la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Conseil d'administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Président du conseil, Pierre Laporte, FCPA, FCA*
Vice-présidente du conseil, Anik Trudel*
Président et chef de la direction et secrétaire du conseil, Michel Leblanc*
Trésorier, Claude Gagnon*
Président sortant du conseil, Shahir Guindi*

* Membre du comité exécutif

* Membre du comité exécutif


Isabelle Adjahi

Vice-présidente, relations avec les investisseurs et développement durable
La Compagnie électrique Lion

Isabelle Adjahi est vice-présidente des relations avec les investisseurs et développement durable de La Compagnie électrique Lion, un fabricant de premier plan de véhicules urbains de poids moyens et lourds entièrement électriques. Elle a dirigé l’introduction en bourse de la société, à la fois à la Bourse de New York Stock et à la Bourse de Toronto. Elle a remporté de nombreux prix dans le domaine des relations avec les investisseurs, dont celui de la meilleure professionnelle des relations avec les investisseurs au Canada.

Avant de se joindre à Lion électrique, Isabelle a été, pendant 10 ans, vice-présidente principale, relations avec les investisseurs et communications de WSP, et directrice principale, relations avec les investisseurs et communications d’Axcan Pharma, où elle a élaboré et mis en œuvre des plans stratégiques de communication avec les investisseurs, destinés à tous les intervenants des marchés des capitaux, pour les marchés canadien et américain.

Isabelle est titulaire d'une licence en langues et littératures étrangères de l'Université de Lyon (France). Elle a également suivi des cours sur les valeurs mobilières, les communications et la finance.

 


Jennifer Chan

Vice-présidente, Politique santé et affaires gouvernementales
Merck Canada inc.

Jennifer Chan est vice-présidente, Politique santé et affaires gouvernementales. À ce titre, elle est responsable de l'équipe de spécialistes des relations gouvernementales et des relations publiques.

Avant d’occuper ce poste, Jennifer était directrice exécutive, Politiques santé et communications depuis décembre 2011. Originaire de Montréal, Jennifer a commencé sa carrière dans le domaine de la recherche universitaire. En 1993, elle s’est jointe à Schering‑Plough en tant qu’associée, Recherche clinique.

Jennifer est membre du conseil d’administration du Consortium québécois sur la découverte du médicament, ainsi que de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Elle est ambassadrice au Canada du programme Merck pour les mères depuis son lancement en 2011.

Jennifer est titulaire d'un baccalauréat ès sciences en physiologie ainsi que d’une maîtrise ès sciences en pharmacologie et en thérapeutique, décernés par l’Université McGill à Montréal.

 


Benoit Dubé

Vice-président exécutif, Affaires juridiques et économiques, secrétaire de l'entreprise
CGI inc.

Benoit est vice-président exécutif, Affaires juridiques et économiques, et secrétaire de CGI Inc. Il dirige l'équipe juridique de CGI qui travaille en Amérique du Nord, en Europe et dans la région de l'Asie Pacifique. Il est également membre du Comité exécutif de l'entreprise.

Benoit est notamment responsable de la gestion du risque contractuel, de la conformité réglementaire, de la gouvernance, de la gestion des litiges, des affaires économiques, de même que du programme de protection des données personnelles de l'entreprise.

Auparavant, il a dirigé le Service juridique de Cognicase Inc., une société cotée en bourse acquise par CGI en 2003. Il a également été sociétaire chez l'un des plus grands cabinets d'avocats au Canada et a agi à titre de conseiller juridique pour une importante entreprise de télécommunications et pour l'Association des banquiers canadiens.

Il détient un baccalauréat en droit civil et un baccalauréat en common law de l'Université McGill, une maîtrise en administration des affaires de la University of Western Ontario (Richard Ivey School of Business) et un certificat en commerce international de la Stockholm School of Economics.

 


Éric Filion

Vice-président exécutif, chef de l'exploitation et de l'expérience client
Hydro-Québec

Éric Filion a été nommé vice-président exécutif, chef de l'exploitation et de l'expérience client en 2022, dans le cadre d'une restructuration majeure des activités d'Hydro-Québec. À ce titre, il a pour mandat de gérer l'approvisionnement en électricité, l'exploitation et la maintenance de l'ensemble des actifs de production, de transport et de distribution, les services techniques, de même que toutes les interactions avec la clientèle. De plus, il supervise les services partagés, dont la gestion du matériel, du parc immobilier et du parc de véhicules ainsi que les services d'hébergement, d'alimentation et de transport aérien. Il est également responsable des activités en environnement et en santé-sécurité du travail liées à l'exploitation. Entré à Hydro-Québec en 2016 en tant que vice-président – Clientèle, M. Filion a été promu président d'Hydro-Québec Distribution en avril 2018 et s'est également vu confier la responsabilité des services partagés en mai 2020, puis de l'approvisionnement stratégique en février 2021. À ce moment-là, la division qu'il dirigeait a été remplacée par un groupe, de sorte qu'il est devenu vice-président exécutif – Distribution, approvisionnement et services partagés.

Auparavant, M. Filion a travaillé pendant 20 ans dans le secteur aéronautique. Il a notamment été à l'emploi de CAE Électronique, de Pratt & Whitney Canada et de Bombardier, où il a entre autres occupé le poste de vice-président directeur général – Avions d'affaires Challenger.

