la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Pour plus d'informations

Téléphone

514 871-4000

Courriel

info@ccmm.ca

La Chambre souligne la contribution de la Coalition Avenir Québec pour renforcer la gouvernance de la ville de Montréal

Montréal, le 13 mai 2013 ‒ À la suite du dépôt par la Coalition Avenir Québec de sa proposition de réforme des structures politiques et administratives de la Ville de Montréal, la Chambre de commerce du Montréal métropolitain se réjouit que le débat essentiel sur la surgouvernance soit ainsi alimenté à quelques mois des élections et estime que cette proposition va dans l’intérêt du renforcement de la ville centre et de la métropole.

 

« Cette proposition s’inscrit directement dans la foulée du dépôt du rapport Léonard sur l’octroi des contrats à Montréal et répond à certaines recommandations soulevées par le rapport Côté-Séguin sur les enjeux de gouvernance et de fiscalité de Montréal. La Chambre a d’ailleurs soutenu à plusieurs reprises que la structure de gouvernance de Montréal doit être simplifiée », a affirmé Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

 

« La Chambre est heureuse que l’enjeu de la surgouvernance de la métropole soit soulevé et débattu à Québec. Montréal ne peut à elle seule et de l’interne transformer entièrement sa structure de gouvernance. Le présent contexte est plus que jamais favorable à la mise en œuvre de changements profonds dans les structures », a ajouté Michel Leblanc.

 

« Le statu quo est intenable. Les comparaisons avec d’autres grandes villes canadiennes, Toronto, Calgary, Ottawa ou Québec, nous mènent invariablement à une même conclusion : il y a trop d’élus et les pouvoirs entre les services centraux et locaux sont déséquilibrés à Montréal. La métropole n’a plus le loisir d’attendre pour enclencher les changements requis », a renchéri Michel Leblanc.

 

« L’élection municipale arrive à grands pas. En ce sens, la proposition de la CAQ d’adopter cette réforme avant les prochaines élections mérite d’être analysée. La Chambre demande à tous les partis de l’Assemblée nationale de débattre de cette question en faisant abstraction de toute partisanerie, et ce, dans le but d’assurer l’avenir de Montréal comme locomotive économique du Québec », a conclu M. Leblanc.

 

Pour consulter le rapport Côté-Séguin, cliquez ici.

 

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain compte quelque 7 000 membres. Sa mission est de représenter les intérêts de la communauté des affaires de la région métropolitaine de Montréal et d’offrir une gamme intégrée de services spécialisés aux individus, aux commerçants et aux entreprises de toutes tailles de façon à les appuyer dans la réalisation de leur plein potentiel en matière d’innovation, de productivité et de compétitivité. La Chambre est le plus important organisme privé au Québec voué au développement économique.

-30-

Source :

Sylvie Paquette
Conseillère, Relations médias
Chambre de commerce du Montréal métropolitain
Tél. : 514 871-4000, poste 4015

Facebook : www.facebook.com/chambremontreal
Twitter : @chambremontreal
Pour poursuivre la discussion : #ccmmqcca