la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Entreprises mobilisées pour contrer le décrochage scolaire : des programmes inspirants!

Mobiliser les entreprises pour contrer le décrochage scolaire : des programmes inspirants!

Selon Emploi-Québec, les jeunes qui sont actuellement sur les bancs d’école représenteront 56 % du bassin de main-d’œuvre pour la période 2015-2024. Si la réussite des élèves s’avère essentielle sur une base personnelle, elle est également fondamentale pour le développement de notre société et de nos entreprises.

Souhaitant contribuer à la réussite scolaire des jeunes et assurer une relève qualifiée dans les années à venir, bon nombre d’entreprises de la communauté d’affaires québécoise ont décidé de s’impliquer.

Comment s’y prennent-elles?

Au cours des prochaines semaines, nous vous présenterons diverses façons d’intervenir dans cet important enjeu collectif :

  1. Création de programmes d’intervention portés par l’entreprise;
  2. Développement de partenariats pour soutenir des organismes liés à la formation des jeunes;
  3. Réalisation ponctuelle de gestes concrets et simples dans les écoles (ex. : bénévolat, conférences scolaires, etc.);

Nous espérons que les cas exposés sauront inspirer d’autres entreprises à emboîter le pas pour soutenir les élèves. Cette semaine, nous vous présentons deux entreprises qui ont mis au point leurs propres programmes dont les résultats sont très encourageants.

Arts nomades du Cirque du Soleil

Depuis 10 ans, ce programme communautaire, conçu par le Cirque du Soleil, se déploie dans le quartier Saint-Michel, où il touche aujourd’hui toutes les écoles primaires. Au moyen des arts et de la culture, il promeut auprès de plus de 900 élèves et de leurs enseignants le bien-être, l’intégration, le sentiment d’appartenance à l’école, la persévérance et la réussite scolaires.

Arts nomades offre aux enfants participants l’occasion de s’exprimer grâce à des ateliers d’arts plastiques, de cirque et de danse. Il leur permet également d’expérimenter la scène lors de manifestations artistiques et de découvrir des lieux culturels. Ce programme sera d’ailleurs bonifié cette année : il offrira des prestations artistiques à tous les élèves.

Selon Anik Couture, chef des relations dans les communautés du Cirque du Soleil, on remarque au fil des ans que les arts ont un impact positif et significatif sur les relations entre les jeunes, les enseignants et les familles des écoles participantes.

École de programmation Osedea

Bien que le quartier Saint-Henri vive une période d’effervescence, il présente l’un des plus hauts taux de décrochage scolaire dans la région de Montréal. Martin Coulombe, de la start-up Osedea, et son équipe ont décidé de changer cette réalité.

Pour y arriver, l’entreprise de développement d’applications Web et mobiles sur mesure a fondé une école de programmation en partenariat avec l’école polyvalente Saint-Henri. Elle accueille des étudiants pour une période de 12 semaines et Osedea fournit tout le matériel nécessaire. Les employés de l’entreprise s’engagent bénévolement comme formateurs des élèves.

Les résultats sont prometteurs selon Ivana Markovic, chargée du marketing et des opérations. Cinquante pour cent des participants ont choisi de poursuivre leurs études collégiales en multimédia. Depuis 2015, deux éditions de l’école de programmation Osedea ont été réalisées et l’entreprise souhaite voir son initiative continuer de grandir dans les années à venir.

D’autres exemples d’implication à venir

Dans l’infolettre de la semaine prochaine, vous découvrirez d'autres entreprises qui ont choisi de s’impliquer pour la persévérance scolaire au moyen de programmes développés par des organismes actifs auprès des jeunes.

En terminant, n’oubliez pas que, comme nous l’apprend un ancien proverbe chinois, à force d’effort, de persévérance et d’assiduité, n'importe qui peut parvenir à déplacer une montagne.