la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Inscription sécuritaire et facile

  • Mastercard
  • Visa
  • American Express
Nous respectons votre vie privée

La Hongrie : une alliée incontournable en Europe centrale

Découvrez les occasions d’affaires du marché hongrois Découvrez les occasions d’affaires du marché hongrois
L'activité se déroulera en français et en anglais.

PRÉSENTATIONS DES CONFÉRENCIERS

1. LES OCCASIONS D’AFFAIRES EN HONGRIE ET LES SECTEURS CLÉS
Anis Ouanes
Conseiller en affaires internationales
Direction des marchés de l'Europe
Ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation

2. OPPORTUNITÉS D’INVESTISSEMENT ET ENVIRONNEMENT COMPÉTITIF À BUDAPEST, HONGRIE 
Gábor Bagdy
Maire adjoint
Mairie de Budapest

3. PRÉSENTATION DE LA DÉLÉGATION D’ENTREPRISES HONGROISES

LES MARCHÉS DE CAPITAUX ET SOLUTIONS BANCAIRES
Mr. Andriy Kuzmenko, Directeur du développement commercial - Canada et US Capsys Informatikai Kft.


LA SIGNATURE BIOMÉTRIQUE
Mr. Balazs Csik , Directeur technique des Technologies MobilSign Ltd.


UTILISATION DES EAUX USÉES COMMUNALES POUR REFROIDIR ET CHAUFFER LES GRANDS BÂTIMENTS
Mme. Dóra Fűrész, Chef de projet Thermowatt Ltd.


PRÉSENTATION D’AUTRES ENTREPRISES HONGROISES
Mme. Nóra Pataki, Directrice de projets commerciaux Hungarian National Trading House Co. Ltd.




L’ACTIVITÉ EN BREF

Le 8 septembre prochain, le World Trade Centre Montréal organise un séminaire avec des experts invités qui aborderont plusieurs aspects de la conduite des affaires en Hongrie. Vous pourrez échanger avec les conférenciers et entrepreneurs présents sur leurs secteurs respectifs et bénéficier de leurs conseils quant aux meilleures stratégies de développement d’affaires à adopter. Venez évaluer le potentiel de ce marché pour votre entreprise.

UNE OCCASION UNIQUE POUR…

  • Connaître les occasions et l’environnement d’affaires en Hongrie;
  • Évaluer votre stratégie de développement du marché hongrois;
  • Écouter des entreprises québécoises témoigner de leur expérience sur ce marché;
  • Évaluer le potentiel pour votre entreprise;
  • Comprendre les défis et enjeux pour les entreprises québécoises.
Programme Préliminaire

Prix

Gratuit
Billet(s) Billet(s) 0 $ *

Contact et informations

Par téléphone:

514 871-4001

Pour plus d'information

Francois Artigou
Conseiller adjoint, Développement des marchés internationaux
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
514 871-4001, poste 6220
wtcmontreal@ccmm.qc.ca

Louise Lauzon
Conseiller, Développement des marchés internationaux
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
514 871-4001, poste 6220
llauzon@ccmm.qc.ca

Aucune réservation, aucune annulation ni aucun remboursement 2 jours ouvrables avant l'activité. Les substitutions de participants sont acceptées sans frais jusqu'à la tenue de l'activité. Veuillez noter que seuls les avis d'annulation envoyés par télécopieur au 514 871-5971 ou par courriel à achat@ccmm.ca seront acceptés.

Lieu

Omni Mont-Royal

1050, rue Sherbrooke Ouest
Montréal, QC

Peel ou Bonaventure

Voir l'itinéraire

Entreprises hongroises participantes

Nom d’entreprise

Secteur

Représentant

THERMOWATT Kft.

Énergie

M. Kiss, Pál

Hungaro Lux Light

Éclairage

M. Nagy, Zsolt

Rekard Hajtástechnika Kft.