Titulaire d'un baccalauréat en génie mécanique du Collège militaire royal du Canada et d'une maîtrise en génie aérospatial de Polytechnique Montréal, M. Filion est membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec et diplômé du Programme de perfectionnement des administrateurs de l'Institut des administrateurs de sociétés. Très engagé sur le plan social, il siège au conseil d'administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et de l'Institut du cancer de Montréal. Il est également président, depuis 2017, de la campagne de financement de la Maison Tangente, centre d'hébergement pour jeunes adultes en difficulté, coprésident de la campagne 2021 Plus qu'un toit… guérir l'itinérance de La Rue des femmes et coprésident de la campagne Centraide du Grand Montréal depuis 2020 pour la division Industrie et transport.

 

 


Claude Gagnon*

Président, Opérations
BMO Groupe financier, Québec

Claude Gagnon est président, Opérations, BMO Groupe financier, Québec. Il voit à l’intégration des diverses entreprises partenaires de la Banque au Québec, notamment au maintien des nombreuses relations d’affaires de l’organisation tant internes qu’externes ainsi qu’à ses engagements sociaux et communautaires sur le territoire québécois.

M. Gagnon s’est joint à BMO en 1975. Au cours de sa carrière, il a occupé plusieurs postes stratégiques dans les secteurs des services aux particuliers et de la gestion bancaire privée, notamment au sein d’équipes vouées aux ventes, aux services financiers, aux activités de placement et au développement des affaires. Dans le cadre de ses fonctions, il a été responsable de la création d’une importante équipe de professionnels en placement et de la mise en place de stratégies de développement des affaires au sein de ce vaste réseau de distribution.

Il a aussi assumé des fonctions de leadership en ressources humaines et en formation pour l’Est du Canada. Avant sa nomination récente au poste de président, Opérations, M. Gagnon a été directeur général – Opérations, chef – Bureau du président du conseil, BMO Nesbitt Burns, et chef – Bureau du président, BMO Groupe financier, Québec.

M. Gagnon est président sortant du conseil d’administration de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et président de Fusion Jeunesse. Il siège au conseil de direction de Finance Montréal. Il siège également aux conseils d’administration du CIRANO, de la Fondation du cancer du sein du Québec, de la Fondation Mobilys, de Robotique FIRST Québec et de Montréal International. Il siège aussi aux comités de gestion de la Chaire en gestion de la diversité culturelle et religieuse et de la Chaire BMO en diversité et gouvernance de l’Université de Montréal. De plus, il soutient la relève d’affaires de Montréal à titre de parrain de la Jeune Chambre de commerce de Montréal (JCCM).

Claude Gagnon est titulaire d’une maîtrise en administration des affaires de l’UQAM et d’un brevet de l’Institut des banquiers canadiens, et il est membre de la Commission des valeurs mobilières du Québec (CVMQ) et de l’Institut québécois de planification financière (IQPF). Il est également membre de l’Association des MBA du Québec.

 


Marie-Josée Gagnon, ARP

Présidente fondatrice
CASACOM

Présidente fondatrice de CASACOM, Marie-Josée Gagnon est une experte en communications reconnue à travers le Canada pour la qualité de ses conseils auprès des PDG et de leurs équipes; elle les aide à se positionner et à augmenter leur impact positif sur leurs marchés. Elle est réputée pour sa vision claire et ambitieuse, comme en témoigne le positionnement unique de CASACOM, la firme de relations publiques qu’elle a fondée en 2001.

Présente à Montréal et à Toronto, l’équipe de CASACOM compte parmi sa clientèle des marques renommées telles que Toyota, Kiewit, Aeroplan, Agropur, Investissement Québec et Pharmascience. Diplômée en science politique de l’Université de Montréal et alumni de la Harvard Business School, Marie-Josée a commencé sa carrière comme journaliste pour poursuivre comme attachée de presse au bureau du chef de l'opposition, puis du premier ministre du Québec. Elle a ensuite occupé des postes de direction au sein de grandes organisations (Délégation générale du Québec à Paris, Banque Laurentienne, puis AXOR).

Marie-Josée est aussi très impliquée dans le milieu des affaires montréalais; elle est notamment membre du conseil d’administration de la Fondation Montréal inc., de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, de Capsana, de Worldcom PR Group et elle est impliquée au sein du Garde-Manger pour tous, un organisme qui sert des repas chauds à 3000 écoliers de Montréal qui en ont grandement besoin. Au cours de sa carrière, elle a été récipiendaire de plusieurs prix, dont le Prix canadien de l’entrepreneuriat féminin RBC pour l’est du Canada en 2013.

En 2017, afin de s’impliquer davantage dans la cause de la réussite des femmes, Marie-Josée a lancé Brave, une série d’entretiens avec des femmes qui ont du cran enregistrée lors d’événements de réseautage et diffusée en baladodiffusion.

Marie-Josée est mariée à l'avocat en litige corporatif Louis-Martin O'Neill et est mère de deux garçons, Philippe et Henri.

