la Chambre de commerce du Montréal métropolitain

Inscription sécuritaire et facile

  • Mastercard
  • Visa
  • American Express
Nous respectons votre vie privée

L’Indonésie, l’archipel qui combine croissance et consommation

Découvrez les occasions d’affaires sur le marché indonésien Découvrez les occasions d’affaires sur le marché indonésien L'activité se déroulera en français et en anglais.

PRÉSENTATIONS DES CONFÉRENCIERS

1. INVESTIR EN INDONÉSIE: MISE À JOUR SUR LE CLIMAT ET LES OPPORTUNITÉS D'INVESTISSEMENT
Franky Sibarani
Président
Conseil de coordination des investissements de la République d’Indonésie

2. POLITIQUE MACROECONOMIQUE ET ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES EN INDONÉSIE  
Erwin Haryono
Représentant en chef
Bank Indonesia New York

3. OPPORTUNITÉS D’AFFAIRES ENTRE L'INDONÉSIE ET LE CANADA
Sri Nastiti Budianti
Directeur de la recherche sur les politiques du commerce international
Ministère du commerce de la République d’Indonésie

4. LE ROLE DU GOUVERNEMENT POUR FACILITER LE DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ENTRE L’INDONÉSIE ET LE CANADA
Andriana Supandi
Représentant officiel senior
Ministère des affaires étrangères de la République d’Indonésie

5. FAIRE DES AFFAIRES EN INDONÉSIE
Charles Guay
Président-Directeur général
Manulife Québec


Prof. Dr. Hidayati
Président, Bureau de l’Environnement
Province du Nord Sumatra


Rosmaya Hadi
Représentant en chef
Bank Indonesia – West java



ACTIVITÉ EN BREF

Le 25 mai prochain, le World Trade Centre Montréal organise un séminaire avec des experts invités qui aborderont plusieurs aspects de la conduite des affaires en Indonésie. Avec les conférenciers et entrepreneurs présents, vous pourrez aborder leurs secteurs respectifs et bénéficier de leurs conseils quant aux meilleures stratégies de développement d’affaires à adopter. Venez évaluer le potentiel de ce marché pour votre entreprise.

UNE OCCASION UNIQUE POUR…

  • Connaître les occasions et l’environnement d’affaires en Indonésie;
  • Évaluer votre stratégie de développement du marché indonésien;
  • Écouter des entreprises québécoises témoigner de leur expérience sur ce marché;
  • Évaluer le potentiel pour votre entreprise;
  • Comprendre les défis et enjeux pour les entreprises québécoises.
Aucune réservation, aucune annulation ni aucun remboursement 2 jours ouvrables avant l'activité. Les substitutions de participants sont acceptées sans frais jusqu'à la tenue de l'activité. Veuillez noter que seuls les avis d'annulation envoyés par télécopieur au 514 871-5971 ou par courriel à achat@ccmm.ca seront acceptés.
  Prix
Billet(s) Gratuit

Date limite d'inscription

23 mai 2016

Pour vous inscrire :

Arthur Clergerie
Conseiller, développement des marchés internationaux
514 871-4002, poste 6212
aclergerie@ccmm.qc.ca




Politique d'annulation >

Présenté par :


Lieu

Omni Mont-Royal
1050, rue Sherbrooke Ouest
Montréal

Voir l'itinéraire >


pourquoi ce pays?

L’Indonésie est reconnue pour la force de son économie et la stabilité de sa croissance. Elle est actuellement la 9e puissance économique dans le monde, juste après le Brésil et suivie par le Royaume-Uni. Ouverte au commerce, elle effectue des échanges commerciaux représentant 48,2 % de son PIB. L’Indonésie est un importateur de pétrole, de machineries, de métaux, de produits chimiques, de composantes aérospatiales et d’automobiles.

Membre du G20, de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est et de l’Organisation mondiale du commerce, l’Indonésie et le Canada se côtoient comme partenaires depuis plusieurs années dans les instances internationales économiques. Dans cette région, l’Indonésie y est le principal partenaire commercial du Canada et le premier pays de destination de l’investissement canadien. En 2015, les exportations canadiennes et québécoises à destination de l’Indonésie se sont chiffrées respectivement à 1,81 milliard et 175 millions de dollars, dont plus 75 % représentent des céréales, des fertilisants et des produits des pâtes et papiers.

En plus d’avoir une économie remarquable, l’Indonésie possède une densité de la population qui constitue une grande force. Avec ses quelque 253 millions d’habitants, l’Indonésie est le 5e pays le plus peuplé au monde, après les États-Unis et suivi du Brésil. L’Indonésie occupe aussi le 5e rang pour son bassin de main-d’œuvre se chiffrant à 122,4 millions d’individus, un résultat qui est une fois de plus comparable à celui des États-Unis et du Brésil.

Parallèlement à la taille du marché, on reconnaît une hausse significative de la consommation domestique depuis quelques années. Résultat d’un pouvoir d’achat qui s’est accru dans les dernières années, on s’attend à ce que plus de 60 millions d’individus se joignent à la classe moyenne indonésienne d’ici 2025. Le consommateur indonésien, lui, se caractérise pour son haut degré de confiance, l’un des plus élevés au monde.