Machinerie agricole

M. Szabó, Balázs

Envihorizont LLC&Envirosan DC

Environnement

M. Tőzsér, Béla

Capsys Informatikai Kft

Sécurité bancaire

M. Kuzmenko, Andriy
M. Szeles, Zoltán

MobilSign Kft.

Sécurité

M. Csik, Balázs

Maison de commerce représentant :

 

Énergie
Technologie
Transport
R & D
Énergie

 

POURQUOI CE PAYS ?

La Hongrie bénéficie d’une parfaite localisation sur le plan de l’accès aux marchés. Situé entre l’Europe de l’Ouest et l’Asie, le pays magyar est un réel portail entre ces deux continents. D’un point de vue de la logistique et des infrastructures, le pays est desservi par quatre grandes autoroutes. L’accès par le rail est également très simple et les aéroports ont des vols directs pour l’Europe, l’Amérique du Nord, le sud de l’Asie et le Moyen-Orient. De plus, le Danube, fleuve emblématique, permet d’atteindre la mer Noire et la mer du Nord rapidement.

Par ailleurs, le fait que la Hongrie soit membre de l’Union européenne depuis 2004 permet d’avoir une assurance de respect des standards de qualité européens et mondiaux. De plus, la main-d’œuvre est reconnue comme très qualifiée en plus d’être meilleur marché qu’en Europe de l’Ouest. Du point de vue des coûts de production, il n’est plus à démontrer que ceux-ci sont nettement plus compétitifs qu’ailleurs en Europe. Il est important de mentionner que le gouvernement hongrois a mis en place plusieurs primes et aides à l’investissement pour encourager les entreprises à venir s’installer sur son territoire.

Son appartenance à l’UE lui confèrera prochainement la bénédiction de l’Accord économique et commercial global (AÉCG) qui entrera en vigueur en 2017.

L’économie hongroise

Dans un contexte de difficultés économiques mondialisées, la Hongrie a enregistré un taux de croissance (3 %) supérieur à celui de la moyenne des pays de l’Union européenne (1,9 %). L’économie hongroise se caractérise par son secteur des services qui compte pour près des deux tiers du PIB et emploie près de 65 % de la population active. Il concentre l’essentiel des investissements directs étrangers, particulièrement dans les domaines de la grande distribution, télécommunications et de la finance. Le secteur industriel, quant à lui, représente 31 % du PIB et est aussi très ouvert à l’investissement étranger. Les secteurs de l’automobile et de l’électronique sont les deux secteurs principaux, représentant 30 % des exportations et 15 % du PIB. Le secteur agricole, qui a été longtemps prédominant dans l’économie du pays, représente aujourd’hui 4,5 % du PIB.

L’économie hongroise est de taille assez modeste, mais se distingue par son ouverture. Le pays se démarque aussi de ses voisins de l’Europe centrale pour sa force d’attraction de l’investissement direct étranger (IDE) malgré un contexte politique un peu plus instable.

Pour 2016, la croissance économique hongroise est estimée à 2,6 % (Banque mondiale). Dans le rapport de la Banque mondiale sur la facilité des affaires, la Hongrie se trouve à la 42e position et obtient la note parfaite en ce qui concerne les échanges transfrontaliers. Ce résultat a été renforcé par la réforme des déclarations de douanes électroniques qui visait à réduire le temps d’exportation et d’importation.

Les exportations en provenance du Canada les plus importantes concernent les machines électriques et équipements, le carburant, les matériaux d’optique et médicaux, les véhicules, ainsi que les plastiques. Les principales importations du Canada en provenance de Hongrie sont des machines électriques, des produits pharmaceutiques, des véhicules et des matériaux d’optique médicaux.

Située à proximité de plusieurs zones de production et de consommation européennes, la Hongrie est considérée comme un carrefour stratégique. Traversé par 4 corridors transeuropéens et disposant d’infrastructures de transport ultra modernes et nombreuses, le pays peut représenter une plateforme logistique idéale pour les investisseurs québécois.

