la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Ce qu’il faut retenir du passage de Mitch Garber à la Chambre

Mitch Garber, leader et voix forte de la communauté d’affaires montréalaise, était de passage à notre tribune le 17 octobre dernier. L’homme d’affaires est venu nous parler de partisanerie politique et de l’avenir de la métropole et de la province en général en cette période électorale.

Voici ce qu’il faut retenir de son passage à la tribune de la Chambre.

Un bilan positif et inspirant pour la métropole

Mitch Garber venait présenter sa vision pour Montréal et pour le Québec dans son ensemble. Selon lui, la province n’a rien à envier aux autres, bien au contraire! En effet, Montréal et le Québec ont un potentiel d’expansion et de développement économiques très fort. À preuve :

  • La province possède une cote de crédit plus forte que celle de l’Ontario, et ce, pour la première fois depuis 1966;
  • Le taux de chômage atteint un creux record de 6 %;
  • Le taux de satisfaction envers l’environnement d’affaires est de 72 % pour les PME;
  • En peu de temps, Montréal est devenue un des plus importants pôles mondiaux en matière d’intelligence artificielle;
  • La métropole connaît une hausse importante des investissements directs étrangers;
  • L’ajout de nombreuses lignes aériennes directes, qui confirment le statut de hub international de Montréal.

L’ex-dragon rappelle aussi qu’outre une bonne santé économique, les Québécois bénéficient d’une bonne représentation politique au cabinet du gouvernement Trudeau. La conjoncture est donc idéale et nos entreprises ainsi que nos gouvernements doivent voir grand.

Trois défis à relever pour l’avenir de la métropole

Cependant, Mitch Garber identifie trois principaux défis à relever pour les prochaines années et pour les prochaines élections tant au niveau municipal que provincial :

  • Le haut taux de décrochage scolaire de la province, « le plus élevé au pays »;
  • Le revenu moyen des ménages au Québec, qui demeure le plus bas;
  • La complexité du système de santé québécois, qui, malgré ses imperfections, demeure une richesse pour nos citoyens.

Selon lui, Montréal est sur une lancée économique et il faut profiter de ce contexte favorable pour résoudre ces enjeux et investir pour assurer notre prospérité dans l’avenir. Il dit qu’il faut miser sur l’éducation et sur la santé et que former les nouvelles générations d’aujourd’hui garantira l’avenir de la métropole et de la province de demain.

Une recommandation : demeurer attentif aux vrais enjeux et prévenir l’extrémisme politique

Mitch Garber a aussi tenu à souligner l’importance de posséder une maturité politique et médiatique et de ne pas tomber dans le piège des « fake news ». Il s’est adressé directement aux deux candidats principaux de la course à la mairie, Denis Coderre, actuel maire de Montréal, et Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal, en déclarant qu’avoir un débat ouvert et intelligent démontre les forces de notre société. Il s’est aussi adressé directement à la communauté d’affaires de Montréal, car, selon lui, la voix de nos leaders est indispensable pour attirer l’attention sur certains enjeux de société.

En somme, le bilan pour la province et pour Montréal est très positif. Malgré les défis soulevés, la métropole peut être fière de rayonner ici au Québec, au Canada et à l’international.

Lire l’allocution de Mitch Garber à la Chambre