la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

Commission sur les enjeux énergétiques du Québec : améliorer notre attractivité grâce au pragmatisme, à la diversification et à la cohérence des politiques de développement économique

Montréal, le 18 septembre 2013 – La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a présenté aujourd’hui ses recommandations à l'occasion des consultations menées dans le cadre de la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec.

« La Commission sur les enjeux énergétiques du Québec se tient à une période charnière. Le secteur de l’énergie est en pleine mutation. Malgré les efforts en matière d’efficacité énergétique, la demande sera à la hausse pour de longues années. Les surplus d’électricité, combinés à la révolution des hydrocarbures non conventionnels aux États-Unis, modifient le paysage énergétique du Québec. Une large discussion sur ces enjeux est donc nécessaire pour être en mesure de saisir les occasions découlant de cette nouvelle dynamique », a déclaré Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Pour consolider notre rôle de leader énergétique, nous devons d’abord faire preuve de pragmatisme. Il est illusoire de croire que notre économie peut se départir des hydrocarbures fossiles à court et à moyen terme. Ce pragmatisme doit s’accompagner d’une diversification de notre portefeuille énergétique afin de combler les besoins des divers utilisateurs. Si nous occupons une position enviable dans le secteur de l’hydroélectricité, l’essor des autres filières est aussi nécessaire à la vitalité de notre base économique. Un approvisionnement stable et moins coûteux en pétrole et en gaz naturel, le développement de nouvelles technologies vertes et des efforts supplémentaires en matière d’efficacité énergétique contribueront à améliorer notre attractivité pour les investisseurs », a souligné Michel Leblanc.

« Enfin, la nouvelle politique énergétique ne pourra jouer pleinement son rôle que si elle s’articule autour des autres politiques et stratégies gouvernementales. Une réflexion s’impose sur l’harmonisation des objectifs de cette politique avec, notamment, la politique industrielle, la politique de recherche et d’innovation et les stratégies de développement de la main-d’œuvre », a ajouté Michel Leblanc.

« La région métropolitaine de Montréal, comme moteur économique du Québec, profitera d’une politique énergétique bien calibrée qui consolide nos actifs et stimule l’innovation. Les sièges sociaux des grandes entreprises énergétiques, tels qu’Hydro-Québec et Gaz Métro, jouent un important rôle de catalyseur pour notre secteur des services professionnels. Les grands chantiers profitent de l’expertise de nos firmes d’ingénierie. Le secteur pétrochimique de l’est de Montréal fournit des emplois manufacturiers de qualité. Et enfin, nos universités et nos centres de recherche privés font figure de pionniers dans le développement de nouvelles technologies énergétiques », a conclu Michel Leblanc.

Les recommandations de la Chambre en vue de l’élaboration de la prochaine politique énergétique du Québec se déclinent en trois grands principes :

  1. Faire preuve de pragmatisme dans la formulation de la politique énergétique.
  2. Promouvoir la diversité du portefeuille énergétique québécois.
  3. Harmoniser la politique énergétique avec les diverses politiques et stratégies gouvernementales.

Le mémoire de la Chambre soumis à la Commission sur les enjeux énergétiques du Québec peut être consulté en cliquant ici.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d'offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d'innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :
Michelle LLambias Meunier
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4042
mllambias@ccmm.qc.ca

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca