la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Élections municipales : la fluidité des déplacements domine les priorités de la communauté d’affaires

La course à la mairie de Montréal entre dans sa dernière ligne droite et la Chambre a sondé ses membres afin de connaître leur opinion sur les principaux enjeux de la campagne 2017.

La fluidité des déplacements à Montréal est, de loin, l’enjeu électoral le plus important pour la communauté d’affaires. En effet, 80 % des répondants ont choisi la fluidité des déplacements à Montréal dans une liste d’enjeux proposés dont les trois plus importants devaient être identifiés. La qualité des infrastructures (51 %) et la saine gouvernance de Montréal (47 %) suivent dans l’ordre.

Les membres de la Chambre estiment d’ailleurs qu’augmenter la fluidité des déplacements des personnes est le levier qui aurait le plus d’impact sur l’économie de la métropole en matière de revitalisation et de développement urbains (28 % des répondants). Donner l’accès aux berges du fleuve (20 %) et construire davantage de logements abordables pour les jeunes familles (18 %) suivent dans l’ordre des meilleures propositions.

Toujours en matière de mobilité, selon la communauté d’affaires de Montréal, la priorité du prochain maire de Montréal devrait être de bonifier l’offre de transport en commun (45 %), suivie par l’amélioration des infrastructures routières (18 %) et la réduction de la congestion (17 %).

Savoir et gouvernance

En matière d’innovation, les membres de la Chambre préconisent une meilleure collaboration avec les universités afin de créer un « laboratoire vivant » d’innovation (66 %). Favoriser l’implantation d’infrastructures numériques de pointe (55 %) et accorder un meilleur soutien aux universités et aux centres de recherche (34 %) suivent dans l’ordre.

Quant aux enjeux de gouvernance, près des deux tiers des répondants (64 %) souhaiteraient réduire le nombre d’élus et de paliers municipaux pour améliorer l’efficacité de l’appareil municipal de Montréal.

Le sondage a été compilé dans la semaine du 16 octobre. Sept répondants sur dix (70 %) demeurent à Montréal et 60 % travaillent au centre-ville.