L’Indonésie s’avère un territoire de transit stratégique pour son accès au détroit de Malacca, qui relie l’océan Indien et la mer de Chine à l’océan Pacifique, et qui facilite de facto le transport dans la région et ailleurs. Étant membre de l’ASEAN, l’Indonésie ouvre une porte sur plusieurs autres nations de l’Asie du Sud-Est avec lesquelles elle bénéficie d’un tarif douanier préférentiel se chiffrant entre 0 % et 5 %. Pour y conduire des affaires, on privilégiera les villes de Jakarta, la capitale nationale, ainsi que Surabaya, le centre industriel et portuaire.

L’environnement d’affaires en Indonésie peut s’avérer difficile. Les exigences bureaucratiques et réglementaires complexes ont tendance à ralentir le processus d’entrée sur le marché. Toutefois, depuis son arrivée au pouvoir à la fin de 2014, le président indonésien Joko Widodo a fait de la réduction des barrières au commerce une priorité qui semble avoir porté ses fruits. En 2016, le rapport de la Banque mondiale sur la facilité de faire des affaires lui octroyait la 109e position, une amélioration de 11 points par rapport à l’année précédente. Plusieurs s’attendent aussi à ce que le gouvernement « Jokowi » réussisse à minimiser la bureaucratie et à améliorer la transparence au niveau public.

L’Indonésie est considérée comme un marché de choix par Exportation et développement Canada ainsi qu’un marché d’intérêt par Affaires mondiales Canada.

Secteur aérospatial

Le marché de l’aviation indonésien croît à un taux de 20 % par an. On note une demande importante pour les pièces détachées et les services d’aviation. Des occasions d’affaires sont aussi présentes pour les services de logistique du trafic aérien et de l’équipement de soutien au sol.

Infrastructures

Le gouvernement a fait de l’amélioration des infrastructures l’un de ses secteurs prioritaires. Des plans d’investissement de l’ordre de 440 milliards de dollars américains ont été annoncés pour la période de 2011-2025. On note un besoin immédiat dans le développement des infrastructures publiques dont une forte demande dans les secteurs du transport aérien, ferroviaire, portuaire et terrestre. Au niveau municipal, on note aussi des projets imminents en approvisionnement d’eau et en filtration des eaux usées.

Secteur bancaire

Le marché est en pleine expansion et plusieurs occasions d’affaires se font sentir pour divers sous-secteurs tels que les technologies de l’information et les fournisseurs de logiciels. Pays à forte prédominance musulmane, les acteurs du secteur bancaire doivent préalablement adapter leurs produits aux principes de la sharia.

Technologies de l’information et des communications

L’Indonésie est le 4e consommateur de téléphonie mobile au monde, avec un ratio de cellulaire par habitant de 1,26, totalisant 319 millions de lignes. Cela surpasse la consommation totale des États-Unis, qui est évaluée à 317,4 millions. Les Indonésiens occupent également le 4e rang des plus grands utilisateurs de Facebook, leur nombre se chiffrant à 60,3 millions. Le taux d’utilisation de Twitter est aussi le plus élevé dans la région de l’Asie-Pacifique, avec 84 % de la population en ligne qui détient un compte. Par conséquent, d’excellentes occasions d’affaires sont à saisir pour les fournisseurs d’équipement de télécommunication et de services satellites, entre autres.

Technologies durables

L’Indonésie s’est donné comme objectif d’augmenter de manière importante sa production d’électricité d’ici 2019, créant ainsi des occasions d’affaires pour les fournisseurs québécois. Le pays démontre aussi un intérêt à développer l’enseignement et la formation professionnelle spécifique à ce secteur.

L’Indonésie c’est aussi :

  • Une population de 253,29 millions d’habitants;
  • La 9e puissance économique au monde après le Brésil et avant le Royaume-Uni;
  • Un PIB de 980,5 milliards de dollars canadiens;
  • Une croissance du PIB de 5 % en 2014;
  • Des exportations canadiennes de 1,81 milliard de dollars en 2015;
  • Des exportations québécoises de 175 millions dollars en 2015.
 

QUI DEVRAIT PARTICIPER ?

Les entrepreneurs désirant percer le marché indonésien ou déjà présents sur le marché et désirant en apprendre davantage.

Les entreprises dans les secteurs suivants sont particulièrement visées :

  • Aérospatiale;
  • Agriculture et aliments transformés;
  • Automobiles et poids lourds;
  • Construction et infrastructures;
  • Éducation;
  • Infrastructures environnementales et eaux usées;
  • Pétrole et gaz naturel;
  • Secteur bancaire;
  • Sécurité avancée;
  • Technologies de l’information et des communications;
  • Technologies durables.
L'initiative « Exportons le Québec »
est réalisée en collaboration avec :

 
Transporteur officiel de l'initiative
« Exportons le Québec » :

LaPresse+   AIR CANADA
Acclr, par le biais de son service de commerce international, reçoit le soutien financier de Développement économique Canada pour les régions du Québec

 
Affilié à la World Trade
Centers Association

(WTCA)

Développement économique Canada   World Trade Centers association (WTCA)