la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Jumelage linguistique : le programme est reconduit dans deux nouveaux arrondissements

Après le succès remporté à Côte-des-Neiges l’hiver dernier, le jumelage linguistique commerçants-étudiants s’étend maintenant à Parc-Extension et Saint-Laurent.

La Chambre de commerce du Montréal métropolitain a lancé la seconde édition du programme gratuit de jumelage linguistique commerçants-étudiants permettant à des entrepreneurs issus de l’immigration d’apprendre le français sur leur lieu de travail et de l’intégrer à leur réalité quotidienne.

Une première édition réussie

En janvier dernier, 30 commerçants de Côte-des-Neiges et une vingtaine d’étudiants de l’Université de Montréal plongeaient dans un jumelage linguistique unique visant à renforcer le français comme langue de travail, favorisant du même coup l’intégration des commerçants à la société québécoise.

Après avoir constaté le succès du programme par l’amélioration tangible des participants quant à leur connaissance et leur usage du français, le gouvernement du Québec a significativement soutenu la Chambre dans le déploiement du projet à Côte-des-Neiges, mais aussi à Parc-Extension et à Saint-Laurent, deux quartiers où les enjeux linguistiques sont tout aussi importants. Des étudiants de l’Université de Sherbrooke et de l’Université McGill s’ajoutent aux étudiants de l’Université de Montréal pour offrir des ateliers de conversations linguistiques.

En quoi consiste le programme de jumelage linguistique?

Le jumelage linguistique commerçants-étudiants est un programme de mentorat gratuit pour les petits commerçants allophones, qui ne parlent et n’écrivent pas ou que très peu le français. Il est financé par le ministère de la Culture et des Communications du Québec, dans le cadre de la Stratégie partenariale de promotion et de valorisation de la langue française 2016-2021.

Pendant trois mois, à raison d’une rencontre de deux heures chaque semaine, l’étudiant se rend sur le lieu de travail du commerçant pour lui donner un atelier de conversation linguistique pratique, introduisant des notions susceptibles d’être utilisées au quotidien dans le cadre de ses fonctions.

L’apprentissage du français repose sur une relation interpersonnelle d’échanges et de soutien qui se forge au fil des ateliers personnalisés selon le domaine de travail afin de répondre aux besoins de chacun. Les étudiants aident les commerçants à intégrer les notions rapidement en les mettant en situation avec des cas concrets propres à leur réalité personnelle.

Les commerçants peuvent ensuite mettre en pratique ce qu’ils ont appris grâce à l’implication communautaire des résidants des quartiers visés. Ces derniers sont sollicités à contribuer à l’apprentissage des commerçants participants en leur parlant français pour les encourager.

Avec le jumelage linguistique, les commerçants n’ont pas à débourser ou à se déplacer.

À qui s’adresse le jumelage linguistique?

Les commerçants de proximité

Le jumelage linguistique commerçants-étudiants est offert aux propriétaires ou aux employés de petites entreprises situées à Côte-des-Neiges, Parc-Extension et Saint-Laurent, des arrondissements qui présentent une bonne diversité ethnoculturelle.

Contrairement à l’idée reçue, ces commerçants qui ne parlent pas français ont le désir de l’apprendre afin de pouvoir offrir un service en français et mieux comprendre les demandes des clients francophones. Ce sont bien souvent les impératifs de subsistance, justement, qui les empêchent de s’inscrire dans des centres de francisation ou de poursuivre le processus d’intégration linguistique.

Peu importe leur domaine d’activités, les commerçants volontaires de la première édition souhaitent poursuivre le programme et se disent heureux de parler un peu mieux français, car c’est bon pour leurs affaires. 

Les étudiants

Les étudiants participants, rémunérés pour leur travail, sont recrutés par la Chambre en collaboration avec les différents départements spécialisés en français des universités de Montréal, de Sherbrooke et McGill.

Il s’agit d’étudiants formés en enseignement du français langue seconde, en didactique du français, en linguistique, en traduction, en littérature de langue française ou en communication.

Un comité pédagogique a été mis en place pour permettre à la Chambre et à ses partenaires universitaires d’assurer l’amélioration continue du programme, garantissant ainsi la qualité de l’enseignement aux commerçants et l’encadrement des étudiants.

Soutenez les participants

Les résidants de Côte-des-Neiges, Parc-Extension et Saint-Laurent ainsi que les clients de partout sont invités à soutenir activement les commerçants participants au jumelage linguistique.

Une campagne de visibilité, portant le slogan « J’apprends le français, encouragez-moi! », sensibilise la population à encourager les commerçants dans leur apprentissage. En repérant l’autocollant indiquant la participation d’un commerçant au programme, les clients peuvent lui parler plus lentement, lui apprendre un nouveau mot et le féliciter de ses efforts et de sa progression au fil des semaines.

En savoir plus sur le jumelage linguistique commerçants-étudiants et visionner des témoignages de participants