la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Exporter, c’est bien; se faire payer, c’est mieux!

Lorsqu’une entreprise exporte, elle doit s’être assurée au préalable des modalités de paiement afin de mitiger ses risques. Comment? Daniel Côté, vice-président associé, International, à la Banque Nationale, partage ses conseils, appuyés par les propos de deux PME, SIMCO Technologies et Sanuvox Technologies inc.

L’essentiel est de franchir la ligne d’arrivée

Pour Daniel Côté, il est important que les entreprises prennent leur temps dans le développement de leur projet d’exportation, mais il faut surtout qu’elles concluent la transaction qui en découle avec succès. « C’est un peu comme un marathon : si on part à courir très vite, mais qu’on ne franchit pas la ligne d’arrivée, au bout du compte, ça ne sert à rien », explique-t-il.

Modalités de paiement : quelques conseils et solutions

  • Ayez une politique de taux de change au sein de l’entreprise.
  • Au besoin, indiquez dans vos contrats que vous souhaitez des paiements anticipés.
  • Soyez flexible dans les délais de paiement, selon les pays où vous exportez.
  • Entourez-vous d’experts pour mieux réussir vos transactions.

» Voir les autres vidéos-conseils

Une vidéo réalisée dans le cadre du programme Passeport PME.

Le programme Passeport PME est rendu possible grâce au soutien des collaborateurs suivants : la Banque Nationale, la Caisse de dépôt et placement du QuébecDéveloppement économique Canada pour les régions du Québec, le ministère de l'Économie, de la Science et de l’Innovation et son unité Export Québec, ainsi que du partenaire-conseil Raymond Chabot Grant Thornton.

» Découvrez tous nos billets sur l’internationalisation