 


Martin Gagnon*

Coprésident et cochef de la direction
Financière Banque Nationale
Premier vice-président à la direction
Gestion de patrimoine
Membre du Bureau de la présidence
Banque Nationale

Martin Gagnon a été nommé coprésident et cochef de la direction de la Financière Banque Nationale et premier vice-président à la direction, Gestion de patrimoine en juillet 2016. À ce titre, il est responsable de toutes les activités relatives à la gestion de patrimoine au sein de la Banque Nationale, incluant les services de courtage en valeurs mobilières de plein exercice, les services à la clientèle bien nantie, les services fiduciaires, les services de compensation de tiers de même que la conception et la distribution de produits de placement ainsi que les solutions de courtage autogérées. Il est également membre du Bureau de la présidence de la Banque Nationale.

M. Gagnon a commencé sa carrière en 1987 au service de la trésorerie de la Banque Nationale. Il a ensuite occupé différentes fonctions de direction dans les secteurs des marchés financiers, de l'ingénierie financière et de la gestion de l'appariement. De 1993 à 2003, il a travaillé chez Goldman Sachs Canada à Toronto, à la Banque Laurentienne et à nouveau chez Goldman Sachs, à New York, cette fois, en tant que vice-président, Actions internationales. M. Gagnon s’est de nouveau joint à la Banque Nationale en 2003 au sein de Gestion de placements Innocap inc., la filiale responsable des activités liées aux fonds de couverture, jusqu’à assumer le rôle de cochef de la direction. Au moment de sa nomination, il agissait en tant que premier vice-président, Solutions d’affaires aux intermédiaires, dans le groupe Gestion de patrimoine.

M. Gagnon est président des conseils d’administration de Trust Banque Nationale inc., de Société de fiducie Natcan et de Banque Nationale Investissements inc. et il est coprésident du conseil d’administration de Financière Banque Nationale inc. Il est également président du conseil de la Fondation de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Martin Gagnon est titulaire d'un baccalauréat en administration de l'Université du Québec à Montréal et d'une maîtrise en finance de l'Université de Colombie-Britannique. Il est analyste financier agréé, CFA®.

 


Habi Gerba

Présidente-designer
Gazelles
Présidente
Le Groupe AE
Présidente et porte-parole
Jeune Chambre de commerce de Montréal

Habi Gerba est présidente et designer de la marque de vêtements pour femmes d’affaires Gazelles.

À 16 ans, Habi commence à suivre sa mère entrepreneure dans ses réunions d’affaires et rencontre alors des femmes de pouvoir passionnées et provenant de différents secteurs. Le déclic se fait, elle tombe en amour avec la force et l’ambition que peuvent avoir certaines femmes et se donne comme défi de contribuer à sa façon à leur succès… en les habillant!

Elle obtient un diplôme en design de mode du Cégep Marie-Victorin, poursuit ses études à HEC Montréal en gestion d’entreprise et obtient en 2016 la Médaille du Lieutenant-gouverneur pour la jeunesse pour son implication sociale.

Elle lance par la suite Gazelles, une société se spécialisant dans la production de vêtements haut de gamme et la gestion d’image de femmes d'affaires. On a pu voir les morceaux Gazelles portés par la talentueuse actrice américaine Aubrey Plaza dans le film Best Sellers, dans lequel elle partage la vedette avec l’icône du cinéma britannique Michael Caine. Plus près de nous, on a pu voir des personnalités comme Émily Bégin, Mariana Mazza et Mélissa Désormeaux-Poulin arborer cette marque.

En 2021, Habi est lauréate du Black Designer of Canada Award of Excellence et lance Osez, un balado dont l’objectif est de pousser les femmes à « oser » rêver et d’offrir de nouveaux modèles de réussite aux jeunes filles. Elle y recevra de grandes femmes du Québec telles que Nadine Renaud-Tinker, présidente Québec de la Banque RBC, Kathy Baig, présidente de l’Ordre des ingénieurs du Québec, et les entrepreneures Danièle Henkel, Vickie Joseph et Jessica Harnois.

Avec seulement 13 invitées dont 54 % proviennent de la diversité, le balado obtient un impressionnant accueil avec plus de 80 000 vues sur le Web dès la saison 1!

Habi est aussi présidente du Groupe AE, un groupe-conseil fondé par ses parents en 1995, qui se spécialise en communication gouvernementale et relations publiques.

De plus, elle a siégé au sein du conseil d’administration du Réseau des femmes d’affaires du Québec (2017-2022) et du conseil consultatif du prestigieux bal de la Fondation du Musée des beaux-arts de Montréal.

 


Sarra Ghribi

Fondatrice et présidente
Loue1robe / Loue1tux

Sarra Ghribi est diplômée d’un baccalauréat anglais espagnol, option commerce international de la Sorbonne Nouvelle Paris 3 et d’une maîtrise à l’école supérieure de gestion de Paris.

Elle fait une première carrière professionnelle en France dans le domaine du marketing et des ventes, dans des secteurs d’activité très diversifiés (construction, événementiel d’affaires et assurances). Puis, au Québec, elle se distingue par son sens du contact et de la communication dans une entreprise d’événementiel, où elle donne sa première conférence d’une longue série devant un large public.

