la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Communiqué : Budget 2006 : un message clair en faveur de Montréal

Communiqué

Budget 2006 : un message clair en faveur de Montréal

Montréal, le 23 mars 2006 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain se réjouit du fait que le second budget du ministre Audet redonne à la métropole un rôle prioritaire dans la prospérité du Québec.

« Ce budget offre en effet une ouverture prometteuse à l'égard de la métropole. Nous pouvons constater, à la fois dans les intentions et dans les domaines d'intervention du budget, que Montréal figure désormais dans les priorités du gouvernement du Québec. À cet égard, il est toujours bon de rappeler que le Québec n'a qu'une seule métropole et quand le gouvernement investit dans sa réussite, cet investissement ne profite pas seulement aux Montréalais, mais il sert les intérêts de tous les Québécois », a déclaré la présidente et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, Isabelle Hudon.

La Chambre salue les investissements dans les infrastructures et l'établissement d'incitatifs financiers pour favoriser l'utilisation du transport en commun. « Le transport en commun contribue à notre qualité de vie, facilite la fluidité des déplacements et, en bout de ligne, la compétitivité de la région métropolitaine. Ainsi, tant la modernisation très attendue du métro de Montréal que la mise en place d'une mesure fiscale incitative envoient le message que le transport en commun est, plus que jamais, reconnu comme un élément fondamental au développement urbain durable du Québec », a poursuivi Isabelle Hudon.

« La réduction du taux d'imposition des PME est un geste appréciable pour les encourager à réinvestir dans leur réussite. Les 106 millions $ ainsi libérés, combinés aux 75 millions $ en mesure de soutien à l'innovation, sont des moyens supplémentaires que les PME pourront consacrer à l'accroissement de leur compétitivité. Il s'agit de mesures qui vont certainement dans la bonne direction. Il en va de même pour les 20 millions $ prévus pour le soutien des échanges commerciaux internationaux », a souligné Isabelle Hudon.

« Compte tenu de la « facilité » montréalaise à créer de la richesse – à l'échelle québécoise, il va sans dire –, on pourrait être tentés de conclure que Montréal n'a besoin de rien et que prioriser les régions est effectivement la bonne stratégie à adopter. Malheureusement, du moment où on compare la performance de Montréal à celle de ses semblables – d'Amérique du Nord ou d'ailleurs – la conclusion qui s'impose est plutôt que le Québec ne profite pas assez de sa métropole », a ajouté Isabelle Hudon.

« Dans ce contexte, le développement de la métropole devrait constituer une priorité pour l'ensemble du Québec – au même titre où nous saluons aujourd'hui les initiatives prises en faveur de l'industrie forestière. De la Gaspésie à l'Abitibi, on devrait s'inquiéter du fait que Montréal peine à suivre le rythme de ses concurrentes. Certes, ce budget semble marquer le début d'une époque où le Québec s'attend à plus de sa métropole. Le défi demeure néanmoins de lui fournir l'ensemble des outils nécessaires à sa croissance. Pour ce faire, un pacte fiscal durable et ambitieux entre le gouvernement du Québec et sa métropole ne peut plus attendre », a renchéri Isabelle Hudon.

« C'est dans un cadre financier strict que ce budget a été préparé. De reconnaître l'importance de réduire le fardeau de la dette constitue certes un geste porteur. Aussi, les mesures qu'on y retrouve sont proportionnelles à nos moyens – d'où l'importance de continuer à insister sur la création de richesse au Québec », a conclu Isabelle Hudon.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de l'agglomération urbaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.  

 -30-

Source :
Sylvie Paquette
Coordonnatrice, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : (514) 871-4000, poste 4015
sylvie.paquette@ccmm.qc.ca