la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Trois éléments à retenir du Forum grands projets 2018 de la CCMM

Forum stratégique sur les grands projets

On observe depuis quelques années une véritable effervescence économique qui se traduit par la multiplication de chantiers majeurs dans la métropole. Le centre-ville voit poindre de nombreuses tours, les infrastructures de transport se développent et génèrent des projets de quartiers complets le long des réseaux et les immeubles institutionnels se renouvellent. L’idée de départ du premier Forum sur les grands projets était d’éliminer la perception de bluff dans le dévoilement des projets et de réduire le nombre de projets lancés qui n’avançaient pas. Onze éditions du Forum plus tard, on peut observer que les choses ont bien évolué pour la métropole.

L’édition 2018 du Forum stratégique sur les grands projets a permis de mettre en lumière plusieurs projets clés, notamment la reconversion de l’hôpital Royal-Victoria, le développement du secteur du Parc olympique et la construction d’un hôtel et de résidences privées de luxe adjacents à la Maison Ogilvy sous la bannière Four Seasons. Voici trois éléments clés à retenir de cette 12e édition.

Griffintown, un secteur qui redéfinit l’image de la métropole

Alors que le Forum réunissant 550 personnes se tenait à la New City Gas, institution phare de Griffintown, plusieurs projets présentés se déploient dans ce secteur de l’arrondissement Sud-Ouest. Des représentants de l’École de technologie supérieure (ÉTS) sont venus présenter le projet d’aménagement des quinze pavillons de Griffintown pour former le cinquième campus universitaire de Montréal. L’ÉTS souhaite aussi aménager deux parcs sur ce campus – un à l’est et un à l’ouest – accessibles à toute la population. L’ÉTS, qui a vu sa population étudiante augmenter de 15 % en moyenne par année depuis 1974, souhaite ainsi assumer son rôle de moteur dans Griffintown.

Laurence Vincent, du Groupe Prével, est également venue parler du marché des condos dans le secteur. Elle a également abordé le sujet de la densification et de la transformation de quartiers complets, un phénomène auquel le projet Lowney sur ville, qui en est à sa onzième phase, a contribué.

Finalement, les frères Étienne et Frédéric Morin-Bordeleau ont présenté leur initiative innovante MR-63 ainsi que la Station F-MR, qui sera accessible au public dès cet été sur les rives du canal de Lachine. L’infrastructure, qui s’articule autour de huit wagons MR-63 du métro de Montréal, contribuera à la signature visuelle de Griffintown et agira comme un incubateur de projets culturels dans le secteur.

Ces projets, combinés aux futures stations du REM qui s’implanteront à Griffintown, contribueront à poursuivre l’essor du quartier sur l’île de Montréal.

Les transports, au cœur des grands projets

L’incontournable projet de Réseau express métropolitain (REM) a occupé une grande place dans les discussions de la journée ainsi que dans les allocutions du président et chef de la direction de la CCMM, Michel Leblanc, du ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, de la Sécurité publique et du ministre responsable de la région de Montréal, Martin Coiteux, et de la mairesse Valérie Plante.

L’intégration du REM dans le paysage de la grande région de Montréal transformera l’image de la métropole, et le projet de la CDPQ Infra contribuera à générer des projets de construction près des stations le long du tracé. L’organisme de la Caisse de dépôt et placement a d’ailleurs profité de la tribune du Forum pour présenter l’architecture de ses gares et expliquer ses principes d’intégration urbaine.

Le REM n’est toutefois pas le seul projet de transport à susciter l’intérêt des promoteurs immobiliers. Le président fondateur de Réseau Sélection, Réal Bouclin, est venu présenter District Union, un imposant projet multigénérationnel de 950 millions de dollars situé à Terrebonne. Celui-ci a été pensé en fonction de la gare du Train de l’Est de cette municipalité de Lanaudière-Sud.

Le développement de projets structurants autour des transports collectifs, qui a débuté avec le métro dans les années 1960, se poursuivra ainsi, près de 60 ans plus tard, avec le REM.

Un regard sur l’architecture

Le Forum a consacré un volet entier de sa programmation à l’architecture et à l’importance de développer des projets qui ont une signature visuelle distinctive. Quatre architectes – Claude Provencher, Anne Carrier, Anik Shooner et Annie Lebel – ont ainsi participé à un panel sur l’importance d’aller plus loin que la simple création d’édifices dans le déploiement des projets du futur. Tous se sont entendus pour affirmer que Montréal devait faire preuve de plus d’audace, tant pour ce qui est de l’architecture même des projets que de l’urbanisme à leurs abords.

Le REM, le 628 Saint-Jacques, le Four Seasons, le MR-63 et le Parc olympique sont tous des projets présentés au fil de la journée qui se démarquent par leur architecture et leur signature. À titre de Ville UNESCO de design, Montréal doit chercher à mettre de l’avant le potentiel des créatifs de la métropole, ont conclu les panélistes.

Pour les prochaines années, trois éléments devront orienter les stratégies de la métropole : profiter de l’élan économique, de l’optimisme et du retour de la confiance dans la métropole; redéfinir la Sainte-Catherine et les artères commerciales; et encadrer le développement du centre-ville. Montréal est sur une lancée. Son visage se transforme. Il est important de poursuivre ce mouvement en réalisant dans la métropole des projets innovants.