Jeune entrepreneure ambitieuse et visionnaire, femme de valeurs et de courage, Sarra Ghribi sait prendre des risques en affaires. Déterminée à changer la mentalité des femmes dans la perception qu’elles ont de leur corps, elle a su imposer en l’espace de sept ans un nouveau modèle d’affaires. Elle dessine une nouvelle école de pensée, celle d’avoir une consommation vestimentaire responsable (avec son entreprise de location et de consignation de robes), et éduque les femmes à reprendre confiance en elles, tout en les encourageant à ne pas se préoccuper de ce que leur dicte la mode. Pour Sarra, la femme dans nos sociétés tient un rôle majeur et pour cette raison, elle mérite toujours ce qu’il y a de mieux : d’être soignée et valorisée. Engagée, Sarra dénonce aussi les modes de production déviants utilisés pour fabriquer des textiles et les problèmes environnementaux et humains que cela entraîne.

Généreuse et ouverte sur le monde, elle se caractérise par un mélange à la fois d’Orient et d’Occident. Sarra est un pont entre les différentes cultures : elle connaît aussi bien les codes vestimentaires de ses clientes issues de diverses origines que la façon de parler à des jeunes de milieux défavorisés (bénévolat pour Junior Achievement à Montréal).

Sarra Ghribi a été reconnue à maintes reprises, notamment par le Congrès maghrébin au Québec (prix coup de cœur, 2015), le Réseau des entrepreneurs et professionnels africains (catégorie Entrepreneur de l’année, 2016), les Grands Prix de la Relève d’Affaires du Regroupement des jeunes chambres de commerce du Québec (2017) (catégorie Entrepreneur issu de la diversité, 2017), le prix Women inc. (prix Femme inspirante de l’année, 2019), Racine (Journée internationale des femmes – Femme issue de l’immigration, 2020) et l’Assemblée nationale du Québec (certificat de reconnaissance, 2020).

 


Shahir Guindi*

Coprésident national
Osler, Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L./s.r.l.

Shahir Guindi est coprésident national du cabinet Osler, Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L./s.r.l. et membre du conseil des associés du cabinet. Il a occupé le rôle d'associé directeur du bureau de Montréal durant les sept années précédant sa nomination en tant que coprésident national. Fort de plus de 25 années d'expérience, il est un avocat renommé en fusions-acquisitions, en investissement privé et en financement d'entreprises sur le marché canadien. Dans le cadre de sa pratique en investissement privé et en capital de risque, il a conseillé des fonds sur leur constitution et sur leurs placements. Il représente des sociétés de technologie et de biotechnologie parmi les plus performantes au pays. Il est l’un des avocats les plus reconnus dans son champ de pratique.

M. Guindi siège aux conseils d'administration de la Banque de développement du Canada et de GFL Environmental inc. et il est membre du conseil de plusieurs autres sociétés. Il a aussi été coprésident de Réseau Capital (association de l’industrie du capital d’investissement privé et du capital de risque du Québec) de 2010 à 2013.

M. Guindi a reçu d’importantes distinctions de l’industrie. Il a aussi été récipiendaire, en 2017, de la distinction « Avocat émérite », attribuée par le Barreau du Québec.

 


Cherif Habib

Cofondateur et président-directeur général
Dialogue Technologies de la santé inc.

Cherif Habib est le cofondateur et le président-directeur général (PDG) de Dialogue (TSX : CARE), la principale entreprise de soins virtuels au Canada. Fondée en 2016, Dialogue offre sa plateforme de santé intégrée à des millions de Canadiens et fournit des soins à plus de patients chaque jour que les plus grandes salles d'urgence du pays. Dialogue a reçu plusieurs distinctions de l'industrie, notamment le prix 2020 du Canada's Top Growing Companies du Globe & Mail et de L'Actualité. L'entreprise a réuni plus de 100 millions de dollars en capital de risque auprès d'investisseurs tels que Sun Life, CDPQ et Portag3, et a récemment réalisé un premier appel public à l'épargne de 100 millions de dollars, sursouscrit 10 fois.

Avant de lancer Dialogue, Cherif était le PDG d'EMcision, une entreprise d'appareils médicaux acquise par Boston Scientific et a passé trois ans chez McKinsey en tant que consultant principal en gestion. Il est titulaire d'un diplôme de premier cycle en informatique et d'une maîtrise en droit.

 


Vickie Joseph*

Cofondatrice
Groupe 3737 et Femmepreneur
Cofondatrice et présidente
V Kosmetik

Vickie Joseph est une femme d’affaires, créatrice et entrepreneure infatigable. Elle est cofondatrice et présidente de V Kosmetik, une gamme complète de cosmétiques, et fondatrice et créatrice de Nu.i [prononcé new eye] by Vickie, une gamme exclusive de vêtements pour femmes créée en 2006.

En mars 2012, Vickie Joseph et son mari, l’homme d’affaires Frantz Saintellemy, ont fondé le Groupe 3737, le plus gros incubateur d’entreprises privées au Québec. Situé au cœur de Saint-Michel, sous la forme d’un OBNL, le Groupe 3737 a pour mission de faciliter la création de nouvelles entreprises innovantes par des entrepreneurs issus de la diversité culturelle du Québec (Migrantspreneurs) ainsi que par des entrepreneurs ayant à cœur le développement de leur communauté à travers l’innovation, le transfert de savoir et la philanthropie. Mme Joseph est nouvellement fondatrice du mouvement Femmepreneur 3737, un levier et une communauté́ d’entraide pour soutenir de façon plus marquée et distincte l’entrepreneuriat féminin.

Elle a été nommée par L’actualité l’une des entrepreneures montantes du prochain Québec inc. Elle est récipiendaire du Prix Hommage Philanthropie au Gala Dynastie et elle a récemment reçu le Prix collectivité et dons décerné par BMO. Elle est aussi récipiendaire du prix Jeune entrepreneure de l’année de la JCCH, membre 2016-2016 de la cohorte Excellence Québec et elle siège aux conseils d’administration du TNM et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain ainsi qu’au comité consultatif du Plan commerce de la Ville de Montréal. Lauréate 2017 du Mois de l’histoire des Noirs, Mme Joseph est marraine du 34e Festival Vues d’Afrique 2018 et finaliste dans la catégorie Leadership au féminin de l'année des Grands Prix de la Relève d'Affaires de la RJCCQ 2018. Enfin, elle est récipiendaire du prix Entrepreneure de l’année 2018 du Gala de la Nuit de l’excellence, récipiendaire du prix Entrepreneur régional de l’année 2019 de Startup Canada et du prix Entrepreneur national de l’année 2019.

 


Daniel Jutras

Recteur
Université de Montréal

Diplômé en droit de l’Université de Montréal et de l’Université Harvard, Daniel Jutras a enseigné à la Faculté de droit de l’Université McGill de 1985 à 2020, où il a été titulaire de la Chaire Wainwright en droit civil pendant 10 ans. Doyen de la faculté de 2009 à 2016, il a mené une importante réforme des programmes d'enseignement et complété une collecte de fonds de plus de 35 M$. Spécialiste du droit civil et du droit comparé, Daniel Jutras a consacré ses travaux de recherche aux questions des institutions judiciaires et de la résolution des différends dans une perspective comparative et pluraliste. Il a dirigé l’Institut de droit comparé de l'Université McGill de 1998 à 2002.

Entre 2002 et 2004, il s’est absenté de la Faculté de droit pour agir comme conseiller juridique principal auprès de la juge en chef de la Cour suprême du Canada, la très honorable Beverley McLachlin. Il a plaidé devant la Cour suprême à deux reprises, à l’invitation de celle-ci. Il a siégé au Comité consultatif indépendant sur les nominations au Sénat de 2016 à 2018 et a été consultant en matière de déontologie auprès du Conseil canadien de la magistrature.
Reconnu pour son expertise en gouvernance universitaire, Daniel Jutras a plusieurs fois été invité à faire partie de comités d’audit indépendants auprès d'établissements de premier plan, dont l'Université Harvard, HEC Paris et, au pays, les facultés de droit des universités de Toronto, Dalhousie et Queen’s.

Ses contributions à la vie universitaire, à la vie politique canadienne et à l’innovation pédagogique ont récemment été soulignées par son accession au rang d'officier de l’Ordre du Canada. À titre de professeur à l'Université McGill, Daniel Jutras a obtenu un prix d'excellence en enseignement. Il a également reçu le Mérite du Barreau du Québec en 2016, la distinction Avocat émérite du Barreau du Québec en 2014 et de la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2013.

 


Vincent Kou, LL. B.

Chef des investissements et du développement
Groupe Brivia

M. Vincent Kou est responsable des acquisitions, des investissements et des partenariats, y compris les relations avec les investisseurs et les relations publiques, au Groupe Brivia. De plus, il supervise le service de la préconstruction et de la planification ainsi que celui des ventes et du marketing.

Depuis son entrée en poste, Vincent a mené plusieurs acquisitions et partenariats majeurs et a dirigé la diversification du portefeuille de développement et l'expansion nationale du Groupe. Avant de se joindre au Groupe Brivia, il a occupé plusieurs postes importants sur une période de 15 ans à la multinationale minière Rio Tinto. Jusqu’à récemment, il était basé à Singapour, où il est resté pendant près de quatre ans, au sein du groupe commercial de Rio Tinto. Avant son affectation à Singapour, il a été successivement conseiller juridique en chef et directeur des fusions et acquisitions (Asie) et représentant en chef du Groupe Alcan en Chine et conseiller juridique en chef pour le développement des affaires et la croissance de Rio Tinto Alcan pendant plus de 10 ans, respectivement à Montréal, Beijing, Shanghai et Singapour, où il était responsable de l’équipe juridique de la société en Asie, et exerçait principalement dans les domaines du droit commercial, des acquisitions, des coentreprises et des désinvestissements. Basé à Hong Kong, il a également été chef des services juridiques et secrétaire corporatif pour une société minière œuvrant en Mongolie, qui, avant son désinvestissement, était une société du groupe Rio Tinto cotée à la TSX et à HKSE.

Avocat de formation et membre du Barreau du Québec depuis 1997, M. Kou possède une vaste expérience en Asie, notamment en Chine, où il a fait des affaires avec des sociétés privées et étatiques chinoises. Il est très actif et engagé dans la communauté asiatique et au sein d'organisations à but non lucratif à Montréal et à l’international.

M. Kou est titulaire d’un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke, d’un certificat du programme avancé en marketing de l’INSEAD et d’un certificat en financement immobilier de l'Université nationale de Singapour.

