous prenez de gros risques si cela ne fonctionne pas.

Si une affaire semble trop belle pour être vraie, il est très probable que ce soit le cas. Apprenez à déterminer le genre d'entreprise que vous devriez acheter.

Déterminer le prix à payer pour l'entreprise

Tout bien considéré, en tant qu'acheteur, vous devez tenir compte de ce que votre budget vous permet honnêtement d'acheter avant d'entamer les négociations. Vous devez faire preuve de souplesse durant les négociations, mais ne perdez pas de vue votre budget et la valeur de l'entreprise.

Quelle est la valeur de l'entreprise?

  • Il vous serait utile de déterminer la valeur des actifs, tels que l'immeuble, l'équipement et les produits.
  • Les autres facteurs dont vous devez tenir compte sont les états financiers, le rapport annuel et la propriété intellectuelle de l'entreprise (p. ex., brevets et marques de commerce).
  • D'autres atouts de grande valeur que peut posséder une entreprise sont sa réputation, ses listes de clients et la qualité de ses employés.

Parlez aux clients qui achètent directement de l'entreprise. Il vaut mieux que vous connaissiez la réputation d'une entreprise avant de signer le contrat. Les banquiers sont plus ouverts aux entreprises qui ont déjà fait leurs preuves.

Renseignements supplémentaires

  • Durevealareleve.com 

    Vous trouverez sur ce site des marches à suivre, des conseils et des outils qui vous aideront céder ou à acquérir une entreprise.

Financer votre achat

Vous aurez besoin d'argent pour acheter l'entreprise, et vous aurez peut-être besoin de fonds de roulement pour faire bouger les choses.

6. Franchisage

Lancer une entreprise à partir de zéro peut être accablant pour les entrepreneurs novices. C'est pourquoi investir dans une franchise déjà bien établie peut représenter la solution idéale pour vous.

Qu'est-ce que le franchisage?

Le franchisage constitue un moyen de distribuer des produits et des services. Le propriétaire initial de l'entreprise (le franchiseur) octroie une licence d'utilisation de sa marque de commerce ou de son appellation commerciale en échange de certains frais. La personne qui achète une franchise (le franchisé) obtient le droit d'utiliser le nom commercial et le système opérationnel du franchiseur pour lancer son entreprise. En tant que franchisé, vous payez au franchiseur un certain montant (redevances) provenant des profits de votre franchise. Habituellement, le franchiseur conclut un contrat de franchise avec vous dans lequel les modalités d'exploitation de la franchise sont précisées.

Quels sont les avantages d'une franchise?

  • Vous n'avez pas à trouver une nouvelle idée d'entreprise.
  • Vous obtenez de l'aide pour le démarrage de l'entreprise (équipement, fournisseurs, formation).
  • Vous pouvez acheter vos fournitures en gros.
  • Votre entreprise profite de la notoriété existante de la marque.
  • La chaîne d'approvisionnement et la clientèle sont déjà établies.
  • L'achat d'une franchise prospère peut s'avérer rentable.

Quels sont les inconvénients d'une franchise?

  • Les franchises sont toutes exploitées de la même façon, ce qui restreint votre capacité à gérer votre entreprise comme bon vous semble. Cette situation peut être frustrante, si vous avez votre propre idée sur la façon dont la franchise devrait être exploitée.
  • Habituellement, plus une franchise connaît du succès, plus son acquisition coûtera cher.
  • Il y a des coûts permanents, comme les redevances et la publicité.
  • Certains franchiseurs n'offrent pas beaucoup de soutien (formation ou mentorat).
  • Règle générale, les contrats de franchise favorisent le franchiseur. Assurez-vous donc de demander à votre propre avocat d'examiner attentivement votre contrat avant de le signer.
  • Le choix de l'emplacement de la franchise relève du franchiseur.
  • Il y a peu de mesures de protection juridiques à la disposition du franchisé.

Quelle franchise vous convient?

Il existe plusieurs outils en ligne pour vous aider à trouver la meilleure possibilité de franchisage. Vous pouvez rechercher des franchises par marque nominative, niveau d'investissement, secteur industriel, emplacements disponibles, et plus. Trouvez quelles occasions de franchise vous convient.

  • Franchises 

    Trouvez des publications qui vous renseignent sur la situation actuelle du franchisage au Québec.

  • Le Petit guide de la franchise  

    Prenez connaissance des notions fondamentales, des avantages, et de la terminologie propre à ce domaine ainsi que des étapes à suivre pour réaliser votre projet de franchise.

7. Formation

La meilleure façon d'assurer le succès de votre projet est de recevoir une formation dispensée par des experts dans tous les aspects d'une entreprise.

  • Formations en démarrage 

    Trouvez une formation pour créer votre start-up ou encore connaître les notions essentielles pour vous lancer en affaires.


Le présent Info-Guide intègre des contenus produits par le Réseau Entreprises Canada et par Info entrepreneurs.

Clause de non-responsabilité

Les renseignements figurant sur les sites Web Info entrepreneurs et Chambre de commerce du Montréal métropolitain/Entrepreneuriat proviennent de diverses sources gouvernementales et du secteur privé. En raison de leur caractère général, ces renseignements ne peuvent pas être considérés comme exhaustifs et ne doivent jamais être utilisés en remplacement d'un avis juridique ou professionnel. Malgré des mises à jour régulières, il est possible que certains détails ne reflètent pas des modifications récentes. Si cela se produit, veuillez nous en aviser.

Pour toute demande de renseignement, veuillez contacter nos agents d’information.

Ces renseignements vous ont-ils été utiles?