Automobile

Durant la période soviétique, la Hongrie a été marquée par la prédominance d’une industrie lourde tournée vers les transports. Forte de ce savoir-faire, la Hongrie a su attirer de nombreux constructeurs et équipementiers automobiles qui ont installé leurs usines de fabrication durant les années 1990. Aujourd’hui, l’industrie automobile est devenue un secteur clé de l’économie hongroise avec plus de 600 entreprises actives. Ce secteur peut revêtir de nombreuses opportunités pour les entreprises québécoises en profitant des nombreux avantages compétitifs de la Hongrie comme une main-d’œuvre qualifiée, des coûts salariaux réduits et une tradition automobile bien ancrée.

Pharmaceutique

Le secteur pharmaceutique hongrois est l’un des plus avancés en Europe centrale et de l’Est. Le pays est reconnu depuis de nombreuses années comme un des plus performants sur le marché européen et mondial. Le marché pharmaceutique hongrois connaît une croissance exponentielle depuis 2007 (+ 7 % par an) et comporte de nombreuses opportunités pour les entreprises québécoises du secteur. Malgré les nombreuses réformes que le gouvernement hongrois met en place dans le secteur de la santé, le budget consacré aux pharmaceutiques et aux soins de santé a été revu à la hausse. Comme dans certains autres secteurs, le gouvernement offre des subsides et des primes lors de la création de nouveaux emplois, ou lors de la réalisation d’investissements. Notons que l’avènement de l’Accord économique et commercial global (AÉCG), dont la mise en œuvre est prévue pour 2017, facilitera bientôt les échanges de produits pharmaceutiques entre le Canada et les membres de la zone euro.

TIC/électronique

Le secteur des TIC/électronique est l’un des moteurs de l’économie hongroise. Énormément d’entreprises étrangères sont déjà actives et le pays est le premier producteur de produits et composants électroniques d’Europe Centrale. De plus, de nombreuses entreprises ont créé d’importants centres de recherches et peuvent s’appuyer sur plusieurs universités de haut niveau.

Énergies renouvelables

En constante évolution dans le monde entier, le secteur des énergies renouvelables (particulièrement biomasse et énergie solaire) ne fait pas exception en Hongrie. Actuellement, seulement 8 % de la production d’électricité hongroise provient des énergies renouvelables, mais celles-ci sont en constante augmentation. Depuis 2014, de nombreuses offres sont lancées concernant la rénovation et la construction de structures de productions énergétiques dans le pays. De ce fait, les attraits sont multiples pour les entreprises québécoises actives dans le secteur.

La Hongrie, c’est aussi :

  • Une population de 9,86 millions d’habitants;
  • Un PIB de 138,3 milliards de dollars américains (2014);
  • Une croissance du PIB de 3 % en 2015;
  • Des exportations représentant 89,6 % de son PIB;
  • Des exportations québécoises s’établissant à 141,4 millions de dollars en 2015, représentant 12,1 % des exportations totales canadiennes;
  • Des importations québécoises provenant de la Hongrie s’élevant à 130,2 millions de dollars pour 2015.

QUI DEVRAIT PARTICIPER?

  • Entrepreneurs désirant percer le marché hongrois ou déjà présents sur ce marché et désirant en apprendre davantage;
  • Les entreprises dans les secteurs suivants sont particulièrement visées :
  • Villes intelligentes
  • Urbanisme
  • Services publics
  • Automobile et poids lourds
  • Transports, logistique
  • Environnement, énergie, électrification
  • TIC, électronique
  • Santé, pharmacie et instruments médicaux
  • Secteur agroalimentaire
  • Tourisme
  • Construction et infrastructure
L'initiative « Exportons le Québec »
est réalisée en collaboration avec :

 
Transporteur officiel de l'initiative
« Exportons le Québec » :

LaPresse+   AIR CANADA
Acclr, par le biais de son service de commerce international, reçoit le soutien financier de Développement économique Canada pour les régions du Québec

 
Affilié à la World Trade
Centers Association

(WTCA)

Développement économique Canada   World Trade Centers association (WTCA)