la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Forum stratégique sur les ressources naturelles : maintenir le cap vers la croissance

Montréal, 8 décembre 2014 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain tenait aujourd’hui son troisième Forum stratégique sur les ressources naturelles, en présence de M. Pierre Arcand, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable du Plan Nord. Plus de 350 décideurs se sont réunis pour discuter des grands enjeux et des projets majeurs en ressources naturelles ainsi que pour identifier les occasions d’affaires à saisir sur ce marché et consolider l’expertise de la métropole.

« Il est évident que le contexte a énormément changé depuis le lancement de la première mouture du Plan Nord, notamment en raison de la chute des prix. Mais les retombées potentielles de l’exploitation durable de nos ressources naturelles demeurent d’une importance capitale pour l’économie du Québec et de sa métropole. Les analyses présentées dans notre étude publiée en 2012 estimaient que ce secteur était susceptible de générer des retombées de 51,8 milliards $ sur 25 ans pour la région métropolitaine de Montréal. Le Forum d’aujourd’hui a permis de discuter des occasions et des enjeux de ce secteur, mais aussi de sensibiliser les acteurs de cette industrie à l’importance de maintenir le cap malgré la volatilité du prix des ressources », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Le secteur minier demeure dynamique et des projets prometteurs sont en cours. À lui seul, le projet Dumont de Royal Nickel Corporation générera des investissements de 3,1 milliards $ au cours des 33 prochaines années, dont 41 % seront faits au Québec, et des retombées fiscales de 3,7 milliards $ pour les gouvernements. Cependant, les intervenants ont insisté sur l’importance de pouvoir compter sur un environnement d’affaires stable, prévisible et propice au développement de projets concurrentiels à l’échelle internationale. Les problématiques d’accès liées au gaz naturel et aux infrastructures de transport sur la Côte-Nord nuisent à la compétitivité des entreprises minières et représentent des freins à l’investissement. En ce sens, la construction et l’accès à de nouvelles infrastructures devront être assurés rapidement pour renforcer notre position concurrentielle », a affirmé Michel Leblanc.  

« Face à la révolution énergétique observée à l’échelle de l’Amérique du Nord, les entreprises de la métropole doivent aussi pouvoir compter sur un mix énergétique qui inclut l’hydroélectricité, le gaz naturel et le pétrole pour être compétitives. Si le pétrole demeure une ressource énergétique essentielle, les énergies vertes sont quant à elles au cœur des solutions aux changements climatiques tout en permettant la différenciation concurrentielle de nos métaux à l’international. Par ailleurs, l’ouverture prochaine de l’usine d’Enerkem, qui pourrait produire jusqu’à 150 millions de litres de biocarburants par année, illustre comment l’innovation énergétique peut aussi être créatrice d’emplois et générer d’importantes retombées économiques pour la région métropolitaine », a poursuivi Michel Leblanc.  

« Pour demeurer compétitif, le secteur des ressources naturelles doit innover et miser sur l’établissement de partenariats. Avec l’exemple de la foresterie, Génome Québec nous a démontré comment la collaboration avec des universités a permis de trouver des solutions concrètes et innovantes aux défis auxquels font face les entreprises en matière de protection de l’environnement, de productivité et d’acceptabilité sociale », a soutenu Michel Leblanc.

« Le ministre Pierre Arcand est venu réaffirmer l’engagement du gouvernement dans la relance du Plan Nord. Nous appuyons les démarches proposées en vue d’améliorer l’environnement d’affaires, notamment celles liées au développement des infrastructures de transport et d’approvisionnement en gaz naturel. Nous soutenons également les consultations en vue d’une nouvelle politique énergétique ainsi que la mise en place d’un chantier sur l’acceptabilité sociale. La création prochaine de la Société du Plan Nord et d’un bureau de commercialisation demeure d’actualité et facilitera les démarches des entreprises de Montréal qui veulent offrir leurs services pour les projets réalisés en région. N’oublions pas que 1800 des 3800 fournisseurs de l’industrie minière se situent dans la région métropolitaine », a conclu M. Leblanc..

 

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte plus de 7 000 membres. Elle a pour mission d’être la voix du milieu des affaires montréalais et d’agir pour la prospérité de la métropole. Elle s’engage dans des secteurs clés du développement économique en prônant une philosophie d’action axée sur l’engagement, la crédibilité, la proactivité, la collaboration et l’avant-gardisme. La Chambre offre également une gamme de services spécialisés aux particuliers et aux entreprises de toutes tailles afin de les appuyer dans leur croissance ici et à l’international.

 

- 30 -

Source : 
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042

 

mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca