la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Inscription sécuritaire et facile

  • Mastercard
  • Visa
  • American Express
Nous respectons votre vie privée

La Thaïlande : occasions d'affaires pour les entreprises québécoises

Explorez les débouchés pour votre entreprise au cœur de l’Asie du Sud-Est Explorez les débouchés pour votre entreprise au cœur de l’Asie du Sud-Est
L'allocution sera prononcée en anglais seulement.

L’ACTIVITÉ EN BREF

Le 1er mars prochain, venez écouter l’ambassadeur de Thaïlande au Canada, M. Vijavat Isarabhakdi, et la Secrétaire générale adjointe, Madame Ajarin Pattanapanchai dans le cadre d’un petit déjeuner-conférence.

À la suite du petit déjeuner, vous pourrez rencontrer des intervenants clés pour discuter de vos projets. Vous aurez également l’occasion de rencontrer les conférenciers sur une base individuelle.

Pour vous inscrire à ce séminaire veuillez communiquer avec Claudia Despins par courriel à wtcmontreal@ccmm.qc.ca.
Veuillez noter que les places sont limitées, nous étudierons votre demande d'inscription et  nous vous confirmerons votre participation le 22 février 2016.
 
Aucune réservation, aucune annulation ni aucun remboursement 2 jours ouvrables avant l'activité. Les substitutions de participants sont acceptées sans frais jusqu'à la tenue de l'activité. Veuillez noter que seuls les avis d'annulation envoyés par télécopieur au 514 871-5971 ou par courriel à achat@ccmm.ca seront acceptés.

PRIX

  PRIX
Billet(s) GRATUIT

Pour plus d'information

Claudia Despins
Conseillère adjointe, Développement des marchés internationaux
514 871-4002 poste 6220
wtcmontreal@ccmm.qc.ca




Politique d'annulation >

Date limite d'inscription

25 février 2016

Lieu

Omni Mont-Royal
1050, rue Sherbrooke Ouest
Montréal

Voir l'itinéraire >



UNE OCCASION UNIQUE POUR…

    • Comprendre l’économie de la Thaïlande et découvrir les occasions d’affaires et d’investissement dans ce pays;
    • Rencontrer des intervenants clés pour votre développement d’affaires sur place;
    • En apprendre davantage sur les secteurs porteurs, particulièrement l’aérospatiale, l’environnement, les aliments thérapeutiques, les compléments alimentaires, les technologies propres, le développement de logiciels, les TI, les centres de données et les technologies de l'information et de la communication;
    • Découvrir comment la nouvelle politique des pôles de compétitivité du Board of Investment attire les investissements étrangers et rend le pays plus concurrentiel;
    • Réseauter avec d’autres entreprises actives en Thaïlande ou souhaitant s’y développer.

Pourquoi THAÏLANDE?

En 2014, l’économie de la Thaïlande a progressé de 4 %, une croissance qui entend se poursuivre jusqu’en 2019. Les importations thaïes ont fait un bond passant de 165 à 232 milliards USD entre 2008 et 2013. En 2014, les exportations d’origine québécoise ont doublé par rapport à l’année précédente, passant de 85,83 à 177,25 millions CAD. Plusieurs secteurs ont connu une large part d’investissements privés de sorte que la région de l’Asie du Sud-Est surpasse maintenant la Chine et l’Inde combinées en matière d’IDE.

Depuis 2013, plusieurs actes nationaux ont été mis en place pour faciliter l’implantation d’entreprises de services étrangères œuvrant dans certains secteurs tels que les assurances et les institutions fiduciaires. En décembre 2014, certains changements dans la législation nationale ont permis de privilégier les secteurs à plus-value élevée tels que les technologies, la santé et la recherche et développement, quant aux incitatifs fiscaux et au dédouanement. Une entente unilatérale privilégiée avec le Canada autorise également les produits industriels et semi-industriels ainsi que certains produits agricoles d’origine canadienne à circuler librement à l’intérieur du pays.

La Thaïlande est reconnue pour ses infrastructures modernes, son climat d’affaires favorable aux entreprises et ses politiques pro-investissement. Le gouvernement thaï adopte une approche favorable au secteur privé, ce qui facilite la conduite des affaires, et ce, à faibles coûts. Bref, les débouchés commerciaux sont nombreux pour les entreprises québécoises.

La Thaïlande, c’est aussi :

  • Le 22e au rang mondial (2014) et le 2e en Asie du Sud-Est pour son PIB (2014);
  • Le 26e importateur en importance au monde (2014) et le 2e en Asie du Sud-Est, après Singapour, pour un total de 200,2 milliards de dollars US (2014);
  • Une croissance économique moyenne de 4 % par année et en voie d’augmenter d’ici 2017;
  • Des importations d’origine canadienne s’élevant à 716,37 millions CAD (2014);
  • Des importations d’origine québécoise s’élevant à 177,25 millions CAD (2014), une hausse de 106,5 % par rapport à l’année précédente;
  • Un marché composé de quelque 68 millions d’individus, ce qui place le pays au 21e rang mondial pour sa population.

QUI DEVRAIT PARTICIPER?

Toutes les entreprises souhaitant développer leurs affaires en Thaïlande ou en apprendre davantage sur ce marché.

D’autres secteurs présentent aussi des occasions :

    • Aéronautique
    • Aliments thérapeutiques
    • Automobile et poids lourds
    • Centres de données
    • Compléments alimentaires
    • Développement de logiciels
    • Électricité
    • Pétrole et gaz naturel
    • Sécurité avancée
    • Technologies propres
    • Télécommunications
    • TI

Inscrivez-vous à ce petit déjeuner pour découvrir tout le potentiel de la Thaïlande pour vos affaires!

Coorganisé par

L'initiative « Exportons le Québec »
est réalisée en collaboration avec :

 
Transporteur officiel de l'initiative
« Exportons le Québec » :

LaPresse+   AIR CANADA
Acclr, par le biais de son service de commerce international, reçoit le soutien financier de Développement économique Canada pour les régions du Québec

 
Affilié à la World Trade
Centers Association

(WTCA)

Développement économique Canada   World Trade Centers association (WTCA)