 


Pierre Laporte, FCPA, FCA*

Président
Deloitte Québec
Vice-président
Deloitte Canada

Pierre Laporte est associé principal de Deloitte depuis 12 ans et il possède une vaste expérience de la gestion de dossiers complexes et multijuridictionnels. Il est président de Deloitte Québec et vice-président de Deloitte Canada. Il est chargé du développement du marché du Québec et il assume un rôle de leader dans plusieurs comptes de sociétés d’envergure. Il se spécialise dans le domaine de la restructuration financière et il a passé une grande partie de sa carrière à conseiller ses clients en matière de reprise des activités. Excellent motivateur et animateur, il a atteint ses objectifs grâce à son style de leadership positif axé sur l’action. Souhaitant mettre son expérience à profit auprès des hauts dirigeants, il a participé à plusieurs dossiers très médiatisés tels que le chantier maritime Davie de Lévis (Québec), Papiers Gaspésia et la restructuration du PCAA à l’échelle pancanadienne. Au fil de sa carrière, M. Laporte a conseillé de nombreux hauts dirigeants et chefs d’entreprise, tant au Canada qu’à l’étranger.

Très engagé dans la communauté, M. Laporte est membre du conseil d’administration de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM) et il a été récemment nommé trésorier et président de son comité d’audit. Il préside le conseil d’administration de la RIO et du Quartier international de Montréal. Il est membre du conseil, président du comité d’audit et trésorier de la Fondation du Musée des beaux-arts du Canada et membre du conseil d’administration du Centre Marie-Vincent.

Amateur et collectionneur d’art contemporain, il s’intéresse à toutes les formes d’art – danse, théâtre, cinéma, musique – qu’il fréquente assidûment dans le cadre de ses fonctions professionnelles et pour son propre plaisir.

 


Michel Leblanc*

Président et chef de la direction
Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Michel Leblanc est président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique. À ce titre, il est le porte-parole officiel de l’organisation, dont il assume également les responsabilités de planification, de gestion et de coordination de même que le suivi de l’ensemble des opérations.

Fort de sa riche expérience tant dans le secteur privé que public, Michel Leblanc a une solide connaissance des enjeux métropolitains. économiste de formation, il possède une compréhension fine des questions économiques ainsi que de la réalité des gens d’affaires et des défis auxquels ils doivent faire face. Expert reconnu en stratégie et en développement économiques, Michel Leblanc a été directeur associé chez SECOR. Il a auparavant occupé des postes de haute direction, notamment à Génome Québec, à Montréal International et à l’Institut de recherche en politiques publiques. Il a également été économiste au ministère des Finances du Canada.

Michel Leblanc a obtenu un baccalauréat en sciences économiques en 1987 et une maîtrise en sciences économiques en 1992 de l’Université de Montréal. Il a été nommé diplômé d’honneur de l’année 2009 du Département de sciences économiques de l’Université de Montréal. En octobre 2012, il a été honoré par l’Association des diplômés de l’Université de Montréal pour ses réalisations professionnelles.

Michel Leblanc préside le Conseil des grandes villes canadiennes (CGVC), une organisation regroupant les présidents des chambres de commerce de neuf métropoles canadiennes. Il préside également le Comité consultatif sur le développement économique du territoire, créé par la mairesse Valérie Plante, ainsi que le conseil d’administration du festival MONTRÉAL EN LUMIÈRE. De plus, il siège aux conseils d’administration de la Fondation de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, de Scale AI et de l’Association of Chamber of Commerce Executives. Il est également membre du Conseil emploi métropole, du Comité directeur sur la mobilité des personnes et des biens dans la grande région de Montréal (Mobilité Montréal) et du comité de pilotage Montréal, métropole culturelle. Il est aussi ambassadeur du Quartier de l’innovation.

 


Éric Martel

Président et chef de la direction
Bombardier inc.

Éric Martel a été nommé président et chef de la direction de Bombardier Inc. le 11 mars 2020 et est officiellement entré en fonction le 6 avril 2020. Il est également membre du conseil d'administration de l'entreprise.

Avant sa nomination, il était président et chef de la direction d'Hydro-Québec depuis juillet 2015. De 2002 à 2015, il a occupé des postes aux responsabilités croissantes au sein de Bombardier, notamment celui de président de Bombardier Avions d'affaires, de président de Bombardier Services aéronautiques, de vice-président et directeur général des plateformes Global et Challenger. Il a aussi travaillé chez Bombardier Transport de 2002 à 2004 en tant que vice-président, Exploitation pour l'Amérique du Nord. Avant de se joindre à Bombardier, M. Martel a travaillé pour diverses autres multinationales de renom, telles que Pratt & Whitney, Rolls Royce, Procter & Gamble et Kraft Foods.

Éric Martel est titulaire d'un baccalauréat en génie électrique de l'Université Laval et il a reçu un doctorat honoris causa de l'Université Concordia en 2019. De plus, il est membre de l'Ordre des ingénieurs du Québec.

M. Martel s'implique activement auprès de Centraide du Grand Montréal depuis plus de 20 ans. Il a été coprésident de la campagne 2019 de l'organisme. Il copréside aussi la campagne de financement de la Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Il siège au conseil d'administration de Robotique FIRST Québec et est membre du conseil consultatif de la Gina Cody School of Engineering and Computer Science de l'Université Concordia.

Éric Martel Président et chef de la direction

 


Élise Proulx*

Cheffe, Développement économique, Québec 
Ivanhoé Cambridge

En tant que cheffe du développement économique au Québec, Élise Proulx dirige le développement des affaires et la stratégie d’investissements d’Ivanhoé Cambridge au Québec de façon à sécuriser le legs de l’organisation dans la province et la mise en œuvre de sa double mission de création de valeur pour ses déposants et les communautés. Gestionnaire aguerrie avec plus de vingt ans d’expérience, Mme Proulx s’est jointe à Ivanhoé Cambridge en mars 2020 en tant que vice-présidente exécutive, Affaires publiques, communications et cheffe de cabinet,. À ce titre, elle chapeautait l’ensemble des communications d’Ivanhoé Cambridge, incluant la gestion de la réputation, les affaires publiques, les relations gouvernementales et l’implication sociale d’Ivanhoé Cambridge et de ses employés dans leur milieu. 

Auparavant, Mme Proulx occupait le poste de vice-présidente, Communications, affaires gouvernementales et relations avec les autochtones à Hydro-Québec. Avant cela, elle avait fondé et dirigé son propre cabinet de relations publiques et s’était rapidement distinguée par son leadership, son esprit d’équipe et sa rigueur intellectuelle. Elle a conseillé de nombreux dirigeants d’entreprises publiques et privées dans divers secteurs, comme la culture, les produits de luxe et le service à la clientèle, ainsi que plusieurs municipalités et une municipalité régionale de comté au Québec. Avant de devenir entrepreneure, elle avait géré le service des communications d’Hydro Ottawa et été porte-parole et conseillère stratégique à Hydro-Québec.

En 2018, dans le cadre du prestigieux concours Les Mercuriades, la Fédération des chambres de commerce du Québec lui a décerné le Mercure dans la catégorie Relève, Femme d’exception – Grande entreprise, en reconnaissance du leadership qu’elle exerce. Mme Proulx siège au conseil d’administration de l’Orchestre symphonique de Montréal, de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et de Montréal International.

Élise Proulx est titulaire d’un baccalauréat en communication (relations publiques) de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ainsi que d’un MBA pour cadres de l’école des sciences de la gestion de l’UQAM. Elle a aussi obtenu le titre IAS.A de l’Institut des administrateurs de sociétés et est également sommelière certifiée, pour son propre plaisir.

 


Paul Raymond

Président et chef de la direction
Alithya

Diplômé du Collège militaire royal du Canada en génie informatique, et membre de l'Institut des administrateurs de sociétés, Paul Raymond cumule trente ans d'expérience dans le monde des affaires. Avant d'occuper les fonctions de président et chef de la direction en 2012, ce visionnaire a endossé plusieurs rôles clés au sein d'une grande organisation spécialisée en technologie de l'information ainsi que des rôles d'officier dans les Forces armées canadiennes. En plus de veiller au développement organisationnel et de gérer la croissance accélérée d'Alithya, il fait rayonner la société tant au Canada qu'à l'international. Il occupe des postes d'administrateur aux conseils d'une compagnie ouverte et d'organismes à but non lucratif.

 


John Stokes

Cofondateur et associé
Real Ventures

Adopté par Montréal en 2007, John Stokes est le cofondateur et coassocié directeur de la firme de capital de risque en phase de démarrage Real Ventures, un acteur clé et catalyseur majeur de l’écosystème de start-ups au Canada. Dans ce rôle, M. Stokes a dirigé des investissements dans des compagnies comme Frank and Oak, Breather, Transit App, Ossiaco et Unsplash et, en 2018, L’actualité l’a nommé l’une des 100 personnes les plus influentes au Québec.

M. Stokes a aussi été reconnu par le Montreal Gazette comme l’un des « 24 Québécois que nous aimons » pour sa contribution à la renaissance de l’entrepreneuriat montréalais. En plus d’avoir cofondé Real Ventures, il est aussi le cofondateur de la fondation Osmo, une organisation sans but lucratif axée sur l’entrepreneuriat qui a fait l’acquisition de la Maison Notman et de l’hôpital Ste-Margaret pour les transformer en campus pour jeunes entreprises.

M. Stokes siège au conseil d’administration de l’Association canadienne du capital de risque et d’investissement privé et a obtenu son titre de l’Institut des administrateurs de sociétés (IAS.A) en 2019.

John Stokes a commencé sa carrière en ventes et marketing dans des entreprises comme Fuji, Xerox and BellSouth New Zealand, tout en jouant au soccer semi-professionnel. Il a obtenu son baccalauréat (B. Sc.) avec distinction en sciences sportives de l’Université métropolitaine de Manchester au Royaume-Uni.

Il est un citoyen du Royaume-Uni, de la Nouvelle-Zélande et du Canada et réside à Montréal avec sa femme et sa fille.

 


Jonathan Tétrault

Associé directeur
Sagard

Jonathan Tétrault est Associé directeur chez Sagard, une plateforme d'investissements alternatifs active dans le domaine du placement privé, du capital de risque, du crédit et des redevances pharmaceutiques. Dans ce rôle, il est responsable de piloter les activités liées à l'expansion de la plateforme à l'échelle mondiale et de coordonner le développement de son écosystème d'investisseurs et de partenaires. Il dirige également les activités de l'équipe de création de valeur appuyant les sociétés de portefeuille.

Avant d'occuper son poste actuel, il a été Président et Chef de la direction des affaires du Cirque du Soleil pendant quatre ans. À ce titre, il a supervisé l'ensemble des opérations et le développement des activités du groupe. Auparavant, il a été Associé Senior de la firme internationale de conseil en gestion McKinsey & Company. Il y a occupé les rôles d'Associé Directeur du bureau de Montréal et de Co-leader de la pratique mondiale d'Investissement institutionnel. Au cours de ses 14 années au sein de cette firme, il a conseillé des investisseurs institutionnels, des firmes de placements privés, des gestionnaires de fonds et des banques sur une variété de sujets de nature stratégique et liés aux investissements, et ce, dans plus de 25 pays. Plus tôt dans sa carrière, il a aussi œuvré en tant qu'avocat en droit des affaires chez Borden Ladner Gervais au Canada puis chez Andersen Legal en France.

M. Tétrault est titulaire d'un MBA de l'université d'Oxford en Angleterre, d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et d'un CEP de l'Institut d'études politiques de Paris. Il est également membre du Barreau du Québec et siège à plusieurs conseils d'administration, dont ceux de l'Orchestre symphonique de Montréal, de la Fondation One Drop International, du C.D. Howe Institute et de la Chambre de Commerce du Montréal métropolitain.

 


Anik Trudel*

Cheffe de la direction
Lavery Avocats

Anik Trudel est chef de la direction chez Lavery Avocats et cumule plus de 30 ans d’expérience au sein de cabinets professionnels. C’est son désir de participer à la transformation de l'industrie juridique qui l’a menée à prendre la barre du plus important cabinet d’avocats indépendant au Québec en avril 2017.

Avocate de formation, elle a commencé sa carrière dans une grande firme (canadienne et internationale), où elle a œuvré à titre d’associée et y a pratiqué le litige commercial pendant vingt ans. Elle y a représenté plusieurs grandes sociétés publiques et privées nationales et internationales devant les tribunaux de droit commun, d’appel et d’arbitrage.

Mme Trudel a ensuite travaillé pendant plus de dix ans dans le monde des relations publiques, où elle a occupé successivement les postes de directrice générale d’Edelman à Montréal et de vice-présidente principale et directrice générale de Citoyen Optimum au sein du groupe Vision7. Ces deux firmes sont reconnues à titre de chefs de file dans l’industrie des communications sur l’échiquier international. Elle a conseillé et accompagné de hauts dirigeants d’entreprise au Canada et à l’international dans leurs multiples défis d’affaires, de transformation organisationnelle, de gestion d’image de marque, de relations publiques et de gestion d’enjeux.

Tout au long de sa carrière, elle a siégé à nombreux conseils d’administration d’organismes issus du monde des affaires ainsi que des milieux culturel et caritatif, notamment le Port de Montréal, la Fondation du cancer du sein du Québec, la Fondation Espace pour la vie et la Compagnie Marie Chouinard. Anik Trudel est également coach certifiée en programmation neurolinguistique (PNL). Elle agit à titre de conférencière dans de nombreuses tribunes, notamment sur le sujet du leadership au féminin.

 


Reno Vaillancourt

Vice-président, relations de travail
Bell

À titre de premier vice-président, relations de travail de Bell, Reno Vaillancourt est responsable de l'établissement et de l'exécution de la stratégie des relations de travail de Bell en plus de soutenir toutes les unités d'affaires dans la gestion des employés non-cadres.

Comme dirigeant d'une équipe de professionnels en ressources humaines et en relations de travail, il contribue à renforcir efficacement les relations avec les responsables syndicaux et à diriger la transformation des négociations collectives pour soutenir les investissements, l'innovation et la croissance dans l'industrie canadienne des télécommunications.

Membre du Barreau du Québec depuis 1998 et de l'Ordre des conseillers en ressources humaines agréés du Québec depuis 2001, Reno travaille chez Bell depuis 2001 d'abord comme avocat en droit du travail et comme professionnel en relations du travail depuis 2011.

En plus de son baccalauréat en relations industrielles et de sa licence en droit, Reno a également complété son EMBA à l'Université McGill/HEC Montréal en 2015.

Reno est président du conseil d'administration de l'Association des Employeurs des Transports et Communications de Régie Fédérale (ETCOF-FETCO) depuis 2018. Cet organisme est composé d'employeurs des secteurs du transport et des communications assujettis à la législation fédérale. Ses membres collaborent sur des questions portant sur les ressources humaines et les relations de travail, y compris des enjeux régis par diverses lois dont le Code canadien du travail, la Loi sur l'équité en matière d'emploi et la Loi canadienne sur les droits de la personne.

Reno est également très engagé avec l'Institut des troubles d'apprentissage du Québec. En plus d'être membre du conseil d'administration depuis 2017, il offre son temps et son expertise afin de soutenir les opérations de l'Institut.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre politique de vie privée et l’utilisation de témoins (cookies) pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêt. En savoir plus sur notre politique de vie privée