la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Communiqué : Le GSDAM réitère son appui au projet d'investissement d'ADM à Dorval et presse le gouvernement du Canada de revoir le bail d'ADM

Communiqué

Le GSDAM réitère son appui au projet d'investissement d'ADM à Dorval et presse le gouvernement du Canada de revoir le bail d'ADM
Le Groupe de soutien au développement des aéroports de Montréal

Montréal, le 14 avril 2000 – Le Groupe de soutien au développement des aéroports de Montréal, composé des principaux organismes oeuvrant au développement économique de la région métropolitaine, a réitéré cette semaine son appui complet au plan d'investissement dévoilé par Aéroports de Montréal pour l'agrandissement et la modernisation de l'aéroport de Dorval, au coût de 498 millions de dollars.

Comparaissant devant le Comité permanent des transports de la Chambre des communes du Canada, les représentants du GSDAM ont rappelé que les investissements prévus à Dorval étaient très raisonnables et hautement souhaitables et que ce projet devrait se concrétiser dans les plus brefs délais.

Par ailleurs, les porte-parole du GSDAM, MM. Pierre Laferrière, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain; Pierre-Yves Melançon, vice-président du comité Transports du Conseil régional de développement de l'Île de Montréal; Jacques Girard, président de Montréal International; et Charles Lapointe, président de Tourisme Montréal, ont pressé le gouvernement du Canada de faire tout en son pouvoir pour appuyer la mise en oeuvre de ce projet.

*Nous demandons au gouvernement canadien de rouvrir le bail d'Aéroports de Montréal, pour faire en sorte qu'ADM, de façon réaliste, puisse consacrer une portion accrue des sommes générées par l'exploitation et l'amélioration des aéroports de Montréal à la création d'infrastructures de haut calibre correspondant aux besoins économiques d'une agglomération urbaine en plein essor, ont affirmé les porte-parole.

Les axes de développement définis par ADM sont réalistes et nécessaires pour répondre à la demande des transporteurs et des passagers. L'amélioration des services offerts à ces clients et partenaires d'affaires est essentielle pour que l'industrie du transport aérien se développe et que la région métropolitaine puisse bénéficier de ses retombées économiques.

*Le Grand Montréal est la seule région au Canada à devoir vivre avec deux installations aéroportuaires d'importance, a rappelé le GSDAM, et cette situation fait en sorte qu'il y aura toujours certaines divergences entre les représentants des deux secteurs aéroportuaires quant aux investissements. Cependant, tous les organismes membres du GSDAM, qui représentent la très grande majorité des entreprises et des citoyens de la région métropolitaine appuient le projet de développement dévoilé par les dirigeants d'ADM. Il en va de même d'une majorité des membres de la Société de promotion des aéroports de Montréal dont près des trois quarts ont endossé une lettre d'appui à la direction d'ADM quant à la mise en oeuvre du projet de développement de Dorval.

L'appui du GSDAM et celui de la majorité des membres de la SOPRAM a été clairement exprimé aux membres du comité des transports du gouvernement fédéral.

Cette audience a aussi permis au GSDAM d'indiquer aux membres de la Commission les efforts concrets entrepris par la communauté d'affaires du grand Montréal, réunie au sein du GSDAM, ainsi que par ADM et les gouvernements, pour développer les activités aéroportuaires et aériennes à Mirabel.

Montréal International fait la promotion de Mirabel auprès de sociétés internationales pour le développement de centres de logistique et de distribution. Pour ce faire, elle a déjà fait exécuter, avec plusieurs partenaires de la région métropolitaine, une étude de marché qui lui a permis de cibler ses efforts de promotion auprès de 59 entreprises internationales qui envisagent une expansion de leurs activités de logistique et de distribution en Amérique du Nord et qui sont prêtes à considérer Mirabel.

Tourisme Montréal, en collaboration avec ADM, travaille au développement de la vocation «vacances» de Mirabel et de l'industrie des vols nolisés. Cet organisme a effectué la tournée exhaustive de tous les opérateurs de vols nolisés en Grande-Bretagne, afin de les inciter à développer des activités à Mirabel, et il a commencé à faire de même auprès des opérateurs de vols nolisés de France et d'Italie.

Mentionnons également qu'ADM, en plus de ses efforts de développement pour le nolisé-vacances et le centre de logistique et de distribution, a mis en place diverses mesures incitatives telles que le stationnement gratuit, pour attirer la clientèle à Mirabel. Par ailleurs, les gouvernements contribuent également au développement des activités à Mirabel notamment avec la zone de commerce international à Mirabel.

Le GSDAM s'est dit convaincu que le Comité permanent des transports a pris acte de ce dynamisme et de l'ouverture pour développer une meilleure information auprès de la population, des moyens pris pour assurer la concurrence et il souhaite que le Comité recommande au ministre des Transports d'aider ADM à réaliser son plan de développement par tous les moyens possibles.

Membres du GSDAM :
Association des manufacturiers et exportateurs, Association de la recherche industrielle du Québec, Chambre de commerce de la Rive Sud de Montréal, Chambre de commerce de Laval, Chambre de commerce de l'Est de l'Île de Montréal, Chambre de commerce de l'Ouest de l'Île de Montréal, Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Chambre de commerce de Saint-Laurent, Conférence des Maires de la banlieue de Montréal, Comité permanent d'initiatives du Montréal métropolitain, Conseil de développement des affaires de l'Ouest de l'Île de Montréal, Conseil régional de développement de l'Île de Montréal, Montréal International, Regroupement des employés de l'aviation civile de la région de Montréal, Tourisme Montréal, Ville de Montréal.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte au-delà de 7 000 membres. Sa mission première est de représenter les intérêts de la communauté d'affaires du Grand Montréal. Ses objectifs : être en tout temps pertinente pour ses membres, crédible auprès du public et influente auprès des gouvernements et des décideurs.

-30-