la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

La Chambre réitère son inquiétude sur les impacts négatifs potentiels du Règlement pour une métropole mixte

Montréal, le 4 novembre 2020 ‒ La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a pris connaissance de la volonté de la Ville de Montréal d’annoncer jeudi son plan concernant l’application de son Règlement pour une métropole mixte. La Chambre tient à réitérer ses inquiétudes concernant l’impact potentiellement négatif de certaines exigences du Règlement tel qu’il a été conçu.

« Le milieu des affaires soutient l’objectif poursuivi par l’administration municipale d’accroître l’offre de logements accessibles aux familles désireuses d’habiter sur le territoire de la Ville, de logements abordables pour les citoyens qui ont des moyens limités ou qui en sont à leur premier achat, ou encore l’offre de logements sociaux pour les plus vulnérables. Les développeurs et les promoteurs immobiliers ont évoqué à maintes reprises leur volonté de travailler de concert avec la Ville pour atteindre des objectifs ambitieux. Une approche collaborative basée sur de tels objectifs serait la meilleure façon d’utiliser les forces du marché pour réussir à accroître le nombre de logements sociaux, abordables et familiaux sur le territoire », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« La Ville a cependant choisi jusqu’ici d’adopter une approche par voie d’un règlement qui imposerait des exigences de construction ou de contributions financières forcées et coûteuses pour tout projet de construction de cinq logements ou plus. Cette approche complexifierait les procédures pour les développeurs, alourdirait les coûts tout en entraînant un déplacement de ces coûts sur le prix des autres unités, et aurait pour effet de diminuer l’intérêt de réaliser des projets sur le territoire de Montréal. Déjà, avant la pandémie, on craignait que le Règlement n’entraîne un déplacement de l’offre additionnelle en habitation vers l’extérieur du territoire de la Ville. En période de pandémie, l’application du Règlement devient encore plus risquée, alors que les développeurs et les promoteurs doivent opérer avec un très haut niveau d’incertitude sur leurs activités et sur l’évolution de la demande d’habitations dans des lieux denses », a ajouté M. Leblanc.

« La Ville doit faire une pause. Il n’y a aucune justification à créer une pression accrue sur le seul secteur immobilier pour financer la stratégie de la Ville. Cette dernière doit prendre en compte un développement récent majeur : le mois dernier, les gouvernements fédéral et provincial ont signé une entente très attendue qui entraînera des investissements de 3,7 milliards de dollars au Québec dans le cadre d’une stratégie nationale sur le logement. La Chambre s’était entièrement mobilisée pour obtenir ce résultat. Dans le contexte d’incertitude que cause la pandémie, alors même que des sommes importantes seront bientôt disponibles, il n’y a aucune raison de précipiter l’adoption et l’application du Règlement pour une métropole mixte », a affirmé Michel Leblanc.

« Nous sommes confrontés à un exemple frappant d’un règlement qui pourrait avoir des effets contreproductifs tout à fait contraires à l’objectif visé. Maintenir l’entrée en vigueur du règlement sur la mixité ajoutera des contraintes supplémentaires qui risquent d’affaiblir l’offre de logements à Montréal, qu’ils soient familiaux, sociaux ou abordables », a conclu Michel Leblanc. 

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)

Forte d’un réseau de plus de 8 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l’actualité, elle intervient dans des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l’appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l’international.

 

-30-

 

Source : 
Julie Serero

Conseillère, Relations médias

Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Tél. : 514 871-4000, poste 4042

jserero@ccmm.ca

 

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal 
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